Abbildungen der Seite
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

Méthode pour jauger & réduire en pieds cubes la carene des

bâtimens de mer.

Il est incontestable que tout corps flottant, de quelque

[ocr errors]

(1) Voyez dans la Préface, page xxxviij, l'expérience pour connoître le poids d'un pied cube d'eau de mer. #.

ner à leurs vaisseaux une belle batterie.Jamais M. Olivier, M. Luc Coulombe, M. Deslauriers, M. Grognard, &c, n'ont entrepris la construction d'un vaisseau, qu'ils n'en aient calculé les capacités. On peut faire ce calcul par différentes méthodes qui reviennent au même : mais celle que M. Bouguer propose dans son Traité du Navire, est préférable, parce qu'elle est plus expéditive. L'explication de ces différentes méthodes terminera cet article. · Les Mathématiques fourniroient des méthodes pour réduire en pieds cubes promptement & exactement la carene des vaisseaux , si elle avoit quelque figure géométriue : mais comme sa forme est irréguliere, l'opération § embarrassante, & le plus sûr est de se contenter d'approximations suffisantes pour l'usage qu'on se propose de faire de cette jauge. Pour comprendre la difficulté qu'il y a à réduire en pieds cubes la carene d'un vaisseau, il faut faire attention qu'elle a deux courbures , une dans le sens horizontal , qui est représentée par des lignes d'eau tracées sur le plan horizontal, & une courbure verticale, qui est indiquée sur le plan de projection par les lignes qui forment le contour des couples. De plus, ces courbures, tant horizontales que verticales, ont des figures fort irrégulieres : il ne seroit donc guere possible de jauger la carene d'un vaisseau d'une seule opération ; mais on peut éluder en partie la difficulté, en la divisant en un nombre de parties qui approcheront d'autant plus d'une figure réguliere, qu'elles seront plus petites. . La carene de notre vaisseau de 7o canons, est déja divisée dans le sens vertical sur le plan d'élévation, Pl. XX, ar les droites 1 , 2 , 3 , &c, qui représentent les coules, & dans le sens horizontal par les lignes d'eau, I, II, II, IV & V. . Si on vouloit arriver à une plus grande précision , il n'y auroit qu'à augmenter le nombre des † & celui des lignes d'eau : mais pour ne pas mettre de la confusion

« ZurückWeiter »