Images de page
PDF

22. Le Seigneur a parlé ainsi de ce roi : La 30. Roi de Juda , voici le signe que je te vierge fille de Sion te méprise à son tour; elle donne : Nourris-toi cette année des fruits que se rit de ta ruine : la fille de Jérusalem secoue la terre produit d'elle-même; l'année suivante, la tête derrière toi.

mange ce qui croîtra sans avoir été sémé : 23. Sais-tu bien à qui tu as fait des repro- sème et moissonne la troisième année; plante ches, qui tu as blasphémé, contre qui tu as des vignes, et recueilles-en le fruit. élevé la voix, vers qui tu as élevé l'orgueil de 31. Les restes de la maison de Juda, échaptes regards ? Vers le Saint d'Israël. - pés à l'ennemi, jetteront de profondes racines,

24. Tu l'as outragé par la bouche de tes et produiront des fruits en abondance : officiers, et tu as dit : J'ai franchi avec mes 32. C'est de Jérusalem que sortiront les chars nombreux la hauteur des montagnes, restes de la nation; le salut viendra de la la cime du Liban; j'ai coupé ses cèdres les plus montagne sainte : le zèle du Dieu des armées élevés, ses sapins les plus beaux ; j'ai pénétré fera toutes ces choses. jusqu'à ses plus hauts sommets, j'ai ravagé les 33. Le Seigneur a dit du roi d'Assyrie : Il forêts du Carmel.

n'entrera point dans la ville; il n'y lancera 25. J'ai creusé des canaux et je les ai épui- pas ses flèches, il n'entourera pas les murailles sés; j'ai séché par la multitude de mes guer- de ses soldats et de ses boucliers ; il n'élèvera riers les ruisseaux qui arrosaient les villes. pas ses travaux autour de Jérusalem..

26. Ne sais-tu pas que c'est moi qui ai fait 34. Il reprendra le chemin par lequel il est ces choses dès l'éternité? dès les temps anciens venu , il n'entrera pas dans la ville; le Seij'ai formé ce conseil; et seul je l'exécute main- gneur l'a voulu : tenant, en renversant les collines et les cita- 35. Moi-même je protégerai cette ville, et delles.

je la sauverai à cause de moi et de David mon 27. Les habitants ont été saisis d'épouvante, serviteur. comme s'ils étaient sans cæur et sans bras : ils 36. Or l'ange du Seigneur entra dans le sont devenus comme l'herbe des champs, camp des Assyriens , et il y frappa cent quatrecomme le gazon de la prairie, comme la plante vingt-cinq mille hommes. On se leva le mades toits, qui se fane avant de mûrir. tin, et tous n'étaient que des cadavres.

28. Je connaissais ta demeure et ton départ, 37. Et le roi prit la fuite, et il reet ta marche, et ta fureur contre moi. tourna dans son royaume, et il habita dans

29. Lorsque tu frémissais contre moi, ton Ninive. orgueil a frappé mes oreilles : je placerai un 38. Et comme il adorait dans son temple anneau dans tes narines, un frein dans ta son dieu Nesroch, deux de ses fils, Adramébouche, et je te ramènerai dans le chemin par lech et Sarasar, le tuèrent, et s'enfuirent en lequel tu es venu.

Arménie : son fils Assaradon lui succéda.

CHAPITRE XXXVIII.

N ces jours-là Ézéchias fut ma- 3. Et il dit : Seigneur, souvenez-vous, je lade jusqu'à la mort, et Isaïe fils vous en prie, que j'ai marché devant vous d'Amos, prophète, vint vers lui, dans la vérité et avec un cæur droit, et que j'ai et lui dit: Voici ce que dit le fait ce qui est bon à vos yeux. Et Ézéchias ré

Seigneur : Prince, mets ordre à pandit beaucoup de larmes. la maison, parce que tu mourras et tu ne 4. Et le Seigneur parla à Isaïe , disant : vivras pas.

