Mémoires de la Société académique des sciences, arts, belles-lettres, argriculture & industrie de Saint-Quentin: Société académique des sciences arts, belles-lettres agriculture & industrie de Saint Quentin; 4. series, Tom. I-XV. Travaux 1876

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 381 - Noviomensis, salutem et apostolicam benedictionem. Cum a nobis petitur quod justum est et honestum, tam vigor equitatis quam ordo exigit rationis ut id per sollicitudinem officii nostri ad debitum perducatur effectum.
Seite 45 - Regrettez-vous le temps où le ciel sur la terre Marchait et respirait dans un peuple de dieux ; Où Vénus Astarté, fille de l'onde amère, Secouait, vierge encor, les larmes de sa mère, Et fécondait le monde en tordant ses cheveux...
Seite 383 - Nulli ergo omnino hominum liceat hanc paginam nostre confirmationis infringere vel ei ausu temerario contraire. Si quis autem hoc attemptare presumpserit, indignationem omnipotentis Dei et beatorum Pétri et Pauli, apostolorum ejus, se noverit incursurum. — Datum Rome apud Sanctum Petrum VI.
Seite 420 - Mémoires de l'Académie des Sciences, Agriculture, Commerce , Belles-Lettres et. Arts du département de la Somme.
Seite 417 - EURE. — Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure (Évreux).
Seite 384 - ... revocare procures, contradictores per censuram ecclesiasticam appellatione postposita compescendo, testes autem, qui fuerint nominati, si se gratia. odio vel timore subtraxerint, censura simili appellatione cessante compellas veritati testimonium perhibere.
Seite 381 - Domino filii, vestris justis postulationibus grato concurrentes assensu, personas vestras et locum in quo divino estis obsequio mancipati, cum omnibus bonis que...
Seite 417 - Bulletin de la Société de statistique, des sciences naturelles et des arts industriels du département de l'Isère. 2* série, tom.
Seite 276 - ... d'Héribert. Docile à ces avis, il s'était promis de se tenir sur ses gardes contre Héribert, lorsqu'un jour ce seigneur pénètre sans obstacle avec son fils dans le palais du roi, et pendant que le prince se lève, en lui tendant les bras pour l'embrasser, il se baisse dans la posture la plus humble, pour recevoir l'accolade du roi. Le monarque embrasse ensuite le fils : ce jeune homme était debout; et quoique initié aux desseins perfides de son père , plus novice pourtant dans l'art...
Seite 383 - Specialiter autem terras, domos, possessiones et alia bona vestra, sicut ea omnia juste ac pacifiée possidetis, vobis et per vos vestro monasterio auctoritate apostólica confirmamus et presentís scripti patrocinio communimus.

Bibliografische Informationen