Abbildungen der Seite
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]

la famille Pezerat, & c. . . . . . Beatus qui intelligit super egenum ! Le Chapelain Directeur a été fondé par les Dagoneau.

[ocr errors]

de Charolois & de la Baronnie du Mont-St.Vincent, & les a réunies au Bailliage anciennement établi à Charolles pour connoître des cas royaux dans l'étendue de ces Seigneuries. Le Roi conserve la Châtellenie, devenue royale par la réunion du MontSaint-Vincent à son Domaine, dont les appellations releveront au Bailliage. Sa Majesté érige quatre Offices de Conseillers & un Avocat du Roi, réunit l'Office de Lieutenant Criminel à celui de Lieutenant Général : ainsi le Siége est composé d'un Grand Bailli d'Epée (Etienne Deprez, Seigneur de Crassier , Chevalier de l'Ordre Militaire de St. Louis), un Lieutenant Général Civil & Criminel, un Lieutenant Particulier Civil Assesseur Criminel , 4 Conseillers , un Procureur, un Avocat du Roi, un Greffier, un Receveur des Consignations , un Commissaire aux Saisies réelles , douze Procureurs , deux Huissiers Audienciers & quatre autres Huissiers. Les Conroy, de Ganay, Boulleri, Quarré, Malteste, Baudinot, Rymon, Girard, Dagoneau, Pezerat, & c. . . . .. ont été Lieutenans Généraux : c'est aujourd'hui Louis Archambaud-Palamede Baudinot. Jean de Gouvenin fut nommé par Henri IV en 1596. La Jurisdiction royale, pendant les troubles, se retira à Bourbon - Lanci , & fut rétablie à Charolles en 1595, par Arrêt du Parlement. Cette Ville perdit la moitié de ses Habitans durant la famine de 153 I. De 986 Communians en 17o9, il n'en resta que 6oo : actuellement 15oo & environ 4oo feux, compris les Hameaux & Métairies qui dépendent de la Paroisse ; savoir, la Foi-Franche, les Pacauds, les Garneaux , Perche, Garodaine , Biré , le Fourneau , Prêtin , Ouze, Maupré. En 1679 il y avoit 245 Habitans imposables, & 3 17 en 175 I , avec 16 Avocats, 5 Tanneurs, & 9I Artisans dont 13 Tisserands. Les différentes routes percées par les Etats en 1752, ont augmenté le commerce & la population; il en part quatre de Charolles, une pour le Beaujolois par la Clayte, une pour Chalon & Beaune par Joncy & Givry, dont une branche pour Mâcon , une pour Parai, une pour Semur par Marcigni : celle de Charolles à Toulon par Perreci est tracée. I 1 foires très-fréquentées, sur-tout par le bétail. Les deux anciennes foires ne se tenoient que pour les porcs en 153o. Entrepôt des vins du Charolois , Mâconnois, Beaujolois pour le port de Digoin sur Loire. Commerce en bled, en bœufs gras qui se vendent aux Lyonnois, quelquefois aux Parisiens. Forge & Fourneau sur l'Arconce à Pretin. La mine est bonne. Carriere de pierres de taille jaunes , dites pierres de chaume.

« ZurückWeiter »