5. Va, et dis à Ézéchias : Voici ce que 2. Alors Ézéchias tourna son visage vers la dit le Seigneur, le Dieu de votre père Damuraille, et pria le Seigneur,

vid : J'ai entendu tes prières, et j'ai vu tes TOMB DI.

larmes; j'ajouterai quinze années à ta vie, yeux se sont lassés en s'élevant vers le ciel.

6. Et je te délivrerai du roi d'Assyrie, toi Seigneur, je souffre violence, répondez et cette ville; et moi-même je protégerai Jé- pour moi. rusalem.

15. Mais que dis-je ? et que répondra le Sei7. Voici le signe que le Seigneur te donnera gneur, quand le Seigneur l'a voulu? pour t'assurer de sa promesse et de son ac- Je repasserai en moi toutes mes années dans complissement.

l'amertume de mon ame. . 8. Je ferai que l'ombre du soleil, qui est 16. Mais je vivrai encore; et la vie me sera descendue de dix degrés sur le cadran d'A- rendue : vous me guérirez, Seigneur; vous me chaz, retournera de dix degrés en arrière. Et donnerez des forces nouvelles. en même temps le soleil remonta de dis de- 17. Voilà que la paix succède en mon caur grés.

à l'amertume. 9. Cantique d'Ézéchias sur sa maladie et sur La douleur accablait mon ame, et vous sa convalescence :

m'avez retiré de l'abime, et vous avez rejeté 10. « J'ai dit : Au milieu de mes jours je mes péchés derrière vous. descenderai aux portes du tombeau, et j'ai 18. Le sépulcre, Seigneur, ne vous louera cherché le reste de mes années.

pas, la mort ne vous glorifiera pas : ceux qui 11. J'ai dit : Je ne verrai plus le Seigneur descendent dans le lac ne publieront pas mon Dieu dans la terre des vivants.

votre vérité. Je ne verrai plus l'homme qui habite avec 19. C'est l'homme vivant, ô mon Dieu, qui, moi la terre.

comme moi, célèbrera votre nom; les pères redi12. Mon pèlerinage est fini; il a été emporté ront à leurs enfants la vérité de vos promesses. loin de moi comme la tente du pasteur.

20. Le Seigneur m'a sauvé : je chanterai Ma vie a été tranchée comme la trame par des hymnes dans son temple tous les jours le tisserand. Du matin au soir vous avez ter- de ma vie.» . miné ma vie.

21. Alors Isaïe fit cueillir des figues, et les 13. J'espérais jusqu'à l'aurore; mais, comme fit placer sur la plaie d'Ézéchias pour le rendre un lion, le mal a brisé mes os.

à la vie. Du matin au soir vous avez terminé ma vie. 22. Et Ézéchias dit : C'est là le signe qui

14. Je crierai comme les petits de l'hiron- m'assure que je monterai encore à la maison delle, je gémirai comme la colombe. - Mes du Seigneur.

[blocks in formation]

n ce temps-là Mérodach-Bala- nus? Ézéchias répondit : Ils sont venus à moi
dan, fils de Baladan, roi de Ba- d'une terre lointaine, de Babylone.
bylone, apprit la maladie et la 4. Mais, reprit le prophète, qu’ont-ils vu
guérison d'Ézéchias, et lui en- dans votre palais ? Et le roi répondit : Tout

voya des députés avec des lettres leur a été montré; rien n'a été caché à leurs et des présents.

: )!}.}PT yeux. is 2. Ézéchias les reçut avec joie, et leur fit 6. Écoutez, dit alors Isaïe, la parole du voir ses aromates, son argent, son or, ses Dieu des armées : parfums, ses liqueurs, ses arsenaux et ses 6. Voilà que les jours viendront, et les ritrésors : il n'y eut rien dans son palais et en chesses amassées dans votre palais depuis vos sa puissance qu'il ne leur montrat.

pères jusqu'à vous seront transportées à Baby- 3. Isaïe entra chez le roi, et lui dit : Que lone; rien ne sera épargné : le Seigneur a vous ont dit ces étrangers ? d'où sont-ils ve- parlé.

