Abbildungen der Seite
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

J'aime autant recevoir mon congé. Un service terrible, & toujours un train d'enfer.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

S C E N E V I I I. BARTHOLO, DON BAZILE, FIGARO

caché dans le cabinet, paroît de tems en tems, & les écoute. - B A R T H o L o continue.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

Il loge à la grande place, & sort tous les jours déguisé. B A R T H o L o. Il n'en faut point douter, cela me regarde. Et que faire ? B A z 1 L E. Si c'étoit un particulier, on viendroit à bout de l'écarter. B A R T H o L o.

[ocr errors]

Bone Deus ! Se compromettre ! Susciter une méchante affaire, à la bonne heure; & pendant la fermentation calomnier à dire d'Experts; concedo.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

Mais quel radotage me faites-vous donc - là, Bazile? Et quel rapport ce piano crescendo peut-il avoir à ma situation ?

[ocr errors]

Comment, quel rapport ? Ce qu'on fait par-tout pour écarter son ennemi, il faut le faire ici pour empêcher le vôtre d'approcher.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

(> N'y comptez pas. Votre mariage seul m'occupera toute la journée ; n'y comptez pas.

[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

s

[graphic]
« ZurückWeiter »