Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

MÉLANGES

DE POLITIQUE,

DE MORALE ET DE LITTERATURE.

A MESSIEURS LES SOUSCRIPTEURS,

Lorsque nous com

ommençames l'impression de ces Extraits des Jour. naux de Mr. l'abbé De Feller, nous croyions de pouvoir nous borner å trois volumes, chacun de 600 pages; ce ne fut que lorsque l'ouvrage étoit déjà bien avancé, que nous reconnûmes que nous ne pourrions nous tenir à notre premier plan, sans priver nos souscripteurs d'un grand nombre d'articles précieux, tant sur la littérature que sur les événemens qui signalèrent les premières années de la révolution française. L'on chercheroit en vain des notions certaines et véridiques sur cette époque mémorable dans les nombreux mémoires historiques qui paroissent aujourd'hui : la plupart sont publiés par des personnes attachées à un parti qui tache encore d'égarer l'opinion publique sur les causes primitives et immédiates de cette catastrophe, et lesquelles ont bien soin d'omettre les morceaux qui pourroient particulièrement instruire la génération actuelle de toutes les manvuvres qu’ont employées dans ces temps deplo. rables ces hommes trop fameux qui, pour parvenir à leur but , n'ont pas craint de se souiller de tous les genres de crimes. Mr. De Feller a eu soin de recueillir tout ce qui pouvoit les mettre au grand jour, et nous ne doutons pas que MM. nos souscripteurs ne nous sachent gré de ne pas les priver d'une partie si intéressante de sa collection. C'est à ces causes, et d'après l'avis et l'approbation d'un grand nombre d'entr'eux, que nous avons porté nos Mélanges à quatre volumes; le dernier contiendra tout ce qui s'y rencontre de remarquable depuis le commencement de. l'année 1790 jusqu'au mois de Juillet 1794, époque où l'auteur a été forcé par les circonstances d'abandonner sa tâche.

Nous répétons que nous n'omettrons rien de remarquable, quelle que dût être la grosseur de ce volume, qui sera décidément le dernier , et qui sera suivi d'une table Analytique des matières et d'un catalogue de tous les ouvrages et productions littéraires dont Mr. De Fellér a rendu compte.

Nous prévenons en même-temps le public qu'un grand nombre de ces ouvrages sont encore à obtenir chez Mr. ' Le Charlier, Libraire à Bruxelles, et chez les éditeurs des Mélanges, à Louvain.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

FONDEMENT D'UNE RÉPUTATION SOLIDE EN MATIÈRE DE LITTÉRATURE ET DE SCIENCE. - PORTRAIT DE LA PLUPART DES ÉCRIVAINS DE

CAUSES DE LA DÉCADENCE DES LETTRES.

NOS JOURS.

DEUX

SORTES DE BARBARIE.

Mai 1786, page 85. | Timante, ou portrait fidèle de la plupart des écrivains

du dix-huitième siècle ; par Mr. l'abbé Charles, professeur d'eloquence au collège de Chartres. A Paris 1785, 1 vol. in-12. /

Les bruyans auteurs du siècle ne seront pas contens de ce portrait ; ils s'y reconnoîtront à la vérité, s'ils sont de bonne foi, mais ils s'offenseront de la ressemblance même. L'épigraphe leur annonce assez qu'ils n'y seront pas flattés; on les y avertit que le fondement d'une réputation solide en matière de litiérature et de science, est une raison pure et la lumière d'un bon sens commun, devenu malheureusement bien rare : Scribendi recte sapere est et principium et fons.

H. Art. poet. Mr. l'abbé Charles montre que cette grande et indispensable ressource manque aux écrivains du jour. La plupart entreprennent d'écrire sans avoir aucune connoissance; et parmi ceux qui se piquent le plus de penser, combien méritent le titre de penseurs et de philosophes ? Ce sont-là les deux idées principales que l'auteur a fondues et développées dans le portrait de Timante. Une éducation précoce, des études faites à la hâte, et fort souvent tronquées; une

T. lll.

I

« ZurückWeiter »