Suche Bilder Maps Play YouTube News Gmail Drive Mehr »
Anmelden
Books Bücher 1 - 10 von 14 in L'empereur ne savait pas que je reconnaissais ces prophètes; il me fit demander...
" L'empereur ne savait pas que je reconnaissais ces prophètes; il me fit demander par l'interprète pourquoi j'avais remué les lèvres. L'interprète le fit, et je répondis : «Je priais pour les prophètes. "
Annales de philosophie chrétienne - Seite 31
1846
Vollansicht - Über dieses Buch

Relation des voyages faits par les Arabes et les Persans dans l'Inde ..., Band 1

Joseph Toussaint Reinaud - 1845
...Fais-lui voir son maître. » Je reconnus sur ces pages les portraits des prophètes; en même temps, je fis des vœux pour eux, et il s'opéra un mouvement...demanda comment je les avais reconnus, et je répondis : « Au moyen des attributs qui les distinguent. Ainsi, voilà Noé, dans l'arche, qui se 81. sauva...
Vollansicht - Über dieses Buch

Ah̲bār aṣ-Ṣīn wa-l-Hind

Joseph Toussaint Reinaud - 1845 - 98 Seiten
...Fais-lui voir son maître. • Je reconnus sur ces pages les portraits des prophètes; en même temps, je fis des vœux pour eux, et il s'opéra un mouvement...demanda comment je les avais reconnus, et je répondis : « Au moyen des attributs qui les distinguent. Ainsi , voilà Noé , dans l'arche, qui se 81 . sauva...
Vollansicht - Über dieses Buch

Essai sur l'origine et la décadence de la religion chrétienne dans l'Inde

Francis Wilford - 1847 - 143 Seiten
...« Fais lui voir son maître. » Je reconnus sur ces pages les portraits des prophètes ; en môme tems, je fis des vœux pour eux , et il s'opéra un...savait pas que je reconnaissais ces prophètes ; il me fu demander par l'interprète pourquoi j'avais remué les lèvres. L'interprète le fit , etje répondis...
Vollansicht - Über dieses Buch

Essai sur l'origine et la décadence de la religion Chrétienne dans l'Inde ...

Francis Wilford - 1847 - 142 Seiten
...portraits des prophètes ; en mùuie tems, je fis des vœux pour eux , et il s'opéra un mouvement dans mus lèvres. L'empereur ne savait pas que je reconnaissais...pourquoi j'avais remué les lèvres. L'interprète le fit , etje répondis : « Je priais pour les prophètes. » L'empereur demanda comment je les avais reconnus,....
Vollansicht - Über dieses Buch

ANNALES DE PHILOSOPHIE CHRETIENNE

M. A. BONNETTY - 1853
...èro, traduit de l'arabe. » vemenl dans mes lèvres. L'Empereur ne savait pas que je re» connaissais ces prophètes. Il me fit demander par l'interprète...Je priais pour les prophètes. L'Empereur demanda n comment je les avais reconnus; et je répondis : Au moyen des » attributs qui les distinguent. Ainsi...
Vollansicht - Über dieses Buch

L'Empire chinois: faisant suite à l'ouvrage intitulé Souvenirs d'un ..., Band 1

Evariste Régis Huc - 1854
...s'opéra un « mouvement dans mes lèvres. — L'empereur ne savait pas « que je reconnaissais les prophètes; il me fit demander par «l'interprète...j'avais remué les lèvres. L'interprète «•le fit, etje répondis : Je priais pour les prophètes. — L'em«pereur demanda comment je les avais reconnus,...
Vollansicht - Über dieses Buch

Voyageurs du moyen âge: Cosmas Indicopleustes. Arculphe. Willibald. Soleyman ...

Edouard Charton - 1854
...portraits des prophètes ; en même temps, je fis des vœux pour eux, et il s'opéra un mouvement daib mes .lèvres. L'empereur ne savait pas que je reconnaissais ces prophètes; il nie lit demander par l'interprète pourquoi j'avais remué les lèvres. L'interprète le fit, et je...
Vollansicht - Über dieses Buch

L'Empire chinois: faisant suite à l'ouvrage instituté Souvenirs d'un ..., Band 1

Evariste Régis Huc - 1854
...s'opéra un mouvement dans mes « lèvres. — L'empereur ne savait pas que je re« connaissais les prophètes ; il me fit demander par « l'interprète pourquoi j'avais remué les lèvres. L'in« terprèto le fit, et je répondis : Je priais pour les « prophètes. — L'empereur demanda...
Vollansicht - Über dieses Buch

L'Empire chinois, Band 1

Évariste Régis Huc - 1854
...s'opéra un mouvement dans mes « lèvres. — L'empereur ne savait pas que je re« connaissais les prophètes ; il me fit demander par « l'interprète pourquoi j'avais remué les lèvres. L'in•e terprète le fit, et je répondis : Je priais pour les « prophètes. — L'empereur demanda...
Vollansicht - Über dieses Buch

Le christianisme en Chine, en Tartarie et au Thibet: Depuis l'apostolat de ...

Evariste Régis Huc - 1857
...eux , et il s'opéra un mouvement dans mes lèvres. L'empereur ne savait pas que je reconnaissais les prophètes; il me fit demander par l'interprète pourquoi...demanda comment je les avais reconnus, et je répondis : Au moyen des attributs qui les distinguent. Ainsi, voilà Noé dans l'arche, qui se sauva avec sa...
Vollansicht - Über dieses Buch




  1. Meine Mediathek
  2. Hilfe
  3. Erweiterte Buchsuche
  4. EPUB herunterladen
  5. PDF herunterladen