Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

na!e lui est acquise, et l'on pourrait déja prévoir quels accens accompagneront l'expression de son nom chez les races futures, (i^).

Machiavélisme. Le monde entier, et surtout les puissances continentales de l'Europe, doivent ouvrir enfin les yeux sur le Machiavélisme de ce gouvernement, qui veut fonder sa grandeur sur leur discorde et leur ruine commune. (Boulay de la Meurthe.)

Machinateur. Machinateur de troubles, de forfaits; obscur Machinateur. Quand les calamités d'un pays se succèdent et s'enchaînent l'une à l'autre, on est porté à croire qu'un Machinateur invisible dirige tous les fléaux versés sur tout un peuple.

Machinateur. Voyez dans la Mort de César de Shakespeare, la scène sublime où les conjurés sont rassemblés la nuit, dans le jardin de Brulus.

«Décius. Ne frappera-ton que César? — Cas« sius. Ta question est juste, Décius. Moi, je «pense qu'il n'est pas bon que Marc-Antoine, «si chéri de César, survive à César. Nous trou« verons en lui un subtil Machinateur d'intri- « gues Qu'Antoine et César tombent en

'« semble! » ( Bonneville. )

Magnifier. Comment expliquer ce qui a pu, dans tous les temps, porter les hommes à Magnifier celui qui les assujétissait, qui répandait leur sang, qui les fesait tous servir de marchepied à sa grandeur? Magnifier César, Alexandre etTamerlan; pauvres humains!

Mailles. Hélas! nous n'avons à nous que les Mailles du temps. Et ce jeune prince qui disait à des tourterelles qui se becquetaient : Dépêchez- vous vite, voici mon gouverneur qui vient; il avait une idée du prix du temps et de ses Mailles.

Maisonnée, (la) J'ai reçu toute la Maisonnée. Toute la Maisonnée fut atteinte du même mal. Maisonnée qui comprend les domestiques, est distincte de famille. La Maisonnée est en flammes, courons sauver la famille.

Maisonnée. Dites la Maisonnée, au lieu de famille, le terme sera plus précis. La Maisonnée de ce laboureur n'offre que paix et tranquillité.

Maistral. « Les polices où il se souffre « moins de disparité entre les valets et les Mais«tres, me semblent plus équitables.

«Le conseil de Platon ne me plaît pas, de « parler toujours d'un langage Maistral à ses «serviteurs, sans familiarité, soit envers les « masles, soit envers les femelles. Il est inhumain « et injuste de faire tant valoir telle prérogative « de la fortune. » (Montaigne. )

Malencontreux. « Parce que cette syllabe «(mort) frappoit trop rudement leurs oreilles,

* et que cette voix leur sembloit Malencontreuse, « les Romains avoient appris de l'amollir., ou « l'estendre en périphrases. Au lieu de dire il «est mort, ils disent, il a cessé de vivre; il a « vescu, vixit : pourvu que ce soit vie, fût-elle « passée, ils se consolent. Nous en avons ein

* prunté nostrefeumaistreJelian.» (Montaigne.)

Maleté (au physique). A la hauteur de sa stature, à la forte étendue de sa voix, à la vigueur nerveuse de ses membres, à l'étincellement de ses regards, à la Mâleté de son front ombragé d'une chevelure noire et bouclée, je reconnus un des héros que nous a peints Homère.

La Mâleté (au moral), de son caractère lui fit dédaigner, dès son enfance, les jeux des jeunes gens de son âge.

Mal-gracieux. Ce n'est pas disgracieux, qui emporte une teinte plus forte. Dans cette entrevue pénible, la femme fut disgracieuse, et le mari Mal-gracieux; pour l'oncle, il fut constamment morosif. Comptez les nuances.

Malléabiliser. Rendre malléable. Ce verbe, ainsi que l'adjectif malléable, doit s'entendre au matériel et au figuré. Malléabiliser les métaux; Malléabiliser les caractères. Cette signification figurée est indiquée par celle-ci, reçue, même familière, un caractère de fer, un cœur de bronze.

Malléabilisation, signifiera les procédés phyques ou moraux par lesquels on rendra malléables. (P.)

Mal-plaisant. Homme fâcheux, désagréable. L'urbanité étant presque entièrement perdue, ce mot est à renouveler. Un critique sévère est toujours un Mal-plaisant; et une demi-louange pour certains auteurs, est une chose Mal-plaisante. ,

Manchot. Sans tête, avec deux bras, on est toujours Manchot. Cette pensée est de Martial. Qui dit Manchot, ne dit pas estropié. Parle t-on d'un général vainqueur, l'on dit il n'est pas Manchot, et cela signifie qu'il a une très-bonne tête; mais le général battu, c'est un Manchot, quoiqu'il ait encore ses deux bras.

Manciper. Avoir sous la main, en garde, en tutelle. Nous avons émanciper; pourquoi pas Manciper.

Manducation. Les paysans de Russie et d'Allemagne ne mangent pas plus de viande que ceux d'Espagne et d'Italie. Ce sont les hauts et puissans seigneurs du septentrion, les riches et somptueuses familles parlementaires de la ÇrandeBretagne qui ont des tables chargées de gros alimens, et qui emplissent de ces comestibles énormes, leurs estomacs voraces. Rousseau avait donc tort de croire aux amples Manducations des habitans du Nord, et à la parcimonieuse subsistance des habitans du Midi. (Bouche de fer.)

Mangeurs , Mangés. Je crois que l'excès de sociabilité ne fait que remettre dans l'état de pure nature, les deux portions du genre humain, les Mangeurs et les Mangés. Tâchons, dit un homme très-immoral, de nous maintenir au rang des Mangeurs; le rôle des Mangés n'est fait que pour les faibles et pour les sots. (Rétif. )

Mangeur. Un paysan de Montrouge, plein de bon sens, appelait la révolution française, le combat des Mangeurs et des Mangés.

Mangonizer. Frélater, farder la marchandise; de là Mangoniste, qui farde, frélate ce qu'il vend. ( Parent. )

Maniable. On l'a pris de tous les côtés, son caractère n'est point Maniable; il faut renoncer à lui vouloir du bien.

Maniériste. Qui se fait une manière. Florian était un Maniériste; Dumoustier l'est aussi: Dorat était du moins un aimable Maniériste.

Les Maniéristes ont toujours quelques succès auprès des femmes.

Manieur.

[graphic]
« ZurückWeiter »