Le procès des Dantonistes: d'après les documents

Cover
E. Leroux, 1879 - 7 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 91 - ... il peut le bannir, non comme impie, mais comme insociable, comme incapable d'aimer sincèrement les lois, la justice et d'immoler au besoin sa vie à son devoir. Que si quelqu'un, après avoir reconnu publiquement ces mêmes dogmes, se conduit comme ne les croyant pas, qu'il soit puni de mort ; il a .commis le plus grand des crimes ; il a menti devant les lois.
Seite 91 - Sans pouvoir obliger personne à les croire, il peut bannir de l'Etat quiconque ne les croit pas; il peut le bannir, non comme impie, mais comme insociable, comme 164 incapable d'aimer sincèrement les lois, la justice, et d'immoler au besoin sa vie à son devoir.
Seite 46 - canon que vous entendez, dit-il, n'est point le canon d'alarme; c'est » le pas de charge sur nos ennemis. Pour les vaincre, pour les atterrer, » que faut-il? De l'audace, encore de l'audace, et toujours de l'audace.
Seite 49 - Majestés, le roi, la reine et à la famille royale; s'il n'est pas pourvu immédiatement à leur sûreté, à leur conservation et à leur liberté,' elles en tireront une vengeance exemplaire et à jamais mémorable, en livrant la ville de Paris à une exécution militaire et à une subversion totale et les révoltés, coupables d'attentats, aux supplices qu'ils auront mérités.
Seite 294 - Je demande pourquoi, quand c'est par une simple majorité qu'on a prononcé sur le sort de la nation cntiere; quand on n'a pas même pensé à élever cette question, lorsqu'il s'est agi d'abolir la royauté, on veut prononcer sur le sort d'un individu, d'un conspirateur, avec des formes plus sévères et plus solennelles?
Seite 476 - Vos Comités de Salut Public et de Sûreté Générale, pleins de ce sentiment, m'ont chargé de vous demander justice au nom de la patrie, contre des hommes qui trahissent depuis longtemps la cause populaire, qui vous ont fait la guerre avec tous les conjurés, avec d'Orléans, avec...
Seite 142 - Ma voix qui, tant de fois, s'est fait entendre pour la cause du peuple, pour appuyer et défendre ses intérêts, n'aura pas de peine à repousser la calomnie. Les lâches qui me calomnient oseraient-ils m'attaquer en face ? Qu'ils se montrent, et bientôt je les couvrirai eux-mêmes de l'ignominie de l'opprobre qui les caractérisent. Je l'ai dit et je le répète, mon domicile est bientôt dans le néant et mon nom au Panthéon... Ma tête est là. Elle répond de tout... La vie m'est à charge,...
Seite 490 - C'est là que se sont faits quelques-uns des repas à cent écus par téle. Il est clair que le parti qui voulait établir prématurément la Constitution, celui qui attaquait le gouvernement, celui qui attaquait la Convention, celui qui corrompait, celui qui voulait un comité de clémence, avaient tous pour objet...
Seite 532 - Souveraineté du peuple, tendant à troubler l'État par une guerre civile en armant les citoyens les uns contre les autres et contre l'exercice de l'autorité légitime...
Seite 92 - Robespierre sur les rapports des idées religieuses et morales avec les principes républicains et sur les fêtes nationales, lu dans la séance du 18 floréal an II.

Bibliografische Informationen