Œuvres: précédées de Mémoires et de notes sur sa vie, son administration, et ses ouvrages, Band 9

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 76 - Parva metu primo ; mox sese attollit in auras, Ingrediturque solo, et caput inter nubila condit...
Seite 14 - Cura sit ac patrios cultusque habitusque locorum, Et quid quaeque ferat regio et quid quaeque recuset.
Seite 20 - ... mellaque decussit foliis ignemque removit, et passim rivis currentia vina repressit, ut varias usus meditando extunderet artes paulatim et sulcis frumenti quaereret herbam. [ut silicis venis abstrusum excuderet ignem...
Seite 32 - Idcirco certis dimensum partibus orbem per duodena regit mundi sol aureus astra. quinque tenent caelum zonae: quarum una corusco semper sole rubens et torrida semper ab igni...
Seite 290 - ... de notre âme, et sur nos rapports avec tout ce qui nous environne. Je sais qu'il ya des hommes très-peu sensibles et qui sont en même temps honnêtes, tels que Hume, Fontenelle, etc. ; mais tous ont pour base de leur honnêteté la justice, et même un certain degré de bonté. Aussi...
Seite 96 - ... in somnis ferus Aeneas, semperque relinqui sola sibi, semper longam incomitata videtur ire viam et Tyrios deserta quaerere terra...
Seite 76 - ... luce sedet custos aut summi culmine tecti, turribus aut altis, et magnas territat urbes, tarn ficti pravique tenax quam nuntia veri.
Seite 273 - II ya long-tems que je pense que notre Nation a besoin qu'on lui prêche le mariage et le bon mariage. Nous faisons les nôtres avec bassesse , par des vues d'ambition ou d'intérêt; et comme par cette raison il y en a beaucoup de malheureux, nous voyons s'établir de jour en jour une façon de penser bien funeste aux Etats, aux mœurs, à la durée des familles, au bonheur et aux vertus domestiques.
Seite 18 - Et, quum exustus ager morientibus aestuat herbis, Ecce supercilio clivosi tramitis undam Elicit ? illa cadens raucum per levia murmur Saxa ciet, scatebrisque arentia temperat arva.
Seite 261 - Mais elle n'est point un mal ; elle est un bonheur pour les hommes, un bienfait de celui qui a pesé avec autant de bonté que de sagesse tous les éléments qui entrent dans la composition du cœur humain. Où en...

Bibliografische Informationen