Suche Bilder Maps Play YouTube News Gmail Drive Mehr »
Anmelden
Books Bücher 1 - 10 von 72 in Si quelqu'un vient à moi, disait-il, et ne hait pas son père, sa mère, sa femme,...
" Si quelqu'un vient à moi, disait-il, et ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple (2). "
De l'Idolâtrie chez les anciens et les modernes: Traité de la science des ... - Seite 191
von F. V. Vincent - 1850 - 240 Seiten
Vollansicht - Über dieses Buch

Dictionnaire philosophique de la religion, en réponse aux objections ..., Band 2

Claude François Nonnotte - 1818
...Dieu, est supérieur à celui qu'on doit aux créatures, il ajoute : «Si quelqu'un, venant » à moi , ne hait pas son père , sa mère , sa » femme , ses enfants , ses frères et ses sœurs , » ( c'est-à-dire , n'est pas prêt à s'en détacher , quand les intérêts de Dieu...
Vollansicht - Über dieses Buch

Histoire universelle de l'église catholique, Band 21

1845
...n'est pas digne; de moi 2. Il dit de plus aux peuples qui le suivaient : Si quelqu'un vient à moi, et ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, et de plus son âme ou sa personne, il ne peut être mon disciple ' . Telle est la doctrine...
Vollansicht - Über dieses Buch

Dictionnaire d'antiphilosophisme: ou, réfutation des erreurs du 18e siecle ...

E. Grosse (abbé.), Jacques-Paul Migne - 1856
...à Dieu est supérieur à celui qu'on doit aux créatures, il fljoute : Si quelqu'un venant à moi, ne hait pas son père, sa mère, sa femme . ses enfants, ses frères, et ses sœurs (c'est-à-dire n'est pas prêt à s'en détacher quand les intérêts de Dieu seront...
Vollansicht - Über dieses Buch

Les gladiateurs de la république des lettres aux XVe, XVIe et XVIIe ..., Band 2

Charles Nisard - 1860 - 416 Seiten
...Testament il passe au Nouveau, et rappelle ces paroles de Jésus-Christ : « Si quelqu'un vient à moi et ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et ses sœurs , il ne peut être mon disciple ; » et ces autres : « Je suis venu séparer le fils...
Vollansicht - Über dieses Buch

Œuvres

Charles Forbes R. Montalembert (comte de.) - 1861
...divin, devant cette obéissance absolue aux solennelles paroles du Sauveur : Celui qui vient à moi , et qui ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, et même encore son âme, celui-là ne saurait être mon disciplei. Que le monde l'insulte...
Vollansicht - Über dieses Buch

Oeuvres de M. le comte de Montalembert: Histoire de Sainte Élisabeth de ...

Charles Forbes comte de Montalembert - 1861
..., devant cette obéissance absolue aux solennelles paroles du Sauveur : Celui qui vient à moi , et qui ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, et même encore -son âme, celui-là ne saurait être mon disciplei. Que le monde l'insulte...
Vollansicht - Über dieses Buch

Histoire des trois premiers siècles de l'église chrétienne

Edmond de Pressensé - 1861 - 513 Seiten
...donner un commentaire éloquent à cette redoutable parole du Christ : « Si quelqu'un vient à moi et ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, 'ses frères, ses sœurs et même sa propre vie, il ne saurait être mon disciple. » On peut voir à l'excès de...
Vollansicht - Über dieses Buch

Vie de Jésus

Ernest Renan - 1863 - 462 Seiten
...qu'on n'existât que pour lui, qu'on n'aimât que lui seul. « Si quelqu'un vient à moi, disait-il, et ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple 2. » — « Si quelqu'un ne renonce...
Vollansicht - Über dieses Buch

Vie de Jésus

Ernest Renan - 1863 - 462 Seiten
...qu'on n'existât que pour lui, qu'on n'aimât que lui seul. « Si quelqu'un vient à moi, disait-il, et ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple 2. » — « Si quelqu'un ne renonce...
Vollansicht - Über dieses Buch

Annuaire philosophique: examen critique des travaux de physiologie ..., Band 1

Louis-Auguste Martin - 1865
...présente l'autre, — laisse les morts ensevelir les morts, et suis-moi. — Si quelqu'un vient à moi, et ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, sa propre vie, il ne peut être mon disciple. » Et il en trouve la confirmation dans l'Apocalypse,...
Vollansicht - Über dieses Buch




  1. Meine Bücher
  2. Hilfe
  3. Erweiterte Buchsuche
  4. PDF herunterladen