Suche Bilder Maps Play YouTube News Gmail Drive Mehr »
Anmelden
Books Bücher 21 - 30 von 170 in O lac ! l'année à peine a fini sa carrière, Et près des flots chéris qu'elle...
" O lac ! l'année à peine a fini sa carrière, Et près des flots chéris qu'elle devait revoir, Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre Où tu la vis s'asseoir! "
Le Parnasse Français: A Book of French Poetry, from A. D. 1550 to the ... - Seite 425
herausgegeben von - 1877 - 515 Seiten
Vollansicht - Über dieses Buch

Recueil de chansons canadiennes et franc̜aises: Devisé en deux parties ...

1859 - 360 Seiten
...; Ne pourrions-nous jamais sur l'océan des âges Jeter l'ancre un seul jour ? 0 lac ! l'année à peine a fini sa carrière, Et près des flots chéris...m'asseoir sur cette pierre Où tu la vis s'asseoir I Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes, Ainsi tu te brisais sur leurs Hunes déchirés ; Ainsi...
Vollansicht - Über dieses Buch

Œuvres complètes de Lamartine: Méditations poétiques

Alphonse de Lamartine - 1860
...éternelle emporté sans retour, Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges Jeter l'ancre un seul jour? Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes ; Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchires ; Ainsi le vent jetait l'écume de tes ondes Sur ses pieds adorés. Un soir, t'en souvient-il?...
Vollansicht - Über dieses Buch

Histoire d'un premier amour

Aurélien Scholl - 1860
...dans son regard à ces éclats douloureux : 0 lac, l'année à peine a fini sa carrière, Regarde ! et je viens seul m'asseoir sur cette pierre Où tu la vis s'asseoir! De qui se défiait-elle donc? d'elle ou de moi? cœur gonflé, quand le petit Georges entra tout à...
Vollansicht - Über dieses Buch

Mémoires de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Besançon

1862
...Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges » Jeter l'ancre un seOl jour? » 0 laci L'année à peine a fini sa carrière, •» Et près des flots...qu'elle devait revoir » Regarde... je viens seul... » (II perd la mémoire et se met à tousser.) (A part.) Non, je n'ai pas l'espoir D'arriver jusqu'au...
Vollansicht - Über dieses Buch

Les poëtes franc̜ais: recueil des chefs-d'oeuvre de la poésie ..., Band 4

Eugène Crépet - 1863
...retour, Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges Jeter l'ancre un seul jour ? 0 lac! l'année à peine a fini sa carrière, Et près des flots chéris...flancs déchirés : Ainsi le vent jetait l'écume de les ondes Sur ses pieds adorés. Un soir, t'en souvient-il? nous voguions en silence ; On n'entendait...
Vollansicht - Über dieses Buch

Procès-verbaux et mémoires

1864
...Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges » Jeter l'ancre un seul jour? » 0 lac i L'année à peine a fini sa carrière, » Et près des flots chéris...qu'elle devait revoir » Regarde... je viens seul... » (II perd la mémoire et st met à tousser.) (A part.) Non, je n'ai pas l'espoir D'arriver jusqu'au...
Vollansicht - Über dieses Buch

English composition in prose and verse, based on grammatical synthesis ...

1864
...jamais sur l'océan des âges, Ne pourrons-nous jamais jeter l'ancre un seul jour? " 0 lac ! l'année à peine a fini sa carrière, Et près des flots chéris qu'elle devait revoir, Regarde ! regarde ! je viens seul m'asseoir Sur cette pierre où tu la vis s'asseoir. " Tu mugissais ainsi...
Vollansicht - Über dieses Buch

Revue contemporaine, Band 80

1865
...mouvement. Le souvenir du ,passé lui prête une âme. On lui parle, et il vous écoute et on lui dit : Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre Où tu la vis s'asseoir Le Banc de Pierre, par la simplicité des moyens, la vigueur tempérée de la touche, l'inspiration...
Vollansicht - Über dieses Buch

Hélène Hermann: histoire d'un premier amour

Aurélien Scholl - 1866 - 280 Seiten
...son regard à ces éclats douloureux : • 0 lac, l'année à peine a fini sa carrière, Regarde ! et je viens seul m'asseoir sur cette pierre Où tu la vis s'asseoir ! De qui se défiait-elle donc? d'elle où de moi? Nous nous laissions aller aux émotions ardentes...
Vollansicht - Über dieses Buch

Les cris de paon: Scandales du jour.-Satires de l'actualité

Aurélien Scholl - 1866 - 320 Seiten
...dans son regard à ces éclats douloureux : 0 lac, l'année à peine a fini sa carrière, Regarde ! et je viens seul m'asseoir sur cette pierre Où tu la vis s'asseoir! De qui se défiait-elle donc? d'elle ou de moi ? Nous nous laissions aller aux émotions ardentes de...
Vollansicht - Über dieses Buch




  1. Meine Mediathek
  2. Hilfe
  3. Erweiterte Buchsuche
  4. PDF herunterladen