7. Vos enfants, les princes de votre sang, 8. Ézéchias dit au prophète : La parole du trainés loin de cette terre, seront des esclaves Seigneur est juste : que la vérité et la paix dans le palais de Babylone,

subsistent pendant mon règne.

CHAPITRE XL.

MAS

lui.

ONSOLE-T01, console-toi, mon sa main , et qui, la tenant étendue, a pesé les peuple, dit le Seigneur ton cieux ? qui a soutenu de trois doigts la masse Dieu.

de la terre ? qui a mis les collines en équilibre ? 2. Parlez au cæur de Jérusa- 13. Qui a aidé l'esprit du Seigneur? qui est

lem, et appelez-la par son nom: entré dans son conseil? qui l'a conduit ? ses maux sont finis, son iniquité lui est par- 14. Qui a-t-il consulté? qui l'a instruit? qui donnée; elle a reçu du Seigneur des graces lui a enseigné les voies de la justice? de qui qui surpassent ses crimes.

tient-il la science? qui lui a ouvert les routes 3. On entend la voix de celui qui crie dans de la sagesse ? le désert : Préparez la voie du Seigneur, ren- 16. Les nations sont devant lui comme une dez droits les sentiers de la plaine.

goutte d'eau dans un vase d'airain, un grain 4. Qu'on répare les chemins, qu'on apla- de sable dans une balance ; les iles sont comme nisse les routes : abaissez les collines, comblez la poudre légère. les vallons.

16. Le Liban et ses forêts ne suffiraient pas 6. La gloire du Seigneur sera révélée, le au feu de ses autels; tous les animaux de la Seigneur va parler, toute la terre verra terre ne seraient point un sacrifice digne de notre Sauveur.

6. Une vois m'ordonne de crier, et j'ai ré- 17. Tous les peuples sont devant ses yeux pondu : Que dirai-je par mes cris? Tous les comme s'ils n'étaient pas : ils sont pour lui mortels ne sont que de l'herbe, et toute leur comme le vide et le néant. beauté ressemble à la fleur des champs.

18. A qui comparez-vous votre Dieu ? quels 7. Le Seigneur a répandu un souffle bru- traits formeront son image? lant; l'herbe de la prairie s'est desséchée, sa 19. Le fondeur ne fait-il pas vos dieux ? fleur est tombée. Oui, les peuples sont comme l'orfévre ne les couvre-t-il pas d'or, ou ne les l'herbe de la prairie;

orne-t-il pas de ciselures d'argent? 8. L'herbe sèche, la fleur tombe : mais la 20. Un ouvrier habile choisit un bois incorparole de notre Dieu subsiste dans l'éternité.ruptible; il l'expose en un lieu d'où il ne sera

9. Montez sur le sommet de la montagne, pas ébranlé. vous qui évangélisez Sion; élevez la voix avec 2 1. N'avez-vous pas su? n'avez-vous pas force, vous qui évangélisez Jérusalem : criez entendu? ne vous a-t-il pas été dit dès le comencore plus haut, ne craignez pas. Dites aux mencement? avez-vous compris qui a jeté les villes de Juda : Voici votre Dieu.

fondements de la terre? 10. Et voilà que le Seigneur Dieu parait re- 22. C'est celui dont la terre est le trône, vêtu de force; son bras signale sa puissance: en présence de qui les mortels sont comme le prix de sa victoire est en ses mains, ses des insectes : c'est lui qui a étendu les cieux @uvres le précédent et l'annoncent.

comme un voile , et qui les a préparés comme 11. Il gouverne son troupeau comme un un pavillon pour l'homme; pasteur vigilant : il rassemble ses agneaux, il 23. C'est lui qui regarde en pitié la science les presse dans ses bras, il les réchauffe sur des philosophes et la justice des juges de la son sein; il porte lui-même les brebis pleines. terre.

