Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

Verbosité. La Verbosité ne fut jamais le partage du génie.

Verdoyer. Il ne faut point regarder la masse de la terre, comme un morceau de boue inanimé; il y règne une véritable circulation. Tout est animé dans ce grand corps. La nature travaille dans le fond des abymes ténébreux et souterrains, comme elle rit et Verdoie sur sa surface. .: .-.:•!

Vergogne. Elle avait honte> de descendre à la mendicité; Vergogne inblâmable, et qui a été cause cependant que, n'osant manifester ses besoins ni demander secours, elle demeurait en des abandonnemens déplorables. ( François de Sales. )

Vergogne. Les Romains n'avaient à la fois qu'un ennemi à combattre. Leurs admirateurs attribuent cet avantage à la politique la plus savante de l'ancienne Rome; et moi je présume que cette chance heureuse vient de ce que, dans ce temps-là, toutes les nations regardaient comme une lâcheté, de se joindre plusieurs contre une seule, ainsi qu'on honnirait deux antagonistes qui, l'épée à la main, ferrailleraient contre un seul, en champ clos. Ce qui répugne encore aujourd'hui entre les individus^ lés souverains, peu à peu , se le permirent sans Vergogne, persuadés que le succès justifie tout, ayant pour maxime : quidquid utile, honestum.

Les éditeurs du Dictionnaire portatif, extrait de celui de Richelet, disent que le mot Vergogne yieillit : c'est pourquoi je le place, persuadé qu'il rajeunira. :..-,,.

Vergogneux. Quand un jeune homme bien né, mais dont le caractère n'a pas encore pris certaine fermeté ,' se trouve parmi des libertins, qu'il entend sortir de leur bouche des propos impies, obscènes, scandaleux, il les écarte, il les combat en rougissant, et il se défend, mais avec un ton timide et peiné; il n'ose trop lever les yeux en face de ses adversaires: embarrassé, confus, il est Vergogneux de sa chasteté, de sa candeur, de sa vertu.

Véricle. Diamant de verre. Au figuré: cela reluit; cela se donne des airs, prend un ton; si vous l'examinez de près , faux-brillant, Vé ricle!

VéridicitÉ. Il est une bonne foi, un esprit de sincérité, de Véridicité, qui plaît infiniment dans le commerce, et qui plaît par droit; de même, dans les ouvrages, un écrivain qui biaise la Véridicité de sa pensée, ou qui la refroidit par les modifications , par des scrupules de délicatesse et choix, affaiblit son style..

Versatilisçr. Lui-même n'était pas Versatjle; mais ses intérêts cachés le portaient à Versatiliser. ( L**. ) ..

Versatilité. On peut tout au plus l'accuser de faiblesse et de Versatilité; il a eu peur pour lui même; mais tous ceux qui ont eu peur, ne sont pas pour cela des factieux.

Versiculets. Voltaire écrit à Thiriot : « Je « vous prie de lire les petits Versiculets qui se «trouvent dans la lettre au marquis d'Argens. »

Ije mot Versiculets est dans la classe de ceux qui n'ont point de singulier. Comme c'est un diminutif du mot vers, je crois qu'il était inutile que Voltaire le fît précéder par celui de petits.

Ver-solitaire. On appelle ainsi, malicieusement, un beau vers qui se trouve chez un auteur dont on en retient fort peu; par exemple , celui de Lêmière:

Le trident de Neptune est le sceptre du monde. J'ai mon Ver-solitaire , moi;

Le cœur qui n'aima point, fut le premier athée.

Il y a quelques poètes de nos jours qui n'ont pas même le Ver-solitaire.

On appelle un beau et gros diamant que l'on porte au doigt, sans autre accompagnement, un Solitaire; mais qu'est-ce qu'un diamant, au prix d'un beau vers?

Verveux. Poète Verveux. On a trente versificateurs, imitateurs, traducteurs, pour un auteur Verveux.

Vestiture. Quand on ne sait pas traiter les grandes choses, l'on songe à la Vestiture des individus, et les costumes, alors, sont un objet auquel on attribue faussement une certaine importance. La Vestiture enorgueillit l'homme et ne le rend pas plus habile, ni plus vertueux. On a confondu une décoration nécessaire dans l'exercice des fonctions publiques, avec la Vestiture qui n'annonce que le luxe, la vanité, la hauteur et des dépenses futiles. Ah! mon habit, que je vous remercie ! Regardez donc mon habit! Oui, je le vois; il n'y a rien au-delà. Prenez gardede vous entacher?—Ah I ce n'est rien ; je crains de me tacher.

Les tailleurs sont les seuls qui devraient faire l'apologie de laVestiture. O grands enfans l voilà qu'il vous faut des Vestiaires.

Vétipède. Soulier.

Vexateur. Ce titre peut se donner à une infinité flegeus qui, dans le monde, sout Vexateursen. petit. Un commis Vexateur, qui se venge d'un chef qui le Vexe; rien de plus commun. La société est une véritable échelle de Vexateurs, assis sur des échelons plus ou moins élevés.

Viagèriste. Mœurs Viagéristes. Il ne songe point à la postérité; il a des mœurs Viagéristes»

Pourquoi blâmer l'auteur qui s'est fait une renommée Viagériste, s'il remet à la postérité qu'il ne connaît pas, ses bontés et ses faveurs incertaines et futures. Être bon en écrivant, plutôt que bon écrivain, voilà le principal.

Vibrer. Il fut attaqué, mais il fit Vibrer une réponse qui réduisit son adversaire à la honte du silence.

Viciable. Cet adolescent n'est pas Vicieux, mais il est Viciable, si vous ne le séparez pas de cette mauvaisé^St dangereuse compagnie.

Vicier. Combien est coupable le général qui, par un défaut de discipline, ou par une rapacité honteuse, Vicie une armée de héros, et lui enlève les trophées de la victoire! O patrie! ô douleur!

Victime. Sois plutôt Victiméque Victimaire! Dieu est au-dessus de tout, et de tout ce que tu vois.

Vieillerie, Le Tartufe de Molière est une admirable pièce sansdoute, mais enfin, c'est une Vieillerie pour tout homme tant soit peu lettré. Puisse la Vieillerie des mots que je me plais à ressusciter, redevenir nouveauté! ce sont des couleurs que j'ai broyées et mélangées à l'usage des peintres futurs, qui m'en sauront peut-être quelque gré.

« ZurückWeiter »