Dictionnaire critique et raisonné du langage vicieux, ou réputé vicieux, par un ancien professeur [L. Platt].

Cover
A. André, 1835 - 463 Seiten

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 417 - Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage? Dit cet animal plein de rage: Tu seras châtié de ta témérité. -Sire, répond l'agneau, que Votre Majesté Ne se mette pas en colère; Mais plutôt qu'elle considère Que je me vas désaltérant Dans le courant. Plus de vingt pas au-dessous d'Elle, Et que par conséquent en aucune façon Je ne puis troubler sa boisson.
Seite 333 - Je résous, tu résous, il résout ; nous résolvons, vous résolvez, ils résolvent. Je résolvais, tu résolvais, il résolvait ; nous résolvions, vous résolviez, ils résolvaient.
Seite 255 - C'est parler mal que d'employer des expressions hors d'usage ; d'user de termes équivoques; de construire d'une manière embarrassée ou à contre-sens ; d'affecter des figures gigantesques en parlant de choses communes ou médiocres ; de choquer la quantité en faisant longues les syllabes qui doivent être brèves, ou brèves les syllabes qui doivent être longues. » II ne faut ni mal parler des absents, ni parler mal devant les savants, etc.
Seite 22 - ... d'aller plus loin, il est bon d'observer que mon premier valet de chambre couchait toujours dans ma chambre, ce qui semblait être un obstacle à ma sortie, à moins de le mettre dans ma confidence. Mais je m'étais assuré, par une répétition faite deux jours auparavant, que j'avais beaucoup plus de temps qu'il ne m'en fallait pour me lever, allumer de la lumière et passer dans mon cabinet, avant qu'il fût déshabillé et revenu dans ma chambre.
Seite 255 - Mal parler tombe , selon lui , sur les choses « que l'on dit , et parler mal sur la manière de les dire : « le premier est contre la morale, et le second contre la
Seite 381 - Suppléer une chose , c'est ajouter, en objets de la même nature ce qui manque ; c'est fournir ce qu'il faut de surplus , pour que cette chose soit complète : Ce sac doit être de mille francs, et ce qu'il ya...
Seite 35 - Puis vous la met très bien sous son aisselle, Argent et tout, cela se doit entendre, Et ne crois point que ce fût pour la rendre Car oncques puis n'en ai ouï parler.
Seite 337 - Ces deux mots sont synonymes dans le sens où ils signifient la résidence ; mais demeurer se dit par rapport au lieu topographique où l'on habite; et loger, par rapport à l'édifice où l'on se retire. On demeure à Paris, en province, à la ville, à la campagne. On loge au Louvre, chez soi, en hôtel garni. . Quand les gens de distinction...
Seite 325 - J'ons un curé patriote. Mon épouse fait ma gloire. • Rose a de si jolis yeux ! Je lui dois, l'on peut m'en croire, Un ami bien précieux. Le jour où j'obtins sa foi, Un sénateur vint chez moi. Quel honneur! Quel bonheur! Ah ! monsieur le sénateur, Je suis votre humble serviteur. De ses faits je tiens registre : C'est un homme sans égal. L'autre hiver chez un ministre Il mena ma femme au bal. S'il me trouve en son chemin.
Seite 100 - L'idée commune de ces mots est de tomber en ruines, en s'affaissant et en roulant. S'ébouler est, à la lettre, tomber en roulant comme une boule. S'écrouler, est tomber en roulant avec précipitation et fracas. Une butte s'éboule en se partageant par mottes , qui tombent en roulant sur elles-mêmes comme des boules : un rocher s'écroule en se brisant et roulant dans sa chute impétueusement et avec fracas. Les sables s'éboulent, les édifices s'écroulent.

Bibliografische Informationen