Voyage de M. Niebuhr en Arabie et en d'autres pays de l'Orient: avec l'extrait de sa description de l'Arabie ; et des observations, Band 2

Cover
chez les Libraires associés, 1780 - 464 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 178 - ... mais , au lieu de les payer, il leur fit couper les têtes, qu'il envoya à ConfianDES VOYAGES.
Seite 275 - Natolie, ces nations parlent leurs propres langues divisées en plusieurs dialectes, très-différens les uns des autres. Les officiers Turcs étendent quelquefois le despotisme jusque sur le langage de leurs sujets. Un pacha de Kayfar, choqué d'entendre parler grec, défendit sous peine de la vie de se servir d'une autre langue que de la turque.
Seite 263 - J'ai été choqué au contraire de la conduite des Turcs , riches même , qui pour manger fe retiraient dans un coin , afin de n'être pas obligés d'inviter ceux qui pourroient les trouver à table.
Seite 275 - Palestine, on n'entend parler qu'arabe, il est vrai ; mais le syriaque n'est pas cependant une langue morte, et on le parle encore dans plusieurs villages du gouvernement de Damask. Dans beaucoup d'endroits aux environs de Merdin et de Mosul, les chrétiens parlent le chaldéen et les habitants des villages qui ne fréquentent pas les villes, n'entendent que cette langue qui leur est maternelle. Elle ne l'est pas pour les chrétiens nés dans les villes même de Merdin et de Mosul, qui au lieu du...
Seite 323 - Pendant ce tains , elle ne doit pas voir de loin même ni cheval ni âne : quand la jument met bas, le même arabe doit être préfent, & l'on expédie alors, dans les...
Seite 254 - Tous les Arabes ont la barbe noire : quand elle blanchit , quelques vieillards la teignent en rouge , coutume généralement défapprouvée.
Seite 26 - Malgré les magnifiques prétentions du grand-feigneur, fon pouvoir en Arabie fe réduit à quelques minces prérogatives. Il peut envoyer toutes les années à la Mecque des caravanes accompagnées de troupes, qui font fouvent obligées de fe frayer le chemin à main-armée. Il peut, comme tout...
Seite 256 - Ils n'ofenc pas porter le turban , & font obligés de fe contenter d'un petit bonnet. On ne leur permet pas non plus de s'habiller d'une autre couleur que de bleu ; en forte que tout ce qui fert à leur vêtement eft uniquement de toile bleue.
Seite 240 - Ce font, les bourgeons d'un certain arbre , qu'on apporte en petites bottes des montagnes, de l'Yeoieu., tes gens qui ont de bonnes dents , mâchent ces bourgeons comme Us viennent de l'arbre : pour les vieillards on les broye dans un mortier. C'eft apparemment une mode que de mâcher cette drogua : car Je goAt en eft défagréable , & nous n'avons jamais pu nous y aceout(§Mr. J'ai trouvé d'ail...
Seite 322 - Kadifchi , on préfere toujours les premiers au moins les jumens dans l'efpérance d'en avoir une belle race. Les Arabes manquent il eft vrai , de tables généalogiques...

Bibliografische Informationen