Les Déracinés: Le roman de l'énergie nationale

Cover
Collection XIX, 02.06.2016 - 497 Seiten

En octobre 1879, à la rentrée, la classe de philosophie du lycée de Nancy fut violemment émue. Le professeur, M. Paul Bouteiller, était nouveau et son aspect, le son de sa voix, ses paroles dépassaient ce que chacun de ces enfants avait imaginé jamais de plus noble et de plus impérieux. Un bouillonnement étrange agitait leurs cerveaux, et une rumeur presque insurrectionnelle emplissait leur préau, leur quartier, leur réfectoire et même leur dortoir : car, pour les mépriser, ils comparaient à ce grand homme ses collègues et l’administration.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Über den Autor (2016)

Né dans les Vosges en 1862, Maurice Barrès arrive à 20 ans à Paris avec l’ambition de devenir écrivain. Pour se faire connaître, il publie une gazette mensuelle, Les Taches d’encre, dont il rédige à lui seul les quatre numéros qui paraissent fin 1884-début 1885. Suivra sa trilogie romanesque Le Culte du Moi (publiée de 1888 à 1891), qui fera de lui à vingt-cinq ans un écrivain célèbre. Élu député de Nancy en 1889, il n’hésite pas à se battre en duel pour défendre ses idées politiques. Proche de Charles Maurras, il participe à la fondation de L’Action française et adhère à la Ligue des patriotes de Paul Déroulède. De 1897 à 1902, paraît sa trilogie du Roman de l’énergie nationale, où éclatent son nationalisme et son attachement aux valeurs traditionnelles. En 1906, il est reçu à l’Académie française et devient député de Paris. Il meurt en 1923.

Bibliografische Informationen