Toxicologie Africaine: etude botanique, historique, ethnographic, clinique physiologique, therapeutique, pharmacologique, posologique, etc. sur les végétaux toxiques et suspects propres au continent Africain et aux iles adjacentes, Band 1

Cover

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 317 - Zodiaque, savoir (AL le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les Poissons), l'homme a ces choses depuis la tête, c'est-à-dire depuis le Bélier, jusqu'aux pieds, qui répondent aux Poissons (2).
Seite 761 - Pater et fera sur la Ronce trois fois le signe de la Croix, au nom du Père, du, Fils et du Saint-Esprit.
Seite 156 - ... talia dum vero memorantur Apollinis ore, ecce cruor, qui fusus humo signaverat herbas, 210 desinit esse cruor, Tyrioque nitentior ostro flos oritur formamque capit, quam lilia, si non purpureus color his, argenteus esset in illis. non satis hoc Phoebo est (is enim fuit auctor honoris): ipse suos gemitus foliis inscribit, et AI AI 215 flos habet inscriptum, funestaque littera ducta est.
Seite 533 - Est rosa flos Veneris, cujus quo furta laterent Harpocrati matris dona dicavit Amor. Inde rosam mensis hospes suspendit amicis, Convivae ut sub ea dicta tacenda sciant.
Seite 534 - Noyon , avait imaginé de donner tous les ans, à celle des filles de sa terre qui jouirait de la plus grande réputation de vertu, une somme de vingtcinq livres et une couronne ou chapeau de roses.
Seite 536 - De là, toute l'assemblée se rend dans la cour du château sous un gros arbre où le seigneur danse le premier branle avec la rosière ; ce bal champêtre finit au coucher du soleil.
Seite 864 - Cerasi ante victoriam Mithridaticam L. Luculli non fuere in Italia, ad Urbis annum DCLXXX. Isprimum vexit e Ponto : annisque cxx trans Oceanum in Britanniam usque pervenere.
Seite 509 - Légion eussent leurs armes ornées de Rosés. » Dans les jeux publics, les sénateurs, les spectateurs, les acteurs même recevaient des couronnes de Rosés de la main des Édiles (1). Lucrèce (2) dit qu'à Rome, pendant les réjouissances, les rues étaient quelquefois jonchées de Rosés : « Ergo cum primum magnas invecta per urbes Munificat tacita mortales muta salute; y£re atque argento sternunt iter omne viarum Largiflca stipe (litanies, ninguntque Rosarum Floribus, umbranles matrem, comitumque...
Seite 906 - Le nom yplpa, rare dans la Bible, mais fréquent dans le Talmud, signifie immeuble; ici on doit entendre le fond, le parquet de l'habitacle ou du temple. C'est de la poussière du parquet mise dans l'eau, dont il s'agit. 18. — Le Cohène placera la femme devant l'Éternel, découvrira la tête de...
Seite 316 - ... de deux cercles concentriques, avec indication de la relation entre ses parties et les signes du Zodiaque. « En voici la description (2) : « En haut : le Bélier. Puis se trouvent deux séries parallèles, l'une à droite, l'autre à gauche. A droite : Le Taureau commande le cou.

Bibliografische Informationen