De la manière d'enseigner et d'étudier les belles lettres, par rapport à l'esprit et au coeur; ou, Traité des études, Band 1

Cover
Chez Rusand, 1819
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 291 - ... c'est l'usage que nous en faisons pour signifier nos pensées, et cette invention merveilleuse de composer de vingt-cinq ou trente sons cette infinie variété de mots, qui, n'ayant rien de semblable en eux-mêmes à ce qui se passe dans notre esprit...
Seite 44 - Nouveau : c'est le fond de l'instruction chrétienne. Cela demande un peu plus de temps et de soin que l'instruction à laquelle beaucoup de gens se bornent : mais aussi on sait véritablement la religion , quand on sait ce détail ; au lieu que , quand on l'ignore , on n'a que des idées confuses sur...
Seite 391 - L'enfer s'émeut au bruit de Neptune en furie. Pluton sort de son trône ; il pâlit, il s'écrie : • II a peur que ce dieu, dans cet affreux séjour, D'un coup de son trident ne fasse entrer le jour, Et, par le centre ouvert de la terre ébranlée, Ne fasse voir du Styx la rive désolée, Ne découvre aux vivants cet empire odieux, Abhorré des mortels et craint même des dieux.
Seite 141 - DE L'INTELLIGENCE DES LANGUES. L'intelligence des langues sert comme d'introduction à toutes les sciences. Par elle ' nous parvenons presque sans peine à la connaissance d'une infinité de belles choses qui ont coûté de longs travaux à ceux qui les ont inventées. Par elle tous les siècles et tous les pays nous sont ouverts. Elle nous rend en quelque sorte contemporains de tous les âges et citoyens de tous les royaumes...
Seite 134 - En un mot, la qualité la plus nécessaire, non-seulement pour l'art de parler et pour les sciences, mais pour toute la conduite de la vie, est ce goût, cette prudence, ce discernement, qui apprend en chaque matière et en chaque occasion, ce qu'il faut faire , et comment il faut le faire.
Seite 377 - Il n'est plus question, à l'heure qu'il est, de savoir si Homère, Platon, Cicéron, Virgile, sont des hommes merveilleux ; c'est une chose sans contestation, puisque vingt siècles en sont convenus ; il s'agit de savoir en quoi consiste ce merveilleux qui les a fait admirer de tant de siècles...
Seite 40 - Apprenez à une fille à lire et à écrire correctement. Il est honteux, mais ordinaire , de voir des femmes qui ont de l'esprit et de la politesse, ne savoir pas bien prononcer ce qu'elles lisent; ou elles hésitent, ou elles chantent en lisant : au Heu qu'il faut prononcer d'un ton simple et naturel , mais ferme et uni.
Seite 197 - Est-ce donc être homme , que d'attribuer , non à une cause intelligente , mais au hasard , les mouvemens du ciel si certains, le cours des astres si régulier, toutes choses si bien liées ensemble , si bien proportionnées , et conduites avec tant de raison , que notre raison s'y perd ellemême ? Quand nous voyons des machines qui se meuvent artificiellement, une sphère , une horloge , et autres semblables j nous ne doutons pas que l'esprit n'ait eu part à ce travail.
Seite 379 - ... sans se diffamer, dans un style un peu élevé, nommer un veau, une truie, un cochon. Le mot de génisse en français est fort beau, surtout dans une églogue, vache ne s'y peut pas souffrir.
Seite 212 - Grand dieu, chasse la nuit qui nous couvre les yeux, Et combats contre nous à la clarté des cieux.

Bibliografische Informationen