Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[ocr errors]

144 MERCURE DE FRANCE. de Francesc d'Utrecht; -d'Ainsterdam; de Hollande; Salutaire , &c. Le Courrier de l'Eik rope. -- L'Avant-Coureur. - Le Center Univers TeleChoix de Miercures, 108 Voium: -- Ephée 10 mérides du Citoyen. - Annales de Linguer, -Annonces & Afiches. – Affiches de Paris. - Afr faires de l'Inde ; - d'Angleterre & d'Amérique. -- Collecton des Arrêts de M. Simon; de. Me. moires particuliers sur l'Histoire de France ; des annales poétiques; de l'Almanach Koyal ; - des Mules ; des Etrennes, du Parrale; de l'Etat Militaire, &ç. Le Conservatelir, ou Choix de Morceaux rares. - Le Pour & P Contre, par l'Abbé Prévost. -- Ouvrages des Savans. - Lettres sur quelques Ecrits de ce temps.

Observac tions sur la Littérature; sur les Ecrits moder

- Réflexions sur les Ouvrages de Littérature. - République des Lettres de Bayle, &c. — Bibliothêque a cienne & moderne de Le Clerc; Choisie , du mêre ; Universelle ; -Britannique; - Germanique ; -- Françoile; - Angloile;

Raisonnée des Ouvrages des Savans de l'Fu. Jope, 12 V lures;

-des Romans;

- l'erite Bibliotheque des Théatres; des Dames. - Mélanges cirés d'une grande Bibliothecae. - Hiftoire des Homncs, par M. Deliile. Hommes illuftres; du P. Niceron. - Colection des Arts & Métiers, in-filo Académie des Sciences & des Infcriptions, ir-#. & in-12. – Encyclopédie , in-folio & in-to. - Histoire Universelle, in-4o. & in-8°. - Le Plutarque Franfuis, par Turpin, in-4Dictionaire de orery ;

Trévoux ;

de la Martinière; de Bayle;

de Médecine, le tout in-folio & de la dernière édition , &c. &c.

ncs.

[ocr errors]

TABLE.

VERS

[ocr errors]

ERS
Car le, Erig. & Log. 124 Théarre de Aforieur.
Sur quelques Contr.a. 126. Annonces & Norices.

[graphic]
[ocr errors]
[ocr errors]

mains de la Justice. Ces mesures n'ont pas été infructueuses, et aujourd'hui le Prisonnier , saisi sur les frontières de la Prusse, a été reconduit dans cette capitale.

ALLEMAGNE.

De Hambourg , le 15 Juillet.

Jusqu'ici les succès avoient été balancés, en Finlande, entre quelques détachemens Russes et Suédois : les premiers avoient remporté un avantage assez marqué dans le district de Savolax, en s'emparant du poste de Saint-Michel, d'où le Colonel Suédois de Steding s'étoit replié vers Fokas, pour conserver ses communications. On s'attendoit cependant à une action prochaine plus décisive; elle a eu lieu le 28 juin, et la victoire des Suédois, conduits par leur Roi en personne, a été complète. La relation officielle de cet évènement a dû paroître, le 5, à Stockolm, d'où les lettres authen. tiques, du 3, mandent ce qui suit :

« Nous avons reçu hier l'agréable nouvelle de la défaite d'un Corps Russe de 3600 hom., à Uddemalm , à 2 lieues de Davidsiadt. L'aile gauche de notre armée ayant passé la frontiere à Varela, l'avant-garde, sous les ordres du Lieutenant général de Platen, a attaqué les Russes qui avoient leur camp å Uddemalm. On s'est très-bien battu de part et d'autre ;

le Corps des Russes à Pytiis, et que le Comte

rangemens sont pris de manière à faire es

mains de la Justice. Ces mesures n'ont pas été infructueuses, et aujourd'hui le Prisonnier, saisi sur les frontières de la Prusse, a été reconduit dans cette cați tale.

A LLEM A G N E.

De Hambourg, le 15 Juillet.

