Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

trouve que cet exemple, et cet exemple me paraît mériter d'être suivi. ( Voltaire. )

Paresser. Les femmes qui se fatiguent le soir au mouvement d'une société bruyante, ont besoin de Paresser le matin. ( Guinan. )

Parfaire. J'aime votre dissertation; elle Parfait l'idée que j'avais de toute la fausseté de l'impertinent système de Copernic, sur le mouvement de la terre. Pauvres humains!

Parforcer. (se) Quand Daphnis et Chloé, que la rigueur de l'hyver avoit contraints de rester chacun dans leur cabane, avec chacun leurs parens, s'entre-veircot, à peine qu'ils ne tombèrent tous deux par terre, de grand aise qu'il» eurent, mais toutefois ils se Parforcèrent de se tenir sur leurs pieds, et s'entre-saluèrent et baisèrent, ce qui leur fut comme un estaye et appuy qui les engarda de tomber. ( Amyot. )

Parlementer.

A peine Mars se présenta,

Que ta bette Partementa. ( La Fontaine. )

Parler. Le Parler que j'aime, c'est un Parler simple et naïf, tel sur le papier qu'à la bouche; un Parler succulent et nerveux, court et serré, non tant délicat et peigné, comme véhément et brusque. (Montaigne.)

Parlerie. Qui a pris de l'entendement en la logique? Voit-on plus de barbouillage au caquet des harangères, qu'aux disputes publiques des hommes de cette profession? J'aimerois mieux que mon fils apprist aux tavernes à parler, qu'aux écholes de la Parlerie. ( Montaigne. )

Parloir, (le) Vu le patron immuable de notre Melpomène artialisée, on appelle Parloir, la scène étroite où, comme dans un cachot, se meut sans action la tragédie française, avec tout le clinquant et la gêne du vers rimé.

Paroler. Je ne sais ce qu'il a dit; il ne fit que Paroler. Il a le don de Paroler pendant des heures entières, et il ne vous en reste rien dans la mémoire.

Paroler dans les assemblées littéraires, rien de plus commun. Les plus grands paroleurs de la terre furent les académiciens du Louvre, dans leurs discours de réception, dans leurs panégyriques, dans leurs dissertations, etc.

Partance. Ah ! quel coup au cœur d'une mère, que le moment de Partance d'uu fils unique pour l'armée! Nous nous sommes assez réjouis en festinant; minuit sonne; amis! c'est le coup de Partance : bonsoir.

Partie. Les termes les plus bas deviennent quelquefois les plus nobles, soit par la place où ils sont mis, soit par le secours d'une épithète heureuse. Corneille dit dans son Heraclius:

II semble que de Dieu la main appesantie,
Se faisant du tyran l'effroyable Partie,
Veuille avancer par-là son juste châtiment.

La Partie est un terme de chicane. La main de Dieu appesantie, qui devient l'effroyable Partie du tyran, est une idée terrible. (Voltaire.)

Partiteur. Qui fait les parts. Tous ces Partiteurs de renommée, et qui n'ont point, eux, de renommée, sont les êtres les plus insupportables que l'on puisse rencontrer.

Parvulissime. D'Alembert écrit à Voltaire, en parlant de la république de Genève: « On dit « que vous avez renoncé aux délices, et que vous « n'habitez plus le territoire de la Parvulissime.»

Passiver. Je ne pense pas qu'activer appelât Passiver; je ne vois pas même dans quelle circonstance et dans quel sens on pourrait se servir de ce verbe. La raison m'en paraît simple; c'est que, pour l'employer, ilfaudrait y attacher une signification active, opposée à l'idée implicite qu'il renferme. Il n'y a donc pas à craindre qu'il se glisse à la suite à'activer. ( Paulin Crassous.)

Voyons si quelques exemples ne pourraient Passiver ce raisonnement du citoyen Crassous.

Les lenteurs que vous mettez dans le rapport

de mon affaire, la Passivent depuis trop longtemps.

Trop activer ses moyens, ne sert souvent qu'à les Passiver.

L'étude active la raison, et Passive les préjugée.

Une dit jamais, j'aime, mais toujours, je suis aimé. Cet homme-là se plaît à Passiver.

Si vous voulez lessiver ce vernis, que l'eau de votre fontaine serve à Passiver le mordant de l'eau seconde.

Cette chaleur prématurée aurait flétri l'éclose trop hâtée de nos fleurs; un changement de température va resserrer et Passiver un peu la sève.

Ton indifférence Passivera ma trop vive amitié.

Ton cheval est dangereux; que ce frein Passive son ardeur! (-£**.)

Patauger. Vous avez raison de trouver de grandes difficultés dans le chapitre de Locke, sur la liberté. Il avouait lui-même qu'il était là, comme le diable Pataugeant dans le chaos. (Voltaire.)

Pathétisme. L'art d'émouvoir les passions. Cette grande actrice connaissait toutes les ressources du Pathétisme, et, dans son silence même, elle fesait verser des larmes.

Pathostique. (de pathos) Cet improvisateur, dans son exuberance Pathostique, me fatigue encore plus qu'il ne m'étonne.

Patriophobie. On appelle hydrophobie, l'horreur de l'eau, qui est la rage proprement dite; ne pourrait-on pas appeler Patriophobie, l'horreur qu'ont pour la patrie, ceux que le mot seul de patriotisme fait tomber en convulsion?

Patriotisme. Young a dit : Le patriotisme est une fièvre sublime qui, dans ses convulsions, triomphe de la nature. Caton en mourut.

Pavide. Puisque nous avons adopté Impavide, nous devons dire Pavide. Pavide n'est pas peureux. Peureux à la guerre, peureux dans les ténèbres, peureux dans les voyages; il faut un autre mot pour peindre une ame craintive, loin du danger physique; ainsi l'on dira fort bien: toutes les délibérations le trouvent indécis et Pavide. S'il est brave à l'armée, il est Pavide dans les conseils ; il imprime à toutes ses motions, à toutes ses idées politiques, à tout ce qu'il rédige, son caractère Pavide. Il fut Pavide pendant tout le temps de la révolution. Un vieillard sera toujours plus Pavide qu'un jeune homme. En fait d'audace littéraire, il est le plus Pavide des écrivains : mettez poltron, craintif, cela ne va plus.

Paucité. La Paucité de la race humaine, dans ces vastes déserts, y rend la terre incultivable.

[graphic]
« ZurückWeiter »