Œuvres de La Harpe ... accompagnées d'une notice sur sa vie et sur ses ouvrages ...

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 36 - En achevant ces mots épouvantables, Son ombre vers mon lit a paru se baisser ; Et moi, je lui tendais les mains pour l'embrasser ; Mais je n'ai plus trouvé qu'un horrible mélange D'os et de chair meurtris, et traînés dans la fange, Des lambeaux pleins de sang, et des membres affreux, Que des chiens dévorants se disputaient entre eux.
Page 114 - L'éclat de son visage les a dissipées , et une pluie de feu est tombée de leur sein. Le Seigneur a tonné du haut des cieux ; le Très-Haut a fait entendre sa voix ; sa voix a éclaté comme un orage brûlant. Il a lancé ses flèches et dissipé mes ennemis ; il a redoublé ses foudres qui les ont renversés. Alors les eaux ont été dévoilées dans leurs sources , les fondemens de la terre ont paru à découvert , parce que vous les avez menacés , Seigneur , et qu'ils ont senti le souffle...
Page 397 - Jacob est le soutien, et dont toute l'espérance est dans le Seigneur son Dieu, qui a fait le ciel et la terre et tout ce qu'ils contiennent...
Page 253 - J'ai été jeune, et j'ai aussi atteint la vieillesse; mais je n'ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain. 26 Il est toujours ému de pitié, et il prête; et sa postérité est en bénédiction.
Page 46 - J'ai vu l'impie adoré sur la terre; Pareil au cèdre, il cachait dans les cieux Son front audacieux; II semblait à son gré gouverner le tonnerre, Foulait aux pieds ses ennemis vaincus : Je n'ai fait que passer, il n'était déjà plus.
Page 96 - Le sens de la loi est lumineux; mais l'amour de la loi ne peut naître que d'une application assidue à considérer tout le besoin que nous en avons, tout le bien qu'elle seule produit, et tout le mal qu'elle seule prévient; c'est la philosophie du chrétien.
Page 114 - Sa colère a monté comme un tourbillon de fumée; son visage a paru comme la flamme , et son courroux comme un feu ardent. Il a abaissé les cieux , il est descendu , et les nuages étaient sous ses pieds.
Page 155 - Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Asseyez-vous à ma droite, jusqu'à ce que je réduise vos ennemis à vous servir de marchepied ? 45.
Page 47 - II n'ya personne qui ne donne la palme à l'original par un cri d'admiration; les vers de Racine sont de l'or parfilé; mais le lingot est ici. On doit bien s'attendre que mon dessein n'est pas d'énumérer les...
Page 48 - . puissance. « La mer le vit et s'enfuit; le Jourdain remonta « vers sa source. Les montagnes bondirent comme « le bélier , et les collines comme l'agneau. « Mer , pourquoi as-tu fui ? Jourdain , pourquoi « as-tu reculé vers ta source? Montagnes, pourquoi

Informations bibliographiques