Des livres du Pseudo-Denys l'Aréopagite

Cover
Joubert, 1848 - 140 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 65 - II est difficile de découvrir l'auteur et le père du monde ; et quand on l'a trouvé, il est impossible de le faire connaître aux hommes. » Au delà de l'être, dernier terme scientifique qu'il voulût admettre, il apercevait bien l'unité supérieure à l'être; mais il n'osait accepter ce principe, qui avait, pour ainsi dire , caché le monde aux yeux des éléates. La raison dont , après tout, la dialectique n'est que l'instrument...
Seite 47 - OR, il arriva que ° quand les hommes eurent commencé à se multiplier sur la terre, et qu'ils eurent engendré des filles ; 2 les fils de Dieu, voyant que les filles des hommes étaient belles, * en prirent pour leurs femmes, de toutes celles qu'ils choisirent.
Seite 47 - ... 4 En ce temps-là, il y avait des géants sur la terre, et cela après que les fils de Dieu se furent joints avec les filles des hommes...
Seite 56 - ... infini , il échappe à toute définition et qu'il n'est « ni âme, ni intelligence, ni éternité, ni temps, ni rien de ce qui n'est pas, ni même de ce qui est. » On emprunte aux œuvres qui reflètent ses attributs les noms dont on le nomme, la raison n'atteint que les effets, mais non la cause, et la valeur de ces noms est toute relative '. Chez Louis de Léon, la difficulté se formule autrement. Si le nom «se substitue à l'objet nommé et prend sa place...
Seite 94 - ... des autres; et elle pourvoit à toutes, comme il convient à leur nature respective. Aussi, nous réprouvons la parole inconsidérée de quelques-uns, que la Providence devrait nous entraîner forcément à la vertu : car ce n'est pas le propre de la Providence de violenter la nature. De là vient que, maintenant les...
Seite 39 - L'amour divin ravit hors d'eux-mêmes ceux qui en sont saisis, tellement qu'ils ne sont plus à eux, mais bien à l'objet aimé.
Seite 93 - Donc le mal fausse la route, n'atteint pas le but, trahit la nature, n'a ni cause ni principe formel, est en dehors de la fin, des prévisions, des désirs, et ne subsiste réellement pas. Par suite il est une privation, une défectuosité, un dérèglement, une erreur, une illusion ; il est sans beauté, sans vie, sans intelligence, sans science, sans perfection, sans fixité, sans cause, sans manière d'être déterminée.
Seite 124 - Dieu, bien que l'une des personnes ne soit pas l'autre ; car le Père n'est pas le Fils, et le Fils n'est pas le...
Seite 68 - ... appartement éclairé de plusieurs flambeaux, les diverses » lumières s'allient et sont toutes en toutes, sans néanmoins » confondre ni perdre leur existence propre et individuelle, » unies avec distinction et distinctes dans l'unité. Effeclive...
Seite 58 - Quoique nous ne connaissions pas cet infini sur-essentiel, incompréhensible, ineffable, cependant nous disons avec vérité qu'il n'est rien de tout ce qui est. Si donc dans les choses divines, l'affirmation est moins juste, et la négation plus vraie, il convient qu'on n'essaie point d'exposer, sous des formes qui leur soient analogues, ces secrets enveloppés d'une sainte obscurité.

Bibliografische Informationen