Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

dinaire. Les passions Sobres font les hommes communs. (Diderot.)

SocIER. Socier avec le méchant, c'est s'exposer à le devenir, Socier avec un sot, c'est s'ôter dix ans de vie : prenez-y garde ! N'est-ce pas assez de l'entendre à l'Académie.

SocRATISER. Quand on a pour femme une Xantippe, comme le mal est à peu près sans remède, il ne reste plus qu'à Socratiser. ;

SoIGNANTAGE. Le Soignantage d'un grand domaine n'est pas besogne aisée ; voilà pourquoi un petit convient mieux au bonheur.

SoIGNANTER. Soignanter son bien. Il est moins difficile d'acquérir une grosse fortune, que de la Soignanter pour qu'elle ne dépérisse point. Allez à Montreuil, et voyez avec quel art on Soignante les pêchers et autres arbres à fruits; ces fruits que l'inclémence capricieuse de notre ciel tend à moissonner souvent en une seule nuit !

SoLÉcIsER. S'il n'eût tenu qu'à Saint Grégoirele-Grand, nous serions dans le cas des mahométans, qui en sont réduits, pour toute lecture, à celle de leur Alcoran ; car quel eût été le sort des anciens écrivains , entre les " mains d'un homme qui Solécisait par principe de religion,.

qui s'imaginait qu'observer les règles de la grammaire, c'était soumettre Jésus-Christ à Donat, et qui se crut obligé en conscience de combler les ruines de l'antiquité? (Diderot. )

SoLEILLÉ. De là on arrive à la petite maison que le marquis de Gerardin fesait bâtir pour J. J. Rousseau ; un rez-de-chaussée, un premier à deux petites chambres bien Soleillées....

SoMBRETÉ. J'allais parler au prince; la Sombreté de son visage m'en dissuada tout-à-coup : je me tus.

Sombreté. Le plus beau de tous les spectacles, c'est le ciel : la majestueuse étendue des mers, la variété des sites, l'éclat des montagnes de neige, l'émail des prairies , la Sombreté des forêts , nous en offrent de moins beaux, sans doute, mais qui sont plus à notre portée. (Rétif)

SoNGEUR. Il a les yeux ouverts et ne voit rien; c'est un Songeur. On devient Songeur en fumant du tabac. Le Songeur Jacob a laissé quelques enfans qui le surpassent. Le plus grand Songeur ne sait pas comment il songe. Un Songeur annonce un grand homme, s'il sait réfléchir sur tout ce qu'il a vu.

SoNNAILLE. Clochette suspendue au cou des mulets. Quand ce poète nous récite ses grands

'ou ses petits vers, je n'entends que de la Sonnaille. Boileau fesait grand cas de la Sonnaille dite Sonnet. A lui appartenait d'admirer cela !

SoNNER. Le son de sa voix était met, plein, bien timbré ; une voix de basse étoffée et mordante, qui remplissait l'oreille et Sonnait au cœur. (J. J. Rousseau.)

SoNoRITÉ. Notre récitatif est toujours figuré, et par conséquent fort ridicule. J'imagine qu'il serait aisé à un homme de génie de le rendre tout-à-fait naturel. 1

Que le musicien fasse déclamer par un excellent acteur; qu'il note couramment tout le senti de la déclamation, pour lui servir de canevas, et qu'ensuite il ajoute seul la Sonorité, les adoucissemens, l'harmonie : voilà le récitatif le plus approchant de la parole, le plus propre pour I'exposition, le plus convenable dans la bouche d'un héros expirant. (Rétif ) .

SoPoRIFIER. Vous ne dormez plus ? Hé vîte,

prenez le poème français de " " ", et soyez sûr que sa lecture vous Soporifiera !

SoRDIDITÉ. La Sordidité de certaines gens surpasse même le vice de certains autres. Il y a plus de Sordidité dans la vie privée de ce

prince, que dans la conduite crapuleuse de son valet.

S o U DAINET É. Comment peindre un poète

(La Fontaine) qui souvent semble s'abandonmer, comme dans une conversation facile ; qui, citant Ulysse, à propos des voyages d'une tortue, s'étonne lui-même de le trouver là; dont les beautés paraissent quelquefois une heureuse rencontre, et possèdent, pour me servir d'un mot qu'il aimait , la grace de la Soudaineto ( Chamfort.)

Soudaineté. Il faut assortir toutes ces choses à la révolution , et sauver la Soudaineté du passage, disait Mirabeau. La Soudaineté de l'orage ne mous permit pas de nous mettre à couVert. L- . ** • .. r » • •

La Soudaineté de l'injure me rendit muet, mais je n'y fus pas insensible.

SoUEFREMENT. En disant ces paroles , il lui mit la pomme en son giron ; et elle s'approchant de lui, le baisa si Souefrement, que Daphnis ne se repentit point d'avoir osé monter sur l'arbre si haut, pour la cueillir, en ayant eu en récom. pense un baiser qui valoit mieux , à son gré, que ne faisoit la pomme d'or. (Amyot. )

SoUFFRETEUX. Quand ma personne fut affichée par mes écrits, je devins dès-lors le bureau d'adresse de tous les Souffreteux ou soi-disaut tels, et de tous les aventuriers qui cherchaient

des dupes. (J. J. Rousseau.)

'. Souffreteux, Souffreteux. Il était non - seulement pauvre, indigent, mais encore Souffreteux.

SoUHAITABLE. La paix universelle ! quoi de

plus Souhaitable et de plus chimérique !

SoULEvEUR. Un grand écrivain est le Souleveur de l'opinion publique; et cependant Marat fut un Souleveur à sa manière. Il y a tel mot de la langue qui dort aujourd'hui, et qui, dans un siècle ou deux, deviendra Souleveur de tout un peuple. Qui sera le Souleveur de ces grandes verités qui dorment avec leur mère au fond du puits ?

SoULIGNEURs. J'ai souvent remarqué que les Souligneurs soulignaient ordinairement les mots les plus heureux et les plus expressifs. Soulignez - moi, Souligneurs, rien ne me divertit

plus.

C'est le superfin de la critique que de Souli- .

gner; que de génie dans un Souligneur ! devine si tu peux.

SoULoIR. (se) Après que tout le bruit de la

course des ennémis dans le pays fust appaisé ,

Daphnis sortit du creux du chesne sec et vieux, et s'en vint en la plaine, où ses bêtes avoient accoustumé de pasturer, et n'y voyant ne ses chèvres, ne les brebis de Chloé, ne Chloé elle· mesme, ains seulement les champs tous seuls et

Tome II. R.

[ocr errors]
« ZurückWeiter »