Papiers inédits trouvés chez Robespierre, Saint-Just, Payan, etc: supprimés ou omis par Courtois, Band 2

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 15 - Il faut une volonté une. Il faut qu'elle soit républicaine ou royaliste. Pour qu'elle soit républicaine , il faut des ministres républicains , des papiers républicains , des députés républicains , un gouvernement républicain.
Seite 233 - Frère et ami, Encore des têtes, et chaque jour des têtes tombent ! Quelles délices tu aurais goûtées, si tu eusses vu, avant-hier, cette justice nationale de deux cent neuf scélérats ! Quelle majesté ! Quel ton imposant ! Tout édifiait.
Seite 45 - Le mécanicien ne dispose pas plus habilement les rouages de la machine qu'il veut organiser que cet artisan d'intrigue ne dispose les passions et les caractères, pour concourir à l'exécution de ses intrigues. « Personne ne connaissait mieux l'art de faire concourir à l'exécution de son plan d'intrigue la force et la faiblesse, l'activité et la paresse, l'apathie et l'inquiétude, le courage et la peur, le vice et la vertu. « Personne ne connut mieux l'art de donner aux autres ses propres...
Seite 72 - Il se servait de ce sac pour retirer le sang caillé qui sortait de sa bouche. Les citoyens qui l'entouraient, observaient tous ses mouvements. Quelques-uns d'entre eux lui donnèrent même du papier blanc, faute de linge, qu'il employait au même usage, en se servant de la main droite seulement et en s'appuyant sur le coude gauche. Robespierre, à deux ou trois reprises différentes, fut vivement maltraité de paroles par quelques citoyens, mais particulièrement par un canonnier de son pays, qui...
Seite 260 - A peine tourne-t-on le dos, l'aristocratie se monte sur le ton du jour, et fait le mal sous les couleurs de la liberté. » Engage le Comité à donner beaucoup d'éclat à la punition de toutes les fautes du gouvernement.
Seite 261 - Etat libre. Je t'invite à faire prendre des mesures pour savoir si toutes les manufactures et fabriques de France sont en activité, et à les favoriser, car nos troupes dans un an se trouveraient sans habits; les fabricants ne sont pas patriotes, ils ne veulent point travailler, il les y faut contraindre, et ne laisser tomber aucun établissement utile. Nous ferons ici de notre mieux. Je t'embrasse et nos amis communs.
Seite 155 - J'ai attendu , j'attends encore que le peuple affamé sonne l'heure de ton trépas ; que , juste dans sa fureur, il te traîne au supplice Si mon espoir était vain, s'il était différé , écoute , lis , te dis-je...
Seite 372 - ... l'humanité individuelle, la modération qui prend le voile de la justice, est un crime. Je n'ai vu dans ces genres de tribunaux que deux sortes d'hommes : les uns qui trahissaient les intérêts de la liberté , et les autres qui voulaient la faire triompher. Tous ceux qui prétendaient être plus sages ou plus justes que leurs collègues étaient des conspirateurs adroits ou des hommes trompés, indignes de la République.
Seite 13 - Quel est le but? L'exécution de la Constitution en faveur du Peuple. — Quels seront nos ennemis ? Les hommes vicieux et les riches. — Quels moyens emploieront-ils ? La calomnie et l'hypocrisie.
Seite 364 - Craignez que» mettant un long intervalle entre la séance où ils s'élevèrent contre le gouvernement, et le moment que l'on choisira pour les dénoncer, le rapport qui sera fait alors produise moins d'effet et qu'il ait moins de partisans.

Bibliografische Informationen