Abbildungen der Seite
PDF

| - —

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic][graphic]

Je reviens à la longueur des vaisseaux. .

Maintenant pour sçavoir la longueur d'un vaisseau, de la rablure de l'étambot à la rablure de l'étrave, il faut additionner la distance du dernier sabord de l'avant à la rablure de l'étrave, celle du dernier sabord de l'arriere à la rablure de l'étambot, avec la largeur de tous les sabords de la premiere batterie & toutes les distances qui doivent être entre chaque sabord. Le produit de ces sommes donnera la longueur du vaisseau de rablure en rablure : mais comme la largeur des sabords & la distance d'entre les sabords ont changé, il s'en est suivi que les vaisseaux sont plus longs qu'ils n'étoient anciennement ; on en jugera par les tables suivantes.

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Mais maintenant on suivroit à peu près les proportions suivantes.

[ocr errors][ocr errors]

La longueur des frégates est plus arbitraire : néanmoins on en a construit avec succès de la longueur que nous allons rapporter ;

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

nous paroît qu'il y auroit des avantages considérables à le faire.

1°. En augmentant la longueur des vaisseaux , on n'augmente point la colonne d'eau qui s'oppose à leur sillage ; loin de cela : comme on augmente les capacités, on sera maître de diminuer proportionnellement un peu de leur largeur ou de leur creux ; je dis un peu, parce que le bois qu'on emploie pour alonger les vaisseaux, consomme presque, par son poids , les capacités qu'on a gagné par cet alongement. Ainsi l'augmentation en largeur & en creux éleve beaucoup plus la batterie, que l'augmentation en longueur.

2°. En augmentant la longueur des vaisseaux, on fait qu'ils ont plus d'eau à déplacer sur le côté ; & pour cette raison ils doivent moins dériver.

3°. Les lignes d'eau d'un vaisseau long (la largeur étant la même), sont formées par des courbes plus douces, & qui font un angle curviligne plus aigu ; ce qui est trèsavantageux , non-seulement pour mieux diviser le fluide par l'avant, mais encore pour faciliter la réunion de l'eau sur le gouvernail : mais il est évident que, pour se procurer ces avantages, il ne faut augmenter que la longueur ; car si on étendoit proportionnellement les autres dimensions, on feroit un vaisseau plus grand, qui n'auroit point les qualités dont je viens de parler. Je dis plus ; si on faisoit un vaisseau long , & si on ne lui donnoit pas plus de capacité que n'en auroit un vaisseau court de même largeur & de même creux, il est clair qu'on seroit obligé

[graphic]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« ZurückWeiter »