Histoire d'Espagne depuis le premiers temps jusqu'à nos jours, Band 7

Cover
Furne et cie, 1847
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 444 - Recomposez, si vous le pouvez, les fictions aristocratiques; essayez de persuader au pauvre, quand il saura lire, au pauvre à qui la parole est portée chaque jour par la presse, de ville en ville, de village en village; essayez de persuader...
Seite 479 - Les représentants du peuple français, constitués en ASSEMBLÉE NATIONALE, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une déclaration solennelle, les Droits naturels, inaliénables et sacrés de l'homme...
Seite 479 - ... afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.
Seite 54 - Sûreté entière sera accordée aux marchands chrétiens sujets des Princes susdits, dans leur personne et dans leurs biens, qu'ils .-séjournent dans les États du Commandeur des croyants. ou qu'ils ne fassent qu'aller et venir ; en un mot, on les traitera sur le même pied que le seront les Musulmans dans les États des Princes susdits. ART. 3.
Seite 28 - Charles d'Anjou, est cruellement spolié par tes ministres, c'est à toi seul qu'on doit s'en prendre, puisque tu as conféré tous tes emplois à des brigands et à des assassins qui commettent dans tes Etats des actions dont Dieu ne peut supporter la vue... Ces hommes infâmes ne craignent pas de se souiller par des viols, des adultères, d'injustes exactions et toutes sortes de brigandages. . Tu cherches à m'attendrir sur (a pauvreté ; mais comment puisje y croire?
Seite 54 - Il sera libre aux moines et aux prêtres chrétiens de s'établir dans les états du commandeur des croyans: on leur accordera un lieu où ils pourront bâtir des maisons, construire des chapelles et enterrer les morts ; il sera permis aux moines et aux prêtres de prêcher dans l'enceinte des églises, de réciter à haute voix leurs...
Seite 444 - ... essayez de persuader au pauvre, quand il saura lire , au pauvre à qui la parole est portée chaque jour par la presse , de ville en ville, de village en village, essayez de persuader à ce pauvre , possédant les mêmes lumières et la même intelligence que vous , qu'il doit se soumettre à toutes les privations , tandis que tel homme, son voisin a sans travail mille...
Seite 54 - ... les transfuges et tous ceux qui auraient levé l'étendard de la rébellion contre les princes susdits. De leur côté les princes susdits promettent de ne donner asile à aucun musulman qui aurait pris les armes contre le commandeur des croyans; ils retireront leur protection à quiconque annoncerait le dessein de lui nuire.
Seite 240 - ... se faire prier, dans l'espoir de recouvrer ceux de leurs amis qui avaient été pris sur les galères. L'amiral reçut le château et la ville, et y laissa quatre galères bien armées, deux lins et environ deux cents hommes.
Seite 70 - Sicile, nous vous saluons avec toute révérence, en vous priant d'avoir pitié de nos personnes, comme hommes vendus et assujettis à l'égal des bêtes. Nous nous recommandons à votre seigneurie et à madame votre épouse, qui est notre maîtresse, et à laquelle nous devons porter allégeance. Nous vous envoyons prier de daigner nous délivrer, retirer et arracher des mains de nos ennemis, qui sont aussi les vôtres, de même que Moïse délivra le peuple des mains de Pharaon.

Bibliografische Informationen