Inceste avoué à un mari ou Exposé rapide de l'innocence & de l'honnêteté, tant absolue que relative, de spectable Théodore Rilliet: pour lui servir de triple défense contre l'ordonnance du Conseil de Genève qui, sous le nom de sentence, le dégrade de son état de citoyen, &c. &c. &c. pour avoir témérairement & calomnieusement imputé à Dame Ursule de Planta, sa femme, de lui avoir avoué 1° qu'elle avoit eu un enfant avant son mariage, 2° qu'elle l'avoit eu de son frère, rendue sur une plainte de ce même frère le baron de Planta, dans laquelle il ne s'agissoit ni de Dame Ursule de Planta, ni de cette imputation ; suivi du Tableau des vices de l'ordonnance

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Bibliografische Informationen