Les déracinés

Cover
Librairie Plon, 1901 - 491 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 307 - ... attrister la vertu, dégrader l'humanité? Plus un homme est doué de sensibilité et de génie, plus il s'attache aux idées qui agrandissent son être et qui élèvent son cœur; et la doctrine des hommes de cette trempe devient celle de l'univers.
Seite 306 - Qui donc t'a donné la mission d'annoncer au peuple que la divinité n'existe pas, ô toi, qui te passionnes pour cette aride doctrine, et qui ne te passionnas jamais pour la patrie? Quel avantage trouves-tu à persuader à l'homme qu'une force aveugle préside à ses destinées et frappe au hasard le crime et la vertu?
Seite 306 - Ne consultez que le bien de la patrie et les intérêts de l'humanité. Toute institution, toute doctrine qui console et qui élève les âmes doit être accueillie ; rejetez toutes celles qui tendent à les dégrader et à les corrompre. Ranimez, exaltez tous les sentiments généreux et toutes les grandes idées morales qu'on a voulu éteindre ; rapprochez par le charme de l'amitié et par le lien de la vertu les hommes qu'on a voulu diviser.
Seite 307 - Vous qui pleurez sur le cercueil d'un fils ou d'une épouse, êtes-vous consolés par celui qui vous dit qu'il ne reste plus d'eux qu'une vile poussière? Malheureux qui expirez sous les coups d'un assassin, votre dernier soupir est un appel à la justice éternelle! l'innocence sur l'échafaud fait pâlir le tyran sur son char de triomphe : auraitelle cet ascendant, si le tombeau égalait l'oppresseur et l'opprimé?
Seite 187 - Ceux qui ont l'esprit de discernement savent combien il ya de différence entre deux mots semblables, selon les lieux et les circonstances qui les accompagnent.
Seite 19 - ... premier. Enlevé si jeune à son milieu naturel et passant ses vacances mêmes au lycée, orphelin et réduit pour toute satisfaction sentimentale à l'estime de ses maîtres, il est un produit pédagogique, un fils de la raison, étranger à nos habitudes traditionnelles, locales ou de famille, tout abstrait, et vraiment suspendu dans le vide. Ses mœurs, ses attaches, il les a discutées, préférées et décidées. Et comme il a administré sa vie, il ne lui répugne pas d'admettre que toutes...
Seite 124 - Nancy avait coupé leur lien social naturel; l'Université ne suffit pas à leur créer les attaches qui eussent le mieux convenu à leurs idées innées ou, plus exactement, aux dispositions de leur organisme. Une atmosphère faite de toutes les races et de tous les pays les baignait. Des maîtres éminents, des bibliothèques énormes leur offraient pêle-mêle toutes les affirmations, toutes les négations. Mais qui leur eût fourni, en 1883, une méthode pour former, mieux que des savants, des...
Seite 184 - ... piquer de piété filiale, et si tu veux écraser les gens de Villerupt! La voix de Racadot donnait à ces rudes grossièretés une telle force sur une imagination avide de les accueillir, que le regard de Mouchefrin s'animait, sa tête se redressait, il défiait la destinée... Jurons, évocations d'un épais bonheur, c'est le cri de 1796 : « Soldats, vous êtes mal nourris et presque nus. Je vais vous conduire dans les plus riches plaines du monde!... » — Crois-tu, conclut le brutal excitateur,...
Seite 308 - Une telle entreprise serait même au-dessus de notre puissance; vous vous êtes tués vous-mêmes , et l'on ne revient pas plus à la vie morale qu'à l'existence physique. »Et d'ailleurs qu'y at-il entre les prêtres et Dieu? Les prêtres sont à la morale ce que les charlatans sont à la médecine.

Bibliografische Informationen