Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers: [Bo-Ez

Cover
chez les Sociétés typographiques, 1781
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 265 - Amoureux désigne encore une qualité relative au tempérament ; un penchant dont le terme amant ne réveille point l'idée. On ne peut empêcher un homme d'être amoureux ; il ne prend guère le titre d'amant qu'on ne le lui permette.
Seite 345 - ... livres par nos Capitaines ou leurs Lieutenans , pour les frais extraordinaires de Procès et de Justice de leurs Capitaineries , et pourront taxer aux Gardes-Chasses leurs salaires pour leurs rapports sur les deniers des amendes , dont le revenant-bon sera mis entre les mains du Receveur de nos Bois ou de notre Domaine , pour le payer et en compter comme des autres deniers de son maniement : Défendons à tous Greffiers ,
Seite 326 - Remarquez qu'il s'agit ici d'une question de fait; savoir, si dans les bêtes un tel principe existe ou n'existe point. Nous voyons les actions des bêtes , il s'agit de découvrir quelle en est la cause ; et nous sommes astreints ici à la même manière de raisonner dont les physiciens se servent dans la recherche des causes naturelles, et que les historiens emploient quand ils veulent s'assurer de certains événemens.
Seite 45 - ... dont les pépins fe changent en des filles fi belles & fi douces , que fi l'une d'elles avoit craché dans la mer, l'eau n'en auroit plus d'amertume. Il ajoute que ce paradis eft gardé par des anges, dont les uns ont la...
Seite 412 - ... soi. Ils passent le but en ce point ; car si l'objet de notre amour nous est plus cher sans l'être, que...
Seite 331 - Sroduifent dans la machine des mouvemens in:nfibles , lefquels , en vertu de l'harmonie qui y règne, tendent à leur tour à la conferver en bon état , afin d'en tirer pour l'âme des fenfations agréables. La caufe phyfique de ces mouvemens de l'animal fi fagement proportionnés aux impreffiorts des objets , c'eft l'activité de l'âme ellemême , qui...
Seite 418 - Pc/prit par notre imagination ; il nous entraîne & nous précipite dans les derniers malheurs par nos paffions. Il faut rompre le commerce dangereux que nous avons avec lui par notre corps, fi nous voulons augmenter l'union que nous avons avec Dieu par la raifon. Ce n'eft pas qu'il foit permis de fe donner la mort, ni...
Seite 406 - C'est donc le caractère qui nous détermine quelquefois ; c'est donc l'âme que nous cherchons : on ne peut me nier cela. Donc tout ce qui s'offre à nos sens ne nous plaît alors que comme une image de ce qui se cache à leur vue ; donc nous n'aimons alors les qualités sensibles que comme les organes de notre plaisir , et avec...
Seite 158 - Ci-gît comme un vieux livre à reliure usée et dépouillée de titres et d'ornemens, le corps de Ben. Franklin, imprimeur. Il devient l'aliment des vers, mais le livre ne périra pas : il paraîtra encore une fois dans une nouvelle et très belle édition revue et corrigée par l'auteur.
Seite 481 - ... d'éviter le mot propre, c'est-à-dire, le mot d'habitude. De même , lorsque par des idées accessoires on veut relever , ennoblir une idée commune , au lieu de son expression simple et habituelle...

Bibliografische Informationen