Mémoires pour servir à l'histoire des hommes illustres dans la république des lettres, avec un catalogue raisonné de leurs ouvrages: T. 1-12

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 44 - D'un mot mis en fa place enfeigna le pouvoir, Et réduifit la Mufe aux régies du devoir. Par ce fage Ecrivain la Langue réparée N'offrit plus rien de rude à l'oreille épurée. Les Stances avec grâce apprirent à tomber, Et le Vers fur le Vers n'ofa plus enjamber. Tout reconnut fes loix, & ce guide fidèle Aux Auteurs de ce tems fert encor de modèle.
Seite 397 - Extrait fous quelque prétexte que ce puifle être fans la permiflïon exprefle & par écrit dudit Expofant ou de ceux qui auront droit de lui , à peine de confifcation des Exemplaires contrefaits , de trois mille livres d'amende contre chacun des contrevenans, dont un tiers à Nous...
Seite 257 - Medecine;encore n'étoitce que par rapport aux chofes les plus générales , au lieu que l'on defcend ici dans un plus grand détail, pour faire voir que la plupart de celle que nous nous flattons d'avoir inventées , ne nous doivent tout au plus que leur perfection , qui fera encore portée plus loin par nos defcendans. Si cela n'eft pas exactement vrai, du moins eft-ce un paradoxe ingénieux , qui eft foutenu dans tout cet Ouvrage par un grand nombre de faits curieux fur l'Hiftoire & les progrés...
Seite 150 - MOND, armes, il quitta cette étude, après s'y être appliqué un peu plus d'un an, & fut fait Enfeigne, ayant à peine feize ans accomplis. Après avoir fervi deux ou trois campagnes, il obtint une Lieutenance , & on lui donna une Compagnie après le Siège de Landrecy en 1637.
Seite 398 - Sergent fur ce requis, de faire pour l'exécution d'icelles tous actes requis & nécefïaires,fàns demander autre permiflïon, & nonobftant Clameur de Haro, Charte Normande & Lettres à ce contraires.
Seite 245 - Mais enfin la cour par laquelle on entroit dans fon appartement commençoit à fe remplir fi fort de cendres que pour peu qu'il eût refté plus long-temps, il ne lui auroit plus été libre d'en fortir.
Seite 398 - Ayans caufeSj pleinement & paifiblement , fans fouffrir qu'il leur foie fait aucun trouble ou empêchement. Voulons que la...
Seite 98 - Et quoique cet efpace de tems , qui étoit le feul dont il pouvoit difpofer, ne fût pas d'une grande étendue , il fe trouva qu'au bout de trois ou quatre années, ils avoient parcouru non feulement les plus belles Provinces du Royaume, mais encore une partie de l'Angleterre & de la Hollande. Dans ces derniers voyages , M. Bourdelin le cadet , comme le plus jeune de la troupe...
Seite 380 - Junius , apprit chez lui qu'il buvoit avec des charretiers; ce qui lui donna tant de mépris pour lui , qu'il s'en retourna fans le voir.
Seite 240 - Mer fembloit refluer , & le rivage devenir inacceffible par des monceaux entiers de montagnes dont il étoit couvert. Lorfqu'après s'être arrêté quelques momens , incertain s'il retourneroit , il dit à fon Pilote qui lui confeilloit de gagner la pleine Mer : La fortune favorife le courage, tournez* du coté de Pomponianus ; Pomponianus étoit à Stable en un endroit feparé par un petit golfe que ferme infenfiblement la Mer.

Bibliografische Informationen