Les noms géographiques de la province de Québec

Cover
"La Cie de publication le Soleil, 1906 - 514 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 110 - ... diamètre. A peu près quinze milles plus bas que le cap Tourmente nous rencontrons un autre promontoire hardi. C'est le cap Maillard, ainsi nommé par la reconnaissance des peuples envers l'apôtre du Cap Breton, le révérend père Antoine-Simon Maillard. Ce vénérable prêtre des Missions Etrangères a appuyé son bâton de missionnaire sur toutes ces plages, où son passage périodique était accueilli avec des larmes de joie et de reconnaissance. Un peu plus loin voilà le petit hameau...
Seite 322 - Quinchien fournit l'occasion de remarquer qu'en général il faut se méfier des etymologies que l'imagination va chercher bien loin, quand elles se trouvent dans les langues des aborigènes. On a dit, pour expliquer l'origine du nom de Quinchien, que les quinze premiers habitants de ce lieu, normands renforcés, étaient sans cesse en procès, et que de là on avait nommé leur village « Quinzechiens ». Ce qui nous amène à noter qu'il ne faudrait pas non plus chercher d'étymologie fantaisiste...
Seite 79 - aussi malicieux que grand chicanier " qui faisait partie de la Compagnie des Marchands de Normandie. Quelques-uns ont pensé que ce pouvait être le même personnage ; mais cela n'est nullement prouvé. Ce Boyer avait envoyé quelques prétendus colons au Canada ; mais Champlain fut obligé de les renvoyer en France, parce qu'ils passaient leur temps " à chasser, pêcher, dormir et s'enivrer :
Seite 363 - Beaumont, une augmentation de une lieue et demie de profondeur. Le 6 août 1748, le seigneur Couillard " voulant faciliter la bâtisse d'une église pour l'utilité des habitants établis dans la profondeur des terres sur la rivière Boyer, .dans les seigneuries de Beaumont, de Péan et de la Martinière," donnait un arpent de terrain de front.
Seite 125 - Nous passâmes un Saut à une lieue de là, qui est large de demie lieue, et descend de 6 à 7 brasses de haut. Il ya quantité de petites îles qui ne sont que rochers âpres et difficiles, couverts de méchants petits bois. L'eau tombe à un endroit de telle impétuosité sur un rocher qu'il sy est...
Seite 272 - Missisquoi" was an Indian name meaning " Much Water Fowl. '' Thus we have tradition, presumptions and Indian traits in accord. " To the definition " Old Squaw, " I attach no importance. I can find neither tradition nor circumstance in its support. It may have been inferred from a broad pronunciation, Misses-Squaw — misses being the ordinary country name Mistress or Madame, and therefore presumedly old. It could just as well mean Miss or Young Squaw. But the spelling of to day is...
Seite 189 - C'était un héros dans toute l'étendue de l'expression. Si ses campagnes prodigieuses, par leurs résultats obtenus avec les plus faibles moyens matériels, avaient eu l'Europe pour...
Seite 239 - Un nom propre est nécessaire afin d'éviter les périphrases toujours si fatigantes et souvent insuffisantes pour indiquer une localité, un fleuve, une montagne, etc.
Seite 301 - Péltier qui se dresse inopinément au milieu de la solitude, et dont l'apparition fait naître toute espèce de suppositions fantastiques. Qu'était-ce que ce M. Peltier qui vivait ainsi seul dans ce lointain presque inaccessible, et quels desseins étranges y pouvait-il nourrir ? Etait-ce un coureur des bois, un philosophe ou un ermite ? Aucune tradition ne nous éclaire à ce sujet : contentons-nous d'admirer l'audace et le courage d'un homme qui pouvait vivre absolument seul dans un pareil exil,...
Seite 396 - C'était un homme dont la piété ne cédait en rien à la vaillance et qui avait une présence d'esprit tout à fait rare dans la chaleur des combats; il a tenu ferme à la tête de vingt-six hommes seulement contre deux cents...

Bibliografische Informationen