Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

de la viande qui l'a tué, et cela s'entendra; cependant cela n'est pas exact, car l'usage de la viande n'est pas une chose nuisible, ni mortelle par elle-même : il est mort pour ne s'être pas abstenu de viande quand il fallait s'en abstenir; c'est donc l'Inabstinence de la viande qui l'a fait mourir. ( Idem. ) ,

Inabstinence. Lisez la Vie des Pères du désert, qui se nourrissaient de racines; là, se trouvait l'excessive abstinence : avez-vous vécu dans quelques couvents de moines? là, vous avez dû y voir régner l'excessive Inabstinence, avec tous les vices qui l'accompagnent. _.

INACCEPtABLE Proposition Inacceptable. Tous les mots de ce Vocabulaire sont-ils Inacceptables? eh bien! je prétends, moi, les employer à mon usage. Si l'on ne veut point de ma langue, l'on n'aura point de mon esprit. Qui y perdra? Je fais la loi, et ne la reçois point; je donne; le public est mou débiteur : qu'il paye en reconnaissance, ou qu'il ne paye pas, je me déclare *on créancier. Cette génération - ci n'est pour moi qu'un parterres il y en aura un autre demain, qui appréciera mon travail: en attendant, J'aurai travaillé pour ma langue, pour celle que je me suis faite, que je préfère. Le musicien n* ehante^n pas souvent seul pour se délecter, q,ie les passans s'arrêtent pour l'écouter, ou qu'il* ne l'écoutant pas, il jouit sur sa lyre ou sur son violon.

[graphic]

Inaccord. Les puissances coalisées comptaient sur l'Inaccord des Français.

Inaccordable. Lorsqu'on proposa à l'Assemblée nationale d'en convoquer une nouvelle , l'un des membres dit s « Il est impossible d'oie pérer le bien, par la diversité de nos opinions « et de nos moyens; il faut convoquer les pro«vinces, pour leur demander de nous envoyer « des successeurs, puisque nous sommes discords « et Inaccordables. » ( V. )

Inaccoutumé. Montaigne dit : « Le manie« ment des beaux esprits donne prix à la langue, « non tant en l'innovant, qu'en la remplissant de « vigoureux et divers services. Ils n'y apportent « point de mots, mais ils enrichissent les leurs, « appesantissent et enfoncent leur signification , « lui apprennent des mouvemens Inaccoutumés, « mais prudemment et ingénieusement. »

Inaccoutumé. Les neiges tombées au printemps, en quantité Inaccoutumée, avaient formé dans ces monts, des amas que la chaleur de l'été avait de la peine à dissoudre. ( Ramond. )

Inacheté. Nous dirions avec grace, en poésie, des mets inapprêtés; et pourtant, des mets Inachelés ne nous rendraient pas le dapes inemptas, si heureux dans le latin. (La Harpe.)

Inachevé. Nous sommes encore obligés de dire, en parlant de l'ancien Louvre, ce grand monument Inachevé; et aujourd'hui qu'il n'est plus le palais du despotisme, mais le Muséum national, le temple des arts d'une nation libre, il ne convient pas qu'il reste long-temps Inachevé; ce qui n'est pas la même chose qu'imparfait. (La Harpe.)

Inachevé. Pergolèze travaillait au second acte d'un opéra, lorsque des musiciens, envieux de la gloire dont il était couvert à vingt-huit ans, entrèrent dans sa chambre, et le poignardèrent. Son ouvrage Inachevé excite encore les regrets de tous ceux pour qui la musique est une jouissance de l'ame, qu'il savait si bien passionner.

Inabmitiè. Le seul poëme épique dont s'énorgueillit l'Angleterre, le Paradis perdu de Milton fut, pendant toute la vie de l'auteur, je ne dis pas Inadmiré, mais absolument inconnu. Combien d'ouvrages, en France, sont devenus non-seuleinadmirables, mais réduits à leur juste valeur, c'est-à-dire, à rieni

Inadoré. Tous les jeunes gens disent aux femmes dont ils veulent jouir, qu'elles sont adorables ; la divinité cède à leurs desirs, et l'idole .reste Inadorée. . .•. .

[graphic]

Inadulable. Vous vous trompez, mon ami, si vous croyez obtenir l'estime de Timon par de* flagorneries, même les plus délicates: je vous préviens qu'il est d'un caractère Inadulable.

Inaffection. II ne faut pas la confondre avec la froideur : un cœur froid est mort; un cœur Inaffectionné attend la vie, que la chaleur des passions peut lui donner. Le premier est un rocher sur lequel aucune semence ne peut germer; le second est un champ où peuvent naître des fruits ou des poisons.

Inaimable. Nous avons bien des gens Inaimables , et cependant Inaimable ne s'est point encore dit. (.Voltaire.}

Inaiournable. «Multiplions, prolongeons les séances destinées à la discussion des lois constitutionnelles; écartons inexorablement tout ce qui viendrait l'interrompre, sans avoir un titre pressant et manifeste à une délibér&tion soudaine et Inajournable. S'il est des mesures partielles de salut public, il est une mesure générale par laquelle toutes les autres sont dominées; c'est de donner à la république une constitution, trop long-temps attendue.» (Daunau.)

Inalogue. Mon caractère était trop ïnalogue au sien, pour que nous pussions nous fréquentée long-temps.

Inaltération. Si le respect pour l'antiquité a produit l'Inaltération des lois, il est aussi la source du peu de progrès que les sciences et les arts-ont faits chez les Chinois; ils ont tout inventé , et ils n'ont rien perfectionné.

Inamusable. Ces maudits insulaires (les Anglais ) s'ennuient, Dieu sait.' Ils disent, pour excuse, que cela est conforme à la constitution de la république. La sotte constitution! depuis le* affaires de Boston sur-tout, ils sont bien les Jacques Rosbif les plus Inamusables ! '( Dorat.)

Inamusant. Il se peut qu'il y ait une nuance entre Inamusant et ennuyeux ; mais elle est si déliée, que je ne sais s'il y aurait un moyen de la déterminer. Ce qui n'est pas amusant, est si près de l'ennui, en fait de choses qui doivent être amusantes, que bien peu de personnes se chargeront de définir l'intermédiaire, si ce n'est peut-être cet Anglais à qui l'on demandait s'il s'amusait au spectacle : «Je ne m'amuse, ni ne m'ennuie; je sui» « bien. » (La Harpe. )

Inaniser. Rendre vain, inutile, frivole, donner une trompeuse apparence.

Inaniser les vertus d'un grand homme, c'est l'occupation perpétuelle dela basse envie. (L**. )

Inanité. L'inutilité d'une chose marque que cette chose n'est d'aucun usage, qu'elle peut même être désavantageuse et nuisible.

« ZurückWeiter »