Abbildungen der Seite
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

, Vous aviez l'air d'accord; je n'y entendois rien ;

[graphic]

|

& dans les cas difficiles à juger , une bourse d'or me paroît toujours un argument sans réplique. Et puis, comme dit le proverbe , ce qui est bon à prendre ...

B A R T P1 o L o. .

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Oui , j'ai arrangé comme cela plusieurs petits proverbes avec des variations. Mais, allons au fait, à quoi vous arrêtez-vous ?

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[graphic]
[ocr errors]
[ocr errors]

Votre Valet, Bazile. Il vaut mieux qu'elle pleure . de m'avoir, que moi je meure de ne l'avoir pas.

[ocr errors]

Adieu donc. - Souvenez- vous, en parlant à la Pupille, de les rendre tous plus noirs que l'enfer.

[ocr errors]

La calomnie , Docteur, la calomnie. Il faut toujours en venir - là.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Il pleut, il fait un temps du diable; mais rien ne m'arrête pour vous servir.Que faites-vous donc ?

[ocr errors][ocr errors]

• B A z 1 L E. - - J'ai ma lanterne.

[ocr errors][ocr errors]
« ZurückWeiter »