Images de page
PDF

CHAPITRE XLVI.

El est tombé, Nabo a été brisé; il reste immobile, et cependant on l'implore : les simulacres de vos solennités il ne répond pas, il ne délivre pas des af

ne sont plus qu'un lourd fardeau flictions. Er pour vos juments et pour vos 8. Rappelezces égarements à votre mémoire, taureaux.) p y

e t soyez confondus : rentrez dans votre cæur, 2. Ces idoles ont été renversées; elles n'ont violateurs de ma loi. pu sauver leurs adorateurs trainés en capti- 9. Souvenez-vous des anciens jours; reconvité.

naissez que moi je suis Dieu, et qu'il n'y en a 3. Maison de Jacob, écoutez-moi, et vous, pas d'autre que moi. restes d'Israël , vous que je ne cesse de porter 1 0. Dès le commencement, je publie l'avedans mon sein et dans mes entrailles ; nir, je découvre les siècles futurs : mes décrets

4. Vous me trouverez le même jusqu'à votre sont immuables, et ma volonté s'accomplit. vieillesse et jusqu'à vos derniers jours : je vous 11. A ma voix, l'aigle part de l'orient; et ai créés; je vous chargerai sur mes épaules, l'homme de ma volonté, de la terre lointaine: je vous porterai, je vous sauverai.

j'ai parlé, et je l'amènerai; j'ai formé ce con5. A qui m'aviez-vous égalé et comparé ? à seil, je l'exécuterai.103 qui m'aviez-vous fait semblable ?

12. O vous aux cæurs durs qui vous éloignez 6. Prodigues de vos richesses, vous avez de la justice, écoutez-moi. pesé l'or dans les balances, vous avez appelé 13. Ma justice s'approche de vous, elle un artisan : et il a fait un Dieu; et l'on se n'est pas éloignée; mon salut ne tardera pas. prosterne, on l'adore.

Le salut sera dans Sion, et ma gloire sur Is7. On le porte, on le place en un sactuaire; raël. 91

[graphic]
[graphic]
[blocks in formation]
[graphic]
[ocr errors]

ESCENDS, assieds-toi dans la 6. Je me suis irrité contre mon peuple; j'ai poussière, vierge, fille de Ba- profané mon héritage, je l'ai abandonné entre bylone; assieds-toi sur la terre: tes mains : mais tu as dédaigné la miséricorde, il n'y a plus de trône pour la fille tu as appesanti ton joug sur la vieillesse et

des Chaldéens; on ne te croira l'enfance. plus désormais faible et délicate.

7. Tu disais, je serai toujours la reine des 2. Esclave attachée à la meule, dénoue tes peuples; et tu n'as pas songé à la fin de ta cheveux, découvre ton épaule; lève ta robe, domination. passe les fleuves.

8. Et maintenant écoute, cité voluptueuse, 3. Ton ignominie sera dévoilée, ton oppro- qui reposes en assurance, et qui dis en ton bre mis à nu : je me vengerai; et qui me ré- cæur : Je suis, et il n'y a que moi; je ne serai sistera?

jamais veuve, et j'ignorerai la stérilité. 4. Notre rédempteur est le Dieu des armées, 9. Ces deux maux viendront soudain en un son nom est le saint d'Israël.

jour sur toi, la stérilité et la viduité : tes pres6. Assieds - toi en silence, entre dans les tiges, tes enchantements, ne pourront t'en ténèbres, fille des Chaldéens : on ne t'appellera garantir. plus la reine des nations.

10. Tu te confiais en ta malice; et tu as dit:

Personne ne me voit. Ta sagesse, ta science, conseils : qu'ils paraissent donc, qu'ils te sau l'ont déçue; et tu as dit en ton cæur : Je suis, vent, ceux qui contemplaient le ciel, qui et il n'y a que moi.

comptaient les mois, pour t'annoncer l'ave11. Le mal viendra sur toi, et tu ne sauras nir. pas son lever; et une calamité fondra sur toi, 14. Voilà qu'ils sont devenus comme la et tu ne pourras la détourner : des angoisses paille; le feu les a consumés : ils n'échappes'appesantiront sur toi, et tu ne les auras pas ront pas à la fureur des flammes; il n'en resconnues.

tera pas de trace après l'incendie. 12. Parais avec tes enchanteurs, et ces ar- 15. Telle sera la fin de tout ce qui t'avait tifices que tu appris dès ta jeunesse : tu verras charmé : ceux à qui tu confias ta jeunesse se s'ils ajoutent à ta force.

sont égarés en leurs voies; il n'en est aucun 13. Tu as défailli dans la multitude de tes qui puisse te sauver.

go

CHAPITRE XLVIII.

