Précis des Évènements militaires ou Essai historique sur les Campagnes de 1799 à 1814, Band 17

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 39 - Le droit des gens est naturellement fondé sur ce principe , que les diverses nations doivent se faire dans la paix le plus de bien, et dans la guerre le moins de mal qu'il est possible, sans nuire à leurs véritables intérêts.
Seite 82 - Le lendemain ils firent entendre des paroles de paix; mais elles étaient trompeuses : à peine échappés, par l'effet d'une générosité peut-être condamnable, aux désastres de la troisième coalition, ils en ont ourdi une quatrième. Mais l'allié, sur la tactique duquel ils fondaient leur principale espérance, n'est déjà plus. Ses places fortes, ses capitales, ses magasins, ses arsenaux, 280 drapeaux, 700 pièces de bataille, cinq grandes places de guerre, sont en notre pouvoir.
Seite 39 - La guerre n'est donc point une relation d'homme à homme, mais une relation d'État à État, dans laquelle les particuliers ne sont ennemis qu'accidentellement, non point comme hommes, ni même comme citoyens *, mais comme soldats; non point comme membres de la patrie, mais comme ses défenseurs.
Seite 59 - n'a jamais reconnu les différens partages de la Pologne ; " je ne puis néanmoins proclamer votre indépendance que " lorsque vous serez décidés à défendre vos droits, comme " nation, les armes à la main, par toutes sortes de sacrifices, " celui même de la vie. On vous a reproché d'avoir, dans " vos continuelles dissensions civiles, perdu de vue les vrais " intérêts et le salut de votre patrie. Instruits par vos " malheurs, réunissez-vous, et prouvez au monde qu'un même " esprit anime...
Seite 83 - L'Oder, la Wartha, les déserts de la Pologne, les mauvais temps de la saison n'ont pu vous arrêter un moment. Vous avez tout bravé, tout surmonté; tout a fui à votre approche. C'est en vain que les Russes ont voulu défendre la capitale de cette ancienne et illustre Pologne ; l'aigle française plane sur la Vistule.
Seite 83 - ... et ses colonies. Nous avons conquis sur l'Elbe et l'Oder Pondichéry, nos établissements des Indes, le cap de Bonne-Espérance et les colonies espagnoles. Qui donnerait le droit de faire espérer aux Russes de balancer les destins? Qui leur donnerait le droit de renverser de si justes desseins? Eux et nous ne sommes-nous pas les soldats...
Seite 39 - ... mais uniquement comme ses défenseurs, le droit des gens ne permet pas que le droit de guerre et le droit de conquête qui en dérive, s'étendent aux citoyens paisibles et sans armes, aux habitations et aux propriétés privées, aux marchandises...
Seite 39 - ... droit des gens ne permet pas que le droit de guerre, et le droit de conquête qui en dérive, s'étendent aux citoyens paisibles et sans armes, aux habitations et aux propriétés privées, aux marchandises du commerce, aux magasins qui les renferment, aux chariots qui les transportent, aux bâtimens non armés qui les voiturent sur les rivières ou sur les mers, en un mot, à la personne et aux Im us des particuliers.
Seite 38 - Majesté n'est pas libre de suivre les mouvemens de sa générosité. Le penchant même qui la porte à désirer la paix lui fait une loi de ne se dessaisir d'aucune de ses conquêtes que l'indépendance entière et absolue de l'empire Ottoman , indépendance qui est le premier intérêt de...
Seite 134 - La lr* division passera dans l'île et se formera le plus loin possible de l'ennemi. » Tout ce qui appartient à la 3e division restera dans la tête de pont, ne devant participer en rien à l'attaque et demeurera en réserve. » On formera deux bataillons avec les huit compagnies de voltigeurs, ce qui avec le bataillon du 13e régiment d'infanterie légère, formera trois colonnes.

Bibliografische Informationen