Société des textes franca̧is modernes, Band 8,Teil 4

Cover
Librairie Marcel Didier, 1919
0 Rezensionen
Rezensionen werden nicht überprüft, Google sucht jedoch gezielt nach gefälschten Inhalten und entfernt diese

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 197 - J'ay oublié l'art de Petrarquizer, Je veulx d'Amour franchement deviser, Sans vous flatter, et sans me deguizer : Ceulx qui font tant de plaintes, N'ont pas le quart d'une vraye amitié, Et n'ont pas tant de peine la moitié, Comme leurs yeux, pour vous faire pitié, Jettent de larmes feintes. Ce n'est que feu de leurs froides chaleurs, Ce n'est qu'horreur de leurs feintes douleurs, Ce n'est encor...
Seite 128 - ... suscipit Anchises atque ordine singula pandit. 'principio caelum ac terras camposque liquentes lucentemque globum Lunae Titaniaque astra Spiritus intus alit, .totamque infusa per artus mens agitat molem, et magno se corpore miscet.
Seite 223 - SOCIÉTÉ DES TEXTES FRANÇAIS MODERNES La Société des Textes français modernes a pour but de réimprimer des textes publiés dans les quatre derniers siècles, et d'imprimer des textes inédits appartenant à ces mêmes siècles. Les membres de la Société paient une cotisation annuelle de quarante francs dont ils peuvent se libérer par un versement de six cents francs.
Seite 210 - Ante leves ergo pascentur in aethere cervi, et freta destituent nudos in litore piscis, 60 ante pererratis amborum finibus exsul aut Ararim Parthus bibet aut Germania Tigrim, quam nostro illius labatur pectore vultus.
Seite 85 - ... mio concetto? Molto maggior di quel furor che suole, ben or convien che mi riscaldi il petto; che questa parte al mio signor si debbe, che canta gli avi onde...
Seite 85 - LA COMPLAINTE DV DESESPERE' [95] Qui prestera la parolle A la douleur qui m'afolle ? Qui donnera les accens A la plainte qui me guyde ? Et qui laschera la bride A la fureur que je sens 2 ? I.
Seite 223 - Moyennant une cotisation annuelle de quatre-vingts francs, ou un versement de dou^e cents francs, ils peuvent recevoir les publications tirées sur papier de Hollande. Les exemplaires sur papier de Hollande ne sont pas mis dans le commerce. Les sociétaires ont droit à toutes les publications de la Société, à partir de l'année de leur adhésion. Ils ont droit à une remise de 20 % sur le prix de chacun des volumes publiés antérieurement.
Seite 171 - Qu'à HERBERAY soit le pris De la plus riche couronne : Pour avoir si proprement De son propre acoutrement Orné l'Achille Gaulloys, Dont la douceur allechante Donne à celuy qui le chante Le nom d'Homere François. Si j'avoy' l'archet divin De la harpe Ronsardine, Le bas fredon Angevin 269.
Seite 117 - V.- L. Bourrilly et P. de Vaissière, Ambassades en Angleterre de Jean du Bellay, t. I, 1905). Cette victoire du jeune évêque sur l'empereur est, dans la pensée du poète, comme un nouveau triomphe de David sur Gol1ath.
Seite 51 - Stygia cohibebor unda. iam iam residunt cruribus asperae pelles et album mutor in alitem superne nascunturque leves per digitos umerosque plumae.

Bibliografische Informationen