Mémoires lus à la Sorbonne dans les séances extraordinaires du Comité impérial des travaux historiques et des sociétés savants tenues les ...: Histoire, philologie et sciences morales

Cover
Impr. impériale., 1865
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 529 - Aduatuci obsidum numero missos apud se in servitute et catenis tenuissent ; neque id, quod fecerit de oppugnatione castrorum, aut judicio aut voluntate sua fecisse, sed coactu civitatis; suaque esse' ejusmodi imperia, ut non minus haberet juris in se multitudo, quam ipse in multitudinem; Civitati porro hanc fuisse belli causam, quod repentinae Gallorum conjurationi resistere non potuerit.
Seite 506 - Toute la Gaule , dit Strabon , est arrosée par des fleuves qui descendent des Alpes, des Pyrénées et des Cévennes, et qui vont se jeter les uns dans l'Océan , les autres dans la Méditerranée. Les lieux qu'ils traversent sont , pour la plupart, des plaines et des collines qui donnent naissance à des ruisseaux assez forts pour porter bateau. Les lits de tous ces fleuves sont , les uns à l'égard des autres , si heureusement disposés par la nature , qu'on peut aisément transporter les marchandises...
Seite 40 - ... et afin que ce soit chose ferme et estable à tousjours, nous avons fait mettre nostre seel a ces présentes, sauf en autres choses nostre droit et l'autruy en toutes.
Seite 485 - par leur figure , qui approche plus de la figure des Ibères que de » celle des Gaulois. Les traits propres à ces derniers caractérisent les » habitants des deux autres parties de la Gaule , quoique on observe » encore quelque différence parmi ces peuples , soit pour la langue , » soit pour la manière de vivre , et pour la forme de leurs gouverne
Seite 383 - Le témoin des temps , la lumière de la vérité, la vie de la mémoire , l'école de la vie , la messagère de l'antiquité (i).
Seite 9 - J'ay de bons • amis auprès de Vostre Majesté qui me prestent toujours quelque • charité, disant que j'ay donné au diable, vous, la Royne et tout « vostre conseil. Pleut à Dieu qu'il m'eust cousté la moitié d'une « main , mais qu'il me demeurast deux doigts pour tenir la bride «de mon cheval, et que ceux-là qui vous font ces rapports fus• sent autant loyaux et ûdèles serviteurs comme je vous suis; et « vos affaires s'en iraient beaucoup mieulx.
Seite 514 - C'est que les dénominations spéciales affectées à certaines contrées ou pays ont leur raison dans la constitution géologique du sol. Le bon sens des paysans a ici devancé la science; il a distingué par un nom particulier chaque étendue offrant le même aspect ou la même culture. Ces régions physiques forment un tout réel, que mutilent souvent les circonscriptions administratives.
Seite 411 - Dépêchez-vous, monsieur Titon, Enrichissez votre Hélicon; Placez-y sur un piédestal Saint-Didier, Danchet et Nadal; Qu'on voie armés du même archet Nadal, Saint-Didier, et Danchet; Et couverts du même laurier Danchet, Nadal et Saint-Didier.
Seite 159 - ... de Noyon , pource que vos blesseures vous empescherent de vous trouver à l'une ny à l'autre de ces factions. Mais , d'autant qu'il ne s'est quasi point fait de siege , où il se soit rendu tant de divers combats , et plus bravement executez qu'à celuy de cette ville là , nous vous ramentevrons en gros , laissant le détail à ceux qui s'y sont trouvez , que le sieur de Rieux , soldat fort brave et industrieux , qui estoit gouverneur de Pierre-fonds , se jetta bravement dans Noyon avec cinquante...
Seite 1 - ... veu qu'on demeure sous mesme toit; et ainsi il faut venir à la rigueur et à la cruauté : autrement, la friandise du gain est telle, qu'on desire plustost la continuation de la guerre que la fin.

Bibliografische Informationen