[graphic]

COUTEZ , maison de Jacob, vous lateurs de ma loi, je vous vois dès le sein de
qui vous appelez du nom d'Israël, votre mère; je savais que vous seriez prévari-
vous qui êtes sortis des sources cateurs.
de Juda, qui jurez au nom du 9. A cause de mon nom, j'ai mis un frein à

Seigneur, et qui n'oubliez ni le ma colère; je la retiens, de peur que vous ne Dieu d'Israël, ni sa vérité, ni sa justice. périssiez.

2. Ecoutez, vous qui mettez votre gloire à 10. Je vous ai épurés, mais non pas comme vous appeler citoyens de la ville sainte, vous l'argent; je vous ai purifiés au feu de l'adverqui vous confiez au Dieu d'Israël, dont le nom sité. est l'Eternel.

11. C'est pour moi, pour moi, que j'agirai, 3. C'est moi qui dès le commencement ai afin que mon nom ne soit pas blasphémé, et publié ces événements; ils sont sortis de ma je ne donnerai point ma gloire à un autre. bouche, vous les avez entendus : j'ai voulu, 12. Écoute-moi, Jacob; écoute-moi, Israël, et les voici.

qui as reçu ton nom de moi : c'est moi qui 4. Je connais votre indocilité, votre du- suis le premier et le dernier. reté, et votre front d'airain.

13. Ma main a fondé la terre, ma droite a 6. Je vous ai annoncé l'avenir; je vous l'ai étendu les cieux : je les ai appelés; ils ont enmarqué, pour que vous ne disiez pas : Mes tendu ma voix. idoles ont opéré ces merveilles, mes simulacres 14. Paraissez , rassemblez-vous et écoutezles ont ordonnées.

moi : qui d'entre ces dieux vous a annoncé 6. J'ai parlé, regardez autour de vous : mes promesses ? Le Seigneur choisira Cyrus; n'est-ce pas là ce que les prophètes vous ont il accomplira ses volontés dans Babylone; il annoncé? Voici encore des prédictions nou- fortifiera son bras dans la Chaldée. velles, et j'en réserve qui vous sont incon- 15. C'est moi, c'est moi seul qui ai parlé; nues.

c'est moi qui l'appelle, qui le conduis; et ses 7. Maintenant elles sont faites, et non alors, voies sont aplanies. et avant leur jour, et vous ne les avez pas ouïes, 16. Approchez, écoutez-moi : je n'ai pas de peur que vous ne disiez : Je les avais con- parlé dans le secret : j'étais auprès de vous nues.

avant que cela arrivât; et maintenant le Sei8. Vous ne les avez ni entendues ni connues, gneur m'a envoyé, et son esprit. vos oreilles n'en avaient pas été frappées : vio 17. Voici ce que dit le Seigneur lon rédemp

Yra Seigneur a délisert, après la sopas de soif:
Le 21. Dans les des ne languir eeus reau

teur, le saint d'Israël : Je suis le Seigneur ton 20. Sortez de Babylone, fuyez la Chaldée : Dieu, qui t'enseigne ce qui est bon, et qui te poussez des cris de joie; annoncez votre delidirige dans la voie où tu marches.

vrance jusqu'aux extrémités de la terre; dites : 18. Si tu avais été attentif à mes préceptes, Le Seigneur a délivré son serviteur Jacob. ta pais et été comme un fleuve, et ta justice 21. Dans le désert, après la sortie de l'Écomme les flots de la mer;

gypte, nos pères ne languirent pas de soif : 19. Ta postérité et été multipliée comme le Seigneur fit sortir pour eux l'eau de la les sables de la mer, comme les pierres re- pierre; il ouvrit les rochers, et des torrents pandues sur ses bords : jamais elle n'aurait coulèrent. péri, jamais son nom n'eut été effacé de ma 22. Nulle paix pour l'impie, dit le Seiprésence.

gneur.

