Histoire de la vie et des ouvrages des plus célèbres architectes du XIe siècle jusqu'à la fin du XVIIIe: accompagnée de la vue du plus remarquable édifice de chacun d'eux, Band 2

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 178 - A la voix de Colbert , Bernini vint de Rome : De Perrault dans le Louvre il admira la main. « Ah ! dit-il , si Paris renferme dans son sein « Des travaux si parfaits , un si rare génie , « Fallait-il m'appeler du fond de l'Italie ? » Voilà le vrai mérite ; il parle avec candeur ; L'envie est à ses pieds , la paix est dans son cœur.
Seite 174 - ... plutôt la remercier de cette grâce que lui en demander une nouvelle. Cependant, comme il s'agit d'un palais qui sert depuis plusieurs siècles de résidence aux rois les plus zélés pour le saint-siège , parmi ceux de la chrétienté , je crois recourir à elle en toute confiance. Je supplie donc votre sainteté , si son service n'en souffre pas, d'ordonner au chevalier Bernini de venir en France, pour y faire exécuter son projet. Votre sainteté ne pourrait me faire une plus grande faveur...
Seite 38 - plusieurs ont vue et en autres divers lieux selon la « façon décrite en ce présent livre. Laquelle épreuve se « trouva si belle et de si grande utilité , que lors chacun « délibéra en faire son profit et s'en aider , voire ceux « qui l'avaient contre dite, moquée et débattue. La...
Seite 323 - Destiné à contenir des objets de nature fort différente , tels qu'une école et un cabinet de minéralogie , des salles et des bureaux pour une grande administration, de vastes ateliers, des laboratoires, des fonderies, cet hôtel présentait à l'architecte de nombreuses difficultés , et il ne semblait pas aisé de déterminer le genre de construction et de décoration qui pouvait lui convenir. Antoine sut profiter, avec beaucoup d'art , des deux faces que l'emplacement de l'édifice pouvait...
Seite 39 - ... pieds, larges d'environ un pied, épaisses d'un pouce, et qu'on assemble en coupe et en liaison , suivant l'espèce de la courbe , soit en ogive , soit en plein cintre , soit en cintre surbaissé. Ces cintres, pour avoir de la force et de la solidité, doivent être assemblés par leur pied , dans une plateforme de charpente , posée bien de niveau sur les murs de face du bâtiment, et les planches destinées à former les parties de la grande courbe doivent être placées de champ et bien d'aplomb.
Seite 38 - ... drait pour faire les couvertures de si grands logis, « qui m'a fait penser de longue main , comme l'on y « pourrait remédier, et s'il serait possible en telle né« cessité , trouver quelque invention de se pouvoir aider « de toutes sortes de bois, et encore de toutes petites « pièces , et se passer de si grands arbres que l'on a « coutume de mettre en œuvre. « Sur quoi il m'advint un jour d'en toucher quelque « chose au feu roi Henri H , étant à table. Mais quoi ! « Les auditeurs...
Seite 358 - ... toujours la magnifique cour de cet établissement, composée de deux ordres de grands portiques élevés l'un au-dessus de l'autre, ouvrage qui, par la pureté de son architecture, la grandeur de ses proportions et le caractère même de sa construction , rappelle avec succès les grands cortile de l'Italie, et ne leur cède peutêtre que par le manque de voûte. L'œil est blessé de voir que d'aussi nobles galeries et d'une si belle exécution ne soient couvertes que par de pauvres plafonds...
Seite 358 - Vau , l'exécution de l'hospice connu sous le nom de la Salpétriere ; comme avec le Muet, la conduite de l'église des Augustins de la place des Victoires. Mais le plus grand et sans comparaison le plus beau monument de Libéral Bruant fut l'hôtel...
Seite 344 - C'est à lui qu'on doit les dessins et les plans de l'École de Médecine, la maison du duc de Lauzun, le Chàteau-d'Eau de la rue de l' Arbre-Sec, le Tréàor et la grande sacristie de Notre-Dame de Paris.
Seite 174 - ... fournit le retour de mon cousin le duc de Créqui , mon ambassadeur extraordinaire, qui vous expliquera plus amplement les raisons qui me font desirer le plaisir de vous posséder, et celui de parler avec vous sur les beaux dessins que vous m'avez envoyés pour la construction du Louvre. Au reste, je m'en rapporte à ce que mondit cousin vous fera entendre, par rapport à mes bonnes intentions. • Je prie Dieu • M. le chevalier Bernini , qu'il vous ait en sa sainte garde. • Ce ii avril,...

Bibliografische Informationen