12. Qui a mesuré les eaux dans le creux de 24. Ils ne sont ni plantés ni enracinés sur

les frappe toute chasse

appris que la terre, qu'il lent la sagesse

cette terre : un souffle les frappe tout à coup, 28. Tu ne sais donc pas, tu n'as donc pas ils sèchent aussitôt, et un tourbillon les chasse appris que Dieu est l'Éternel, qu'il a fixé les devant lui comme la paille légère.

bornes de la terre, qu'il ne se lasse point, 25. A qui voudriez-vous me comparer? à ne se fatigue point, lui dont la sagesse est qui suis-je semblable? dit le Saint d'Israël. impénétrable ?

26. Levez les yeux en haut; considérez qui 2 9. C'est lui qui donne la vigueur aux bras a créé les cieux, qui fait marcher dans un si affaiblis, qui remplit de force les infirmes. bel ordre l'armée des étoiles, qui les appelle 30. L'adolescence se consume dans les trapar leur nom : aucune ne lui est cachée, taut vaux, la jeunesse a ses langueurs. est grande la force, la puissance de sa parole. 31. Mais ceux qui espèreront au Seigneur

27. O Jacob, pourquoi oses-tu dire : 0 Is- auront toujours une vigueur nouvelle; ils raël, pourquoi parler ainsi; ma vie est inconnue s'élèveront sur des ailes comme l'aigle; ils au Seigneur, et mon Dieu ne cherche pas à courront, et ne tomberont jamais en défailme rendre justice ?

lance.

affaiblis:adolescence ses langueurs.au Seigneur,

eeeeeeeeeeeeeee

CHAPITRE XLI.

ue les fles de la mer se taisent, monde, et que j'ai appelé à moi des pays loinque les peuples se réveillent, tains; vous à qui j'ai dit : Vous êtes mon serqu'ils s'approchent: paraissons viteur; je vous ai élu pour moi, et ne vous ai

ensemble; entrons en jugement. pas rejeté :

13 2. Qui a suscité le juste de 10. N'ayez aucune crainte, je suis avec l'Orient? qui l'a appelé à sa suite? qui a sub- vous; ne vous laissez pas abattre, je suis votre jugué les nations à sa présence? qui l'a établi Dieu, votre force; je vous ai secouru : la droite au-dessus des rois? qui disperse comme la du juste que je vous envoie soutiendra votre poussière ses ennemis sous son glaive? qui les faiblesse. fait disparaître devant son arc comme la 11. O Juda, tous ceux qui s'armeront contre paille, ce jouet des vents?

toi seront confondus et couverts de honte : ils 3. Il les poursuivra; il passera en paix, et seront comptés pour rien, ces hommes qui l'on n'apercevra pas la trace de ses pas. osent s'opposer à toi.

4. Qui a' opéré ces merveilles ? qui appelle 12. Tu les chercheras, et tu ne les trouveras dès le commencement les générations ? Moi le plus : ils seront comme s'ils n'avaient jamais Seigneur, moi qui suis le premier et le der- été, ces peuples qui te font la guerre. nier.

13. C'est moi le Seigneur ton Dieu qui te 5. Les îles ont vu, et ont été dans l'effroi; prends par la main et te dis : Ne crains pas, les extrémités de la terre ont été dans la c'est moi qui suis ton soutien. stupeur : tous se sont approchés, ils sont 14. Tu es dépouillé, Jacob; Israël, tu es accourus.

réduit jusqu'au néant : mais ne craignez pas; 6. Ils se sont encouragés les uns les autres : je viendrai à votre secours, dit le Seigneur, le frère a dit à son frère : Fortifions-nous. le Saint d'Israël, votre rédempteur. .

