Précis des événemens militaires: Campagnes de 1806 et 1807. 1824-26

Cover
Treuttel et Würtz, 1826
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 56 - Hoff, à la bataille d'Eylau, soixante-six pièces de canon, seize drapeaux, et tué, blessé ou pris plus de quarante mille hommes. Les braves qui, de notre côté, sont restés sur le champ d'honneur, sont morts d'une mort glorieuse; c'est la mort des vrais soldats. Leurs familles auront des droits constans à notre sollicitude et à nos bienfaits. « Ayant ainsi déjoué tous les projets de l'ennemi, nous allons nous rapprocher de la Vistule et rentrer dans nos cantonnemens. Qui osera...
Seite 157 - Des pots à feu lancés des ouvrages de la place éclairaient les travaux de la tranchée, et cependant on parvint à établir la communication de la deuxième à la troisième parallèle. On déboucha à la sape pleine de deux points de la troisième parallèle pour s'avancer sur la capitale de la demi-lune. Le siége traînait en longueur.
Seite 472 - Grandeau à Mysziniec , en a tellement imposé à l'ennemi , qu'il a maintenu les communications pendant quinze jours , 'et cependant ce régiment se trouvait éloigné de vingt lieues, et n'avait aucune ligne pour le couvrir. L'empereur , général , désire...
Seite 164 - Les assiégés travaillaient avec activité à l'armement du corps de place. Le maréchal Lefebvre ordonna alors de couronner le chemin couvert au saillant de la demi-lune du Hagelsberg. Le colonel du génie Lacoste et le chef de bataillon du génie Rogniat furent chargés de cette difficile opération : elle réussit malgré les obstacles qu'opposait le feu de quatre pièces de canon qui tiraient à mitraille pendant qu'on se fusillait dans les branches du chemin couvert et dans les places d'armes...
Seite 303 - L'Empereur, Monsieur le Maréchal, ne voulant faire avec ses armées aucun mouvement offensif pendant l'hiver, désire que vous preniez des cantonnements tels qu'ils appuient la gauche du maréchal Soult et la droite du prince de Ponte-Corvo : indépendamment de votre cavalerie légère, la division Grouchy sera directement sous vos ordres. Votre parc d'artillerie doit être sur Thorn. Donnez des ordres pour qu'on travaille aux fortifications de cette place ; faites faire du biscuit dans les manutentions...
Seite 138 - Les assiégeants étaient loin d'avoir investi la place du côté même qui n'était pas garanti par l'inondation, puisque l'île d'Holm et surtout le camp retranché de Neufahrwasser étaient encore au pouvoir des assiégés. Ceux-ci eurent longtemps l'avantage de pouvoir communiquer avec la mer et de recevoir des secours en hommes et en munitions de toute espèce. Le maréchal...
Seite 175 - Bulow qu'ils culbutèrent et poursuivirent le long de la Nehrung pendant toute la journée. Dans ce trajet, qui n'était pas de moins de dix lieues, le colonel prussien perdit 1,100 hommes, dont 400 prisonniers et 4 pièces de canon. Préparatifs pour descendre dans le fossé. — Ce» différents combats ne retardèrent pas les travaux devant le Hagelsberg et sur les autres points d'attaque.
Seite 131 - La colonne rentra dans la place , et l'île de Nehrung resta au pouvoir des vainqueurs, avec deux cents prisonniers et deux pièces d'artillerie. Le maréchal Lefebvre ne perdit pas un instant pour s'assurer la possession d'une conquête si importante. Il fit établir un pont sur le front gauche de la Vistule, et construire divers ouvrages propres à arrêter les tentatives de l'ennemi du côté de Dantzick, et celles qui pourraient être essayées du côté de Pillau. Le général du génie...
Seite 342 - ... fait mention à l'ordre du jour de la non-exécution de ses ordres par votre corps d'armée. Vous n'êtes point détaché, comme à Magdebourg , vous êtes en ligne, et vous n'êtes point autorisé à conclure un armistice ; s'il vous arrive des parlementaires , vous les adresserez au quartier-général.
Seite 125 - Le i2 mars le maréchal Lefebvre se trouva en mesure de resserrer la place ; et les troupes de la garnison ayant reculé , il distribua les siennes dans les positions suivantes : un bataillon d'infanterie légère française fut placé à Ohra , un bataillon saxon à Saint-Halbrecht, dans le Burgfeld, et deux autres à Tiefensée et Kemlade.

Bibliografische Informationen