Lettres de Madame de Sévigné à sa fille et à ses amis, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 35 - N'est-il pas vrai que celui qui l'a fait est un fat ? Sire, il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom.
Seite 67 - Levez-vous, comte : je ne veux point vous tuer à terre, ou reprenez votre épée pour recommencer notre combat. Mais il vaut mieux que je vous donne la vie, et que nous vivions en paix. Vous avouerez seulement la chose comme elle s'est passée, c'est tout ce que je veux. Voilà un procédé assez honnête : vous ne me pouvez plus appeler justement une petite brutale. Je ne...
Seite 35 - Ah ! Sire , quelle trahison ! que Votre Majesté me le rende , je l'ai lu brusquement. Non , M. le maréchal , les premiers sentiments sont toujours les plus naturels. Le roi a fort ri de cette folie, et tout le monde trouve que voilà la plus cruelle petite chose que l'on puisse faire à un vieux courtisan.
Seite 98 - Mademoiselle, petite-fille de HENRI IV, mademoiselle d'Eu, mademoiselle de Dombes, mademoiselle de Montpensier, mademoiselle d'Orléans, Mademoiselle, cousine germaine du roi ; Mademoiselle, destinée au trône ; Mademoiselle, le seul parti de France qui fût digne de MON- 30 SIEUR. Voilà un beau sujet de discourir.
Seite 310 - Pour le gouverneur , il trouve , je ne sais comment , plus de quarante mille écus qui lui reviennent. Une infinité de présents , des pensions , des réparations de chemins et de villes , quinze ou vingt grandes tables, un jeu continuel, des bals éternels, des comédies trois fois la semaine, une grande braverie
Seite cxxviii - Je ne puis vous dire l'excès de l'agrément de cette pièce : c'est une chose qui n'est pas aisée à représenter et qui ne sera jamais imitée ; c'est un rapport de la...
Seite 213 - Je suis perdu d'honneur ; voici un affront que je ne supporterai pas.» Il dit à Gourville* : «La tête me tourne, il ya douze nuits que je n'ai dormi ; aidez-moi à donner des ordres.
Seite 103 - Voilà un beau songe, voilà un beau sujet de roman ou tragédie, mais surtout un beau sujet de raisonner et de parler éternellement : c'est ce que nous faisons jour et nuit, soir et matin sans fin, sans cesse ; nous espérons que vous en ferez autant.
Seite 326 - J'ai été blessée, comme vous, de Y enflure de cœur1 : ce mot d'enfl.ure me déplaît; et pour le reste, ne vous avois-je pas dit que c'étoit de la même étoffe que Pascal ? Mais cette étoffe est si belle qu'elle me plaît toujours : jamais le cœur humain n'a été mieux anatomisé que par ces messieurs-là. Si...
Seite 34 - M. le maréchal, lisez , je vous prie , ce petit madrigal , et voyez si vous en avez jamais vu un si impertinent : parce qu'on sait que depuis peu j'aime les vers, on m'en apporte de toutes les façons.

Bibliografische Informationen