Œuvres complètes de Fréret, secrétaire de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres: Histoire

Cover
Chez Dandré ... Obré, 1796
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 126 - Son habileté et sa fermeté étoient égales , et et il -vint à bout d'exécuter son projet de la suppression de tous les anciens livres ; c'est un fait dont nous avons maintenant quelque peine à concevoir la possibilité , mais qu'il n'est pas permis de révoquer en doute , car il est attesté par tous les écrivains chinois, et par ceuxlà même qui viyoient un siècle après l'incendie de ces livres.
Seite 126 - Monarques , ennemi par intérêt des » traditions anciennes &. de ceux qui pouvoient les fçavoir, » fit brûler tous les Livres, qui ne traitoient ni d'agriculture, » ni de médecine , ni de divination ; anéantit tous les » monumens, 84 s'attacha pendant plufieurs années à dé» truire tout ce qui pouvoit rappeller la connoiflance des » temps antérieurs à fon régne.
Seite 122 - A la Chine , le soin d'écrire l'histoire n'est point abandonné aux particuliers; un tribunal érigé exprès sous le titre de Haneline , et composé des lettrés les plus habiles , préside à la confection des annales. C'est à lui que sont remis tous les mémoires authentiques de ce qui arrive dans l'empire; ces mémoires sont conservés avec soin dans un...
Seite 287 - Tso-elùetde quelque, autresancimisécrivainschinois, ils donnassent un grand crédit à leur opinion. J'en parle avec connoissance , et j'ai en main les preuves de ce que j'avance, mais je crois devoir laisser aux défenseurs de ce système le soin de publier euxmêmes des opinions que l'on me soupçonneroit peut-être de n'avoir pas exposées avec assez d'équité.
Seite 232 - Moug-Tien ne furent pas infructueuses ; après plusieurs essais il vint enfin à bout de faire une espèce de papier assez grossier dans l'origine, mais que l'on porta par la suite à ce point de perfection que nous admirons dans les papiers de la Chine. (Fréret, Inscriptions et Belles-Lettres, XV, 520.) donc évident que notre mot rame a une origine arabicoespagnole.
Seite 85 - CHRONOLOGIE. 85 ne méritent pas un examen sérieux. Les traditions de tons les peuples sont composées de deux parties , qu'on ne peut trop distinguer l'une de l'autre. En remontant dans l'histoire de chaque nation, on rencontre toujours , plus ou moins haut , une époque , au dessus de laquelle les traditions cessent d'être historiques ; c'est-à-dire , de présenter des faits du même genre que ceux qui se passent sous nos yeux. Les habitans de la terre ne sont plus alors des hommes : ce sont...
Seite 116 - fabuleux de leur histoire n'ont guère d'autre fondement que des spéculations « cabalistiques sur les .propriétés de certains nombres, ou qu'elles marquent « tout au plus des périodes astronomiques imaginées pour donner la conjone...
Seite 197 - ... de son gou» vernement , si on le lui montroit on ne » pourroit plus écrire que des éloges. La » liberté avec laquelle le tribunal écrit » tout ce qui se passe, est un frein capable « de retenir en plusieurs occasions les » princes et les ministres ; ceux d'entre...
Seite 116 - même que citez toutes les autres nations, précèdent « les temps historiques. Je me contenterai d'observer, « en général, que les énormes durées qu'assignent les « Chinois modernes aux temps fabuleux de leur his« toire, n'ont guère d'autre fondement que des spé...
Seite 122 - C'est à lui que sont remis tous les mémoires authentiques de ce qui arrive dans l'empire ; ces mémoires sont conservés avec soin dans un dél ôt , et lorsque l'établissement d'une nouvelle famille impériale , ou du moins quelque révolution considérable dans le gouvernement, a diminué le péril auquel...

Bibliografische Informationen