Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

PARIS,

IMPRIMERIE DE BOURGOGNE ET MARTINET.

rue Jacob , 30.

Francois Mare Carout de DE

VOLTAIRE,

AVEC

DES REMARQUES ET DES NOTES
HISTORIQUES, SCIENTIFIQUES ET LITTÉRAIRES.

[merged small][merged small][graphic][subsumed]

PARIS.
P. POURRAT FRÈRES, ÉDITEURS,

RUE DES PETITS-AUGUSTINS, 5.

1839

1BRAR

W YORK

[ocr errors][merged small][merged small]

A Ferney, 8 octobre 1773. On me charge de faire un abrégé des principales choses qui distinguent mon héros. Cela doit s'imprimer avec votre estampe dans un grand in-folio intitulé la Galerie française : monseigneur le maréchal peut juger si cette commission m'enchante. Je crois vous savoir assez par cæur; mais je pourrais dans mon désert me tromper sur les dates.

Permetiez donc que j'aie recours à vous. Vous pouvez faire mettre par un secrétaire, sur une feuille de papier, les jours où vous fûtes fait colonel, brigadier, maréchal de camp, lieutenant-général, maréchal de France; les dates des Fourches - Caudines du duc de Cumberland, de Gênes sauvée , etc.

Je me charge de l'enluminure du tableau, et je vous supplie de vouloir bien me faire tenir le paquet conirc, signé.

J'ai reçu votre ultimatum de Trianon, du 27 sep. tembre. Je vois bien qu'il y a quelque chose dans le Code de Minos qui ne plaît pas à des Français ou à des Françaises. La vieillesse est faite pour recevoir des den goûts; mais elle doit être assez sage pour les supporter avec une entière résignation. Les Anglais sont fous l'une tragédie des Scythes que mes bons amis avaient lâché de faire échouer à Paris. On la joue continuellement à Londres, et on en a fait trois éditions coup sur

CORRESPONDANCE. T. XI.

coup. Nul n'est prophète en son pays. J'ai d'ailleurs un ennemi assez violent auprès de la personne * dont vous avez eu la bonté de m'envoyer une lettre. Il est fortement protégé par mademoiselle sa belle-soeur, avec laquelle il est venu à Paris. C'est originairement un petit huguenot, d'un petit village auprès de Castres, qui a été ministre du saint Évangile à Genève et en Danewarck **. Je vous le livre pour le plus déterminé scéléfat qui soit dans l'église de Calvin. Il a obtenu par cette demoiselle la place qu'avait l'abbé Alary à la bibliothèque du roi. Cela est juste et est à sa place. J'espère que l'abbé Sabatier aura le premier évêché vacant. Pour moi qui ai renoncé aux dignités ecclésiastiques, je ne prétends qu'à la continuation de vos bontés. Ce sera ma consolation au bord de mon lac et au pied de mes montagnes, en attendant que je puisse venir vous faire ma cour dans votre royaume du prince Noir***.

Au reste, le billet de cette belle dame était plein de grace comme elle, et, en me l'envoyant vous-même, vous me l'avez rendu encore plus précieux. La moitié de votre cour était à Lausanne en Suisse; mais j'imagine que vous aurez plus de monde à Fontainebleau.

Que mon héros daigne agréer toujours mes très respectueux et très tendres sentimens.

Le vieux malade. * Madame Dubarry. R. — ** La Beaumelle. R. *** C'est-à-dire à Bordeaux, dans son gouvernement de la Guienne R.

« ZurückWeiter »