Jusqu'ici les succès avoient été balar

cés, en Finlande, entre quelques de es La bayonnette a. cette fois ci ,comme

chemens Russes et Suédois: les premies avoient remporté un avantage assez ma'. qué dans le district de Savolax, en sem parant du poste de Saint-Michel, doo le Colonel Suédois de Steding s'éteit te plié vers Fokas, pour conserver ses communications. On s'attendoit cependanta une action prochaine plus décisive

; elle a eu lieu le 28 juin, et la victoire des Suédois, conduits par leur Roi en per sonne, a été complète. La relation offcielle de cet évènement a paroitre

, le 5, á Stockolm, d'où les lettres authertiques, du 3, mandent ce qui suit :

Nous avons reçu hier l'agréable nouvelle de la défaite d'un Corps Russe de 3600 hom à Uddemalm, à 2 lieues de Davidstadt. L'ale gauche de notre armée ayant passé la frantière à Varela, l'avant-garde, sous les ordres du Lieutenant-général de Platen, a attaqué les Russes qui avoient leur camp á Uddemalo

. On s'est très-bien battu de part et d'aulre ;

mais enfin quoiqne nous n'eussions que 2100 hommes ) nous avons eu l'avantage de repousser l'ennemi, et nos troupes ont établi leur camp sur le chanp de bataille. Le régiment de Westinanie a le plus souffert; il a eu un 0!ficier de tue et deux de blessés. Au reste, nitre perte n'est que de 120 hommes, y compris les blessés ; mais les ennemis ont perdu an moins le double. Le Roi s'est trouvé comme volontaire à l'action, animant ses troupes par son exemple : aussi l'on assure qu'il n'est pas possible de s'imaginer la bravoure et la hardiesse avec laquelle les ennemis ont été alà tontes les altaires précédentes, mis l'ennemi en déroute. On reconnoit par là l'ancienne méthode de combattre. Le Major Paulman , qui a tourné l'ennemi très-habilement avec un bataillon du régiment de Stromfeldt, a beaucoup contribué à la victoire. Aussi le Roi lui a dormé sur-le-champ le brevet de Lieutenant Colonel

. Au départ du courrier ,- les ordres étoient donnés pour marcher encore à l'ennemi, après 8 heures de repos. On écrit que le Roi se rendra droit à Wilmanstrant. Le Corps de l'armée devoit camper, le même soir du 28 juin, à Uddemalm. L'on ajoute que le Géneral Comte de Meyerfeldt devoit attaquer le lendemain , avec l'aile droite de l'armée , Ekrusward devoit débarquer de la flotille qu'il coinmarde , un Corps d'armée de cinq mille hommes entre Hogforpet Fredericsham pour attaquer le même jour un Corps Russe près de cette dernière ville. Enfin, les arpérer que nous recevrons souvent des nouVeles agréables , vu les différentes attaquos

aj

que l'on se propose de faire vers le même temps. Toul annonce que celle campagne sera meurtrière, autant que la précédente a été paisible, Dieu veuille conserver les jours de noire grand Roi qui s'expose chaque moment, anant qu'il conviendroit de faire au moindre de ses Officiers ! – Aussitôt apres l'affaire du 28 juin, le Ro: écrivit à son fils, en ces termes :

« J'ai eu deur de vos lettres, mon cher fils, dont je vous remercie ; el je n'ai pas voulu vous répo: dre, arant que de pouvoir vous dire que nous avions vu l'ennemi. Je vous embrasse , mon cher fils , bien tendrement, pour vous féliciter de ce que vos Compatriotes ont soutenu leur ancienne réputation de valeur. Les troupes de l'ennemi se sont bien bultues , mais les nôtres encore mieux. Cela doit vous encourager à trarailler, pour vous rendre digne d'étre le Chef d'un Peuple aussi généreux que brave. Je me porle fort bien , et je suis toujours votre tendre père. Signé, GUSTAVE. Sur le champ d'Uddemam, ce 28 juin 1789. Un autre lettre du 1 dit

: « Un Expres , arrivé hier de la part du Roi, nous a apporté l'agréable nouvelle

que

l'ara mee, s'étant mise en mouvement, le 20 juin, et ayant passé la rivière de Kymène, s'étoit partagée en trois Corps qui sont entrés dans la Finlande Russe : le Corps principal, où le Roi se

trouve accompagné des Généraux Comte de Meyerfeldi et Comte de Pluten, s'est porté en avant vers Wilmanstrand, et a livré, près de Martila , endroit à peu de distance d'une petite ville nommée Davidstadt, une action à l'ennemi, dont le succès a été si heu

« ZurückWeiter »