7. L'ouvrier en airain a enhardi le sculpteur 15. Je t'ai établi, Jacob, comme un coar d'idoles à rendre ses statues immobiles, et à armé d'airain, destiné à briser les grains dans les affermir dans les temples.

l'air : tu écraseras les montagnes, et les ré. 8. Israël, mon serviteur; Jacob, que j'ai duiras en poudre ; les collines s'en iront en choisi ; vous, race d'Abraham qui a été mon poussière. ami;

16. Tu les agiteras, le vent les enlèvera, un 9. Vous que j'ai retiré des extrémités du tourbillon les dissi pera; et tu te réjouiras dans

[graphic]
[ocr errors]

le Seigneur, tu trouveras tes délices dans le 23. Racontez-nous l'avenir, et nous saurons saint d'Israël.

que vous êtes des dieux : faites, si vous le 17. Mes enfants, pauvres, dans la dernière pouvez, les biens et les maux, et nous verindigence, cherchent de l'eau, et ils n'en trou- rons, et nous parlerons. vent point : leur langue est desséchée par la 24. Voilà donc ce que vous êtes ; venus du soif. Moi, le Seigneur, je les exaucerai; moi, néant, vos @uvres sont stériles : c'est le crime le Dieu d'Israël, je ne les abandonnerai pas. qui vous a faits dieux.

18. J'ouvrirai des sources sur le penchant 25. J'appellerai celui qui habite vers l'aquides collines , je ferai jaillir des fontaines au lon; et il viendra des lieux où se lève le soleil : milieu des champs; les déserts deviendront il invoquera mon nom; les grands seront des lacs; une terre aride se couvrira d'eaux devant lui comme de la boue, et il les foulera abondantes.

aux pieds comme l'argile. 19. Je ferai naitre dans le désert le cèdre, 26. Qui vous a prédit ces choses dès le le bois de séthim, le myrte et l'olivier; le sa- commencement? qui vous les a racontées dès pin , l'orme et le buis uniront leur ombre dans les anciens jours, pour que vous reconnais. la solitude.

siez le juste? qui de vous l'a prédit et l'an20. Je veux apprendre aux mortels que la nonce? qui de vous en a jamais parlé? main du Seigneur a opéré ces merveilles, que 27. Le Seigneur le premier a dit à Sion : le Saint d'Israël leur a donné naissance.. Le voilà, et j'enverrai à Jérusalem un sau

21. Dieux des peuples, paraissez, dit le Sei- veur. gneur; venez vous défendre si vous le pouvez. 28. Je jette les yeux autour de moi; tous

22. Qu'ils s'approchent, qu'ils nous annon- ces dieux sont restés muets et sourds à ma cent l'avenir. Racontez-nous les choses pas- parole. sées, et nous y appliquerons notre cæur, et 2 9. Tous sont les dieux de l'injustice; leurs, nous en saurons la fin; dites-nous ce qui doit æuvres sont vaines, leurs simulacres ne sont arriver.

que le vide et du vent.

CHAPITRE XLII.

OILA mon serviteur, dit l'Éter- souffle aux animaux, et la vie aux hommes. nel, je prendrai sa défense; 6. Moi le Seigneur, je t'ai appelé dans les

voici celui que j'ai choisi, il est décrets de ma justice : je te prendrai par la A l'objet de mes complaisances : main, je te défendrai; je te donnerai pour

j'ai répandu mon esprit sur lui; signe d'alliance à mon peuple, et pour luil portera la justice parmi les nations. mière aux nations.

2. Il ne criera point, il ne fera acception de 7. Tu ouvriras les yeux des aveugles, tu personne : sa voix ne sera pas entendue au briseras les fers des captifs, lu délivreras de dehors.

la servitude ceux qui étaient assis dans les 3. Il ne foulera pas aux pieds un roseau ténèbres. brisé, il n'éteindra pas le lin qui fume en- 8. Je suis moi-même mon nom : je ne doncore: il jugera dans la vérité.

nerai point ma gloire à un autre, et à des 4. Il sera peu connu; mais il ne sera triste idoles les louanges qui me sont dues. et troublé que lorsqu'il aura établi sa sagesse 9. Ce que je vous ai prédit n'est-il pas arsur la terre : les iles alors recevront sa loi. rivé? Je vous annonce des événements nou

5. C'est ici la parole du Seigneur, du Dieu veaux : écoutez, avant qu'ils arrivent. qui a créé et étendu les cieux; qui affermit la 10. Chantez au Seigneur des cantiques ; terre et la couvre de fruits; qui donne le que ses louanges soient publiées d'un bout de

« PrécédentContinuer »