Dictionnaire universel, historique, critique, et bibliographique, Band 1

Cover
Louis Mayeul Chaudon
Mame frères, 1810
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 204 - Lacédémoniens ; il attaqua les provinces maritimes, il fit suivre à son armée de terre les côtes de la mer, pour n'être point séparé de sa flotte ; il se servit admirablement bien de la discipline contre le nombre; il ne manqua point de subsistances, et , s'il est vrai que la victoire lui donna tout, il fit aussi tout pour se procurer la victoire.
Seite 214 - ... complices, et qui tôt ou tard eût été découverte? Ne dois-je pas croire le journal de la maladie du pape, plutôt qu'un bruit populaire? Ce journal le fait mourir d'une fièvre double-tierce. Il n'ya pas le moindre vestige de cette accusation intentée contre sa mémoire. Son fils Borgia tomba malade dans le temps de la mort de son père ; voilà le seul fondement de l'histoire du poison.
Seite 428 - De toutes les statues antiques qui ont échappé à la fureur des Barbares et à la main destructive du temps, la statue d'Apollon' est sans contredit la plus sublime.
Seite 417 - Etats formés en Europe après la chute de l'empire romain en occident, 1771, in-4° : livre nécessaire pour lire avec fruit l'histoire depuis le 5e siècle jusqu'au 12°.
Seite xxv - De tant de milliasses de vaillans hommes qui sont morts depuis 1 5oo ans en France les armes' à la main , il n'y en a pas cent qui soient venus à notre connoissance. La mémoire, non des chefs seulement, mais des batailles et' des victoires , est ensevelie.
Seite 252 - BALLET en langage forésien de trois bergers et trois bergères se gaussant des amoureux qui nomment leurs maistresses leur doux souvenir, leur belle pensée, leur lis, leur rosé, leur œillet, etc., par Marcellin Allard.
Seite 403 - Si vous voulez être parfait, allez, vendez tout ce que vous avez, donnez-le aux pauvres, puis venez et me suivez , et vous aurez un trésor dans le ciel, » il résolut de se retirer du monde.
Seite 11 - ... aujourd'hui pour éteindre des feux criminels : vous me verrez alors pour fortifier votre piété par l'horreur d'un cadavre; et ma mort, plus éloquente que moi, vous dira ce qu'on aime quand on aime un homme. » Héloïse fit enterrer au Paraclct le corps d' Abailard, immortalisé par elle autant que par ses écrits.
Seite 428 - ... l'emporte sur toutes les figures de ce même Dieu. Sa taille est au-dessus de celle de l'homme, et son attitude respire la majesté.
Seite 240 - La manière dont il partagea son temps, lui donna le moyen de vaquer à tout ; aux affaires, à l'étude, et à la prière. Il divisa les vingt-quatre heures du jour en trois parties égales ; l'une pour les exercices de piété, l'autre pour le sommeil, la lecture, et la récréation ; et la troisième pour les soins de son royaume. Comme il n'y avait point encore d'horloges, il fit faire six...

Bibliografische Informationen