[ocr errors][merged small][merged small]

LES, écoutez-moi; peuples éloi- exaucé au temps de grâce, je t'ai secouru au gnés, prêtez l'oreille : Le Sei- jour de salut; je t'ai établi le médiateur de gneur m'a appelé avant ma l'alliance pour ressusciter la terre et réunir naissance; il a fait connaître les héritages dispersés;

mon nom dès le sein de ma mère. 9. Pour dire aux captifs, vos fers sont 2. Par lui ma parole est un glaive perçant: brisés; à ceux qui sont dans les ténèbres il m'a protégé à l'ombre de sa main; il m'a Voyez la lumière. Ils trouveront une nourriregardé comme une flèche choisie; il m'a ture abondante sur le penchant des collines. tenu en réserve dans son carquois.

10. Ils n'éprouveront plus la faim ni la 3. Et il m'a dit : Tu es mon serviteur, je t'ai soif; un roi miséricordieux les conduira à la choisi pour annoncer ma gloire dans Israël, source des eaux.

4. Et j'ai dit : J'ai travaillé en vain, j'ai 11. Je leur ouvrirai un chemin aplani sur consumé ma force sans aucun fruit: mais le les montagnes , j'élèverai mes sentiers. Seigneur est mon juge; mes æuvres sont en 12. Les peuples appelés par le Seigneur sa présence.

accourront du septentrion, des rivages de la 6. Voici ce que dit le Seigneur, qui m'a formé mer, et de la terre du midi, dans le sein de ma mère pour ramener Jacob 13. Cieux, célébrez le Seigneur; terre, à lui, et Israël ne sera pas rassemblé; le Sei- . tressaille de joie; montagnes, faites retentir gneur connait le prix de mes travaux, et en ses louanges : le Seigneur a consolé son lui réside ma force :

peuple, il prend pitié des opprimés. 6. C'est peu que tu me serves à réparer les 14. Cependant Sion a dit : Le Seigneur m'a restes de Jacob, et à convertir les tribus d'Is- abandonnée, mon Dieu m'a délaissée. raēl; je t'ai établi la lumière des nations et le 15. Une mère peut-elle oublier son enfant? salut des extrémités de la terre.

peut-elle n'être pas émue pour le fruit de ses 7. Voici ce que dit le Seigneur, le rédemp- entrailles, et quand elle l'oublierait, moi je teur et le saint d'Israël, à une nation mépri- De t'oublierai jamais. . sable, à un peuple détesté, à l'esclave des 16. Je te porte gravée dans mes mains ; autres peuples : Un jour les rois te verront, mes yeux veillent toujours sur tes murailles. les princes se lèveront à ta présence : ils t'a- 17, Jérusalem, ceux qui doivent te rétablir doreront à cause du Seigneur, parce qu'il est sont venus; tes ennemis s'éloignent de ton fidèle dans ses promesses; à cause du saint enceinte. . d'Israël, qui t'a choisi.

18. Lèver les yeux, et regarde autour de 8. Voici ce que dit le Seigneur : Je t'ai toi : ces peuples rassemblés viennent vers

[graphic]

- tres loua il present si

Se ses pros Seignen presence : 1

toi. Je jure par moi-même, dit le Seigneur, 23. Les rois et les reines s'empresseront de ils seront pour toi le vêtement dont se pare te nourrir : ils se prosterneront devant toi, et la nouvelle épouse.

ils baiseront la poussière de tes pieds. Tu 19. Tes déserts, tes solitudes, ta terie au- connaitras alors que je suis le Seigneur, et trefois semée de ruines, ne pourront suffire à tous ceux qui m'attendent ne seront point la multitude qui se rend vers toi; tes ennemis confondus. seront dissipés.

24. Mais comment arracher sa proie à 20. Les enfants de ta stérilité te répéteront: l'homme puissant? comment sauver ce que le Le lieu est trop étroit, faites-nous une en- fort a saisi ? ceinte que nous puissions habiter.

25. Voici ce que dit le Seigneur : Le fort 21. Et tu diras dans ton cæur: Qui m'a armé abandonnera ce qu'il a saisi; la proie donné ces enfants, à moi qui étais stérile, et de l'homme puissant lui sera arrachée. Jéruqui n'enfantais pas ? J'étais chassée de mon salem, je jugerai ceux qui t'ont dépouillée, pays et captive : qui les a nourris ? J'étais je délivrerai tes fils. seule, abandonnée : d'où me sont-ils venus ? 26. Je nourrirai tes ennemis de leur chair,

22. J'étendrai ma main sur les nations, je les enivrerai de leur sang comme d'un vin j'élèverai mon étendard devant les peuples nouveau ; et les mortels sauront que moi je Ils porteront tes fils entre leurs bras, ils t'a- suis le Seigneur qui sauve, et que ton rémèneront tes filles.

dempteur est le fort d'Israël.

