Mémorial de Sainte-Hélène, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 78 - Je proteste solennellement ici, à la face du ciel et des hommes , contre la violence qui m'est faite , contre la violation de mes droits les plus sacrés, en disposant, par la force, de ma personne et de ma liberté. Je suis venu librement à bord du Bellérophon; je ne suis pas le prisonnier, je suis l'hôte de l'Angleterre.
Seite 79 - ... estime et de sa confiance? Mais comment répondit-on en Angleterre, à une telle magnanimité? On feignit de tendre une main hospitalière à cet ennemi ; et quand il se fut livré de bonne foi, on l'immola.
Seite 78 - ici, à la face du Ciel et des hommes, contre » la violence qui m'est faite ; contre la violation » de mes droits les plus sacrés, en disposant, » par la force , de ma personne et de ma liberté.
Seite 76 - C'est le second événement de cette nature qui arrive au corps depuis un mois. « Le premier consul ordonne qu'il soit mis à l'ordre de la garde : « Qu'un soldat doit savoir vaincre la douleur et la mélancolie des passions; qu'il ya autant de vrai courage à souffrir avec constance les peines de l'âme qu'à rester fixe sous la muraille d'une batterie. « S'abandonner au chagrin sans résister, se tuer pour s'y soustraire, c'est abandonner le champ de bataille avant d'avoir vaincu.
Seite 79 - J'en appelle à l'histoire. Elle dira qu'un ennemi qui fit vingt ans la guerre au peuple anglais, vint, librement, dans son infortune, chercher un asile sous ses lois ; quelle plus éclatante preuve pouvait-il donner de son estime et de sa confiance?
Seite 43 - Altesse Royale, en butte aux factions qui « divisent mon pays et à l'inimitié des plus grandes « puissances de l'Europe, j'ai terminé ma carrière « politique, et je viens, comme Thémistocle, « m'asseoir au foyer du peuple britannique. Je « me mets sous la protection de ses lois, que je « réclame de Votre Altesse Royale comme du plus « puissant, du plus constant et du plus généreux
Seite 257 - L'Empereur se plaignait chaque jour, en commençant, que ces objets lui étaient devenus étrangers; il semblait se défier de lui, disant qu'il ne pourrait jamais arriver au résultat; il rêvait alors quelques minutes, puis se levait, se mettait à marcher et commençait à dicter.
Seite 137 - Quand Pichegru se fut livré au parti royaliste, consulté si l'on ne pourrait pas aller jusqu'au général en chef de l'armée d'Italie : « N'y perdez pas votre temps, dit-il; je l'ai connu dans son enfance; ce doit être un caractère inflexible : il a pris un parti, il n'en changera pas.
Seite 286 - ... l'empêcher de mettre luimême un terme à une si horrible existence ; l'Empereur met de la gloire à demeurer audessus d'elle. Mais si le Gouvernement Britannique devait persister dans ses injustices et ses violences envers lui, il regarde comme un bienfait qu'il lui fasse donner la mort," Le bâtiment, partant pour l'Europe, chargé de cette note, était le Redpole, Capitaine Desmond.
Seite 186 - Je m'offre aussitôt à tous les camarades pour les présenter, en me faisant valoir de ma liaison ; je cours, plein d'empressement et de joie ; le salon s'ouvre ; je vais m'élancer, quand l'attitude, le regard, le son de voix, suffisent pour m'arrêter. Il n'y avait pourtant en lui rien d'injurieux, mais c'en fut assez; à partir de là, je n'ai jamais tenté de franchir la distance qui m'avait été imposée.

Bibliografische Informationen