Louis XVI (i.e. seiziéme): son administration et ses relations diplomatiques avec l'Europe, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 14 - Que le souverain et la Nation ne perdent jamais de vue , que la terre est l'unique source des richesses, et que c'est l'agriculture qui les multiplie.
Seite 16 - Que chacun soit libre de cultiver, dans son champ, telles productions que son intérêt, ses facultés, la nature du terrain, lui suggèrent, pour en tirer le plus grand produit possible...
Seite 227 - Il faut, Sire, vous armer contre votre bonté de votre bonté même ; considérer d'où vous vient cet argent que vous pouvez distribuer à vos courtisans et comparer la misère de ceux auxquels on est quelquefois obligé de l'arracher par les exécutions les plus rigoureuses, à la situation des personnes qui ont le plus de titres pour obtenir vos libéralités.
Seite 346 - ... enjoint aux substituts du procureur général du roi d'y tenir la main et d'en certifier la cour dans le mois, suivant l'arrêt de ce jour.
Seite 321 - Prendre son temps sans le payer, est un double impôt; et cet impôt est hors de toute proportion lorsqu'il tombe sur le simple journalier, qui n'a pour subsister que le travail de ses bras.
Seite 346 - ... et couvert, a prononcé : Le roi, séant en son lit de justice, a ordonné et ordonne que l'édit qui vient d'être lu sera enregistré au greffe de son Parlement, et que, sur le repli d'icelui, il soit mis...
Seite 339 - Il vous est réservé de porter ce dernier coup au calvinisme dans vos États. Ordonnez qu'on dissipe les assemblées schismatiques des protestants... Excluez les sectaires, sans distinction, de toutes les branches de l'administration publique.
Seite 197 - M. le duc d'Aiguillon est d'une maison qui s'est illustrée du système politique que la France sera tôt ou tard obligée , pour sa sûreté , de ramener. Il se formera avec l'âge , et il peut être utile à beaucoup d'égards. Ses principes sur l'autorité royale sont purs comme ceux de sa famille , qui sont sans lacune depuis le cardinal de Richelieu.
Seite 322 - ... est plus mal fait. Les corvoyeurs obligés de faire souvent trois lieues ou davantage pour se rendre sur l'atelier, autant pour retourner chez eux, perdent sans fruit pour l'ouvrage une grande partie du temps exigé d'eux. Les appels multipliés, l'embarras de tracer l'ouvrage, de le distribuer, de le faire exécuter à une multitude d'hommes rassemblés au hasard, la plupart sans intelligence comme sans volonté, consomment encore une partie du temps qui reste.
Seite 47 - Il ne voit dans l'heureux accord du sacerdoce et de l'empire, qu'une ligue contre la vertu et contre le genre humain. Il apprend aux nations que les rois n'ont et ne peuvent avoir sur elles d'autre autorité que celle qu'il leur a plu de leur confier , qu'elles sont en DROIT DE LA BALANCER, MODÉRER, RESTREINDRE, DE LEUR EN DEMANDER COMPTE, ET MÊME DE LES EN DÉPOUILLER , si elles le jugent convenable à leurs intérêts.

Bibliografische Informationen