CHAPITRE L.

OICI ce que dit le Seigneur : Ou paient : je n'ai point détourné mon visage des
est l'acte de répudiation donné crachats de l'ignominie.
à ta mère? quel est le créancier7. Le Seigneur Dieu est mon appui, je n'ai
auquel je t'ai livré? C'est à cause rien à redouter : j'ai resté en leur présence

de tes crimes que tu as été vendu, immobile comme un rocher, et je sais que je tes iniquités m'ont fait répudier ta mère. ne serai point confondu.

2. Je suis venu; ai-je trouvé un seul homme? 8. Celui qui justifiera mon innocence est J'ai parlé; m'a-t-on répondu ? Mon bras se- auprès de moi : qui peut m'accuser? Paraissez; rait-il raccourci? ne peut-il plus racheter? quel est mon juge? qu'il s'approche. n'ai-je plus la force de délivrer? Au seul bruit 9. Le Seigneur Dieu lui-même prend ma de mes menaces, je puis encore diviser la mer, défense : qui osera me condamner? Voilà que tarir les fleuves, et faire périr les poissons sur mes ennemis seront détruits comme un vêteun sable aride.

ment que les insectes dévorent. 3. Je couvre les cieux d'un voile, et les 10. Qui d'entre vous craint le Seigneur, et enténèbres les ont enveloppés.

tend la voix de son serviteur? Vous qui, privés 4. Le Seigneur m'a donné une langue élo- de la lumière, avez marché dans les ténèbres, quente, pour consoler par ma parole celui qui espérez au nom du Seigneur, appuyez-vous est affligé : dès le matin, il prépare mon sur votre Dieu. oreille à l'écouter comme un maître.

11. Mais, vous qui allumez le feu, envi5. Le Seigneur parle; je ne le contredis pas; ronnés de flammes, marchez à leur lueur, et je ne m'éloigne pas de lui.

dans les flammes que vous avez excitées : ceci 6. J'ai abandonné mon corps à ceux qui le sera l'auvre de mes mains; vous dormirez Lourmentent, mes joues à ceux qui les frap- dans les douleurs.

[graphic]
[merged small][graphic][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed]
[graphic]

COUTEZ-MOI, vous qui aimez la mon bras jugera les nations; les lles atten-
justice, et qui cherchez le Sei- dront mon secours.
gneur : rappelez-vous le rocher 6. Elevez vos yeux vers le ciel, ramenez-les
dont vous avez été taillés, la ensuite sur la terre : les cieux se dissiperont

fosse profonde d'où vous avez comme la fumée; la terre sera détruite coinme été tirés.

un vêtement, ses habitants périront avec elle: 2. Jetez les yeux sur Abraham et Sara, les le salut que j'ai promis est éternel, et ma jusauteurs de votre race : Abraham était seul; tice subsiste à jamais. je l'appelai, je le bénis, je lui donnai une 7. Écoutez-moi, vous qui connaissez le juste, nombreuse postérité.

vous, mon peuple, qui portez ma loi dans le 3. Le Seigneur consolera Sion, il réparera cæur : ne craignez point l'opprobre et les ses ruines; ses déserts seront des lieux de dé- blasphèmes des hommes. lices, sa solitude sera un nouvel Eden. Tout 8. Les vers les dévoreront comme un vêterespirera la joie et l'allégresse; on entendra ment, la pourriture les consumera comme la retentir les actions de graces et les cantiques laine : ma justice sera pour l'éternité, et mon de louanges.

salut passera d'âge en age. 4. Écoutez-moi, mon peuple; ô ma tribu, 9. Levez-vous, levez-vous; armez-vous de écoutez-moi : la loi sortira de ma bouche, ma force, bras du Seigneur : levez-vous comme justice éclairera les peuples et se reposera au aux jours anciens et dès le commencement du milieu d'eux.

monde. N'est-ce pas vous qui avez frappé le 6. Le juste s'approche, le sauveur est sorti: superbe et blessé le dragon ?

« PrécédentContinuer »