Mémoires de la Société impériale des antiquaires de France

Cover
La Société, 1855
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 145 - Toute la Gaule, dit STHABON, est arrosée par des fleuves qui descendent des Alpes, des Pyrénées et des Cévennes, et qui vont se jeter les uns dans l'Océan, les autres dans la Méditerranée. Les lieux qu'ils traversent sont pour la plupart des plaines et des collines qui donnent naissance à des ruisseaux assez forts pour porter ba'leaux.
Seite 236 - T il est vrai, le passage suivant : Sub cruce sanguineo niveo stat Christus in Agno, Alite quem placida sanctus perfundit hiantem Spiritus et rutila Genitor de nube coronat.
Seite 145 - ... bateau. Les lits de tous ces fleuves sont , les uns à l'égard des autres , si heureusement disposés par la nature , qu'on peut aisément transporter les marchandises de l'Océan à la Méditerranée , et réciproquement : car la plus grande partie du transport se fait par eau , en descendant ou en remontant les fleuves, et le peu de chemin qui reste à faire par terre est d'autant plus commode qu'on n'a que des plaines à traverser.
Seite 351 - C'est alors que les populations agricoles et pastorales des pays envahis furent forcées de se mêler à leurs vainqueurs ou , comme les Léléges et les Cariens, furent repoussées dans les îles de l'Archipel et sur les côtes de l'Asie Mineure. C'est, ainsi que je l'ai dit en commençant, de la fusion...
Seite 400 - A l'appui de ces premières étymologies, on pourrait, il est vrai, produire quelques traces de légendes phéniciennes qui se sont mêlées à l'histoire mythique du dieu des mers, mais il faut remarquer à l'avance que ces légendes sont trèsvraisemblablement des additions relativement modernes. La plus ancienne est celle...
Seite 3 - J'avoue que le faible succès obtenu par le modeste antiquaire dans la lecture de l'inscription grecque, qui, selon lui, offrait moins de difficultés, ne m'inspire qu'une médiocre confiance dans l'exactitude du texte qu'il nous a donné de celle-ci. Le cbamp des conjectures reste donc ouvert sur ce texte , et je demande au lecteur la permission d'y entrer.
Seite 16 - Mais je m'arrête, car je crains d'abuser de la permission que j'ai prise d'entrer dans le champ des conjectures; je dois dire cependant que, parmi celles que je viens d'émettre, il en est une au moins qui me paraît certaine, et à laquelle je crois fermement : c'est que l'autel de Vaison est un monument, le seul monument authentique aujourd'hui connu, de la lutte de Sévère contre Albinus et de la bataille de Lyon ; je ne partage point en effet l'opinion de M. de Boissieu , qui voit dans une...
Seite 101 - D'ailleurs, je n'ai jamais trouvé personne qui ait pu me dire, comme témoin oculaire, quelle est cette mer que l'on place dans cette région de l'Europe. Ce qu'il ya de certain, c'est que l'étain et l'ambre nous viennent de cette extrémité du monde.
Seite 145 - Ce qui mérite surtout d'être remarqué dans cette contrée, c'est la parfaite correspondance qui règne entre ses divers cantons , par les fleuves qui les arrosent et par les deux mers dans lesquelles ces fleuves...
Seite 367 - Dieu, dans la langue védique - ; ce qui montre bien quelle idée se faisaient de la Divinité les antiques tribus venues de l'Arye.

Bibliografische Informationen