Dictionnaire universel, historique, critique, et bibliographique, Band 1

Cover
Louis Mayeul Chaudon
Mame frères, 1810
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 528 - Enfin il a fallu que je lui ordonnasse de se retirer, parce que tout ce qui passait par lui, perdait de la grandeur et de la force qu'on doit avoir en exécutant les ordres d'un roi de France qui n'est pas malheureux.
Seite 180 - Aucun obstacle, aucun malheur ne pouvait' ni le surprendre, ni le décourager : il semblait persuadé que, lorsque les âmes d'un certain ordre ne font pas tout ce qu'elles veulent, c'est qu'elles n'osent pas tout ce qu'elles peuvent. Forcé par les circonstances de servir les ennemis de sa patrie, il lui fut aussi facile de gagner leur confiance par son ascendant, que de les gouverner par la sagesse de ses conseils. Il eut cela de particulier, qu'il fit triompher le parti qu'il favorisait, et que...
Seite 426 - De toutes les statues antiques qui ont échappé à la fureur des Barbares et à la main destructive du temps, la statue d'Apollon' est sans contredit la plus sublime.
Seite 286 - ... des prélats qui lui soient comparables ; il réunit d'ailleurs toutes les qualités sociales et politiques qui font les ministres et les citoyens précieux. Magnifique et modeste, libéral et économe, habile et vrai, aussi grand homme de bien que grand homme d'état, le conseil et l'ami de son roi, tout dévoué au monarque et très-zélé pour la patrie ; ayant encore à concilier...
Seite 64 - N'oubliez pas de manger du fruit de l'arbre de la science du bien et du mal; car vous nous paraissez un peu ignorant et malin.
Seite 376 - ... lui avait enlevé les deux tiers de son équipage. La contagion s'étendait sur ce qui lui restait de matelots et de soldats, lorsqu'il vit les rivages de l'île de Tinian.
Seite 124 - Livie ne contribua pas peu à irriter Auguste contre son petit-fils. Ayant appris que l'empereur voulait, après huit ans d'exil, le rappeler auprès de lui, elle fit, diton, empoisonner son époux, et envoya, de concert avec Tibère, un centurion pour tuer Agrippa. Ce prince fut surpris sans armes; il ne défendit pas moins sa vie, et ne succomba qu'après avoir été percé de plusieurs coups.
Seite 347 - D'un autre côté, dans son Histoire généalogique et chronologique de la maison de France et des grands officiers de la couronne (t.
Seite 426 - ... œil est plein de douceur, tel qu'il est quand les Muses le caressent. Parmi toutes les figures qui nous restent de Jupiter, il n'y en a aucune dans laquelle le père des déesses approche...
Seite 426 - Pour sentir tout le mérite de ce chef-d'œuvre de l'art , il faut se pénétrer des beautés intellectuelles et devenir, s'il se peut ^ créateur d'une nature céleste ; car il n'ya rien qui soit mortel , rien qui soit sujet aux besoins de l'humanité. Ce corps, dont aucune veine n'interrompt les formes , et qui n'est agité par aucun nerf, semble animé d'un esprit céleste, qui circule comme une douce vapeur dans tous les contours de cette admirable figure.

Bibliografische Informationen