Exposition suivie des quatre Évangiles ... appelée ... la Chaîne d'or. Éd purgée par J. Nicolai, tr. par E. Castan, Volumes 3 à 4

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 157 - Buvez en tous, car ceci est mon sang, le sang de la nouvelle alliance, qui sera répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.
Page 67 - Vous aimerez le Seigneur votre Dieu de tout votre cœur, de toute votre âme, de toutes vos forces et de tout votre esprit , et votre prochain comme vous-même.
Page 218 - Et, s'en allant un peu plus loin, il se prosterna le visage contre terre, priant et disant : Mon Père, s'il est possible, faites que ce calice s'éloigne de moi ; néanmoins, qu'il en soit, non comme je le veux, mais comme vous le voulez.
Page 410 - Le sabbat a été fait pour l'homme et non l'homme pour le sabbat.
Page 164 - Alors ils lui répondront aussi : Seigneur, quand est-ce que nous vous avons vu avoir faim ou avoir soif, ou sans logement, ou sans habits, ou malade, ou dans la prison . et que nous avons manqué à vous assister ? 45.
Page 57 - Ne voyez-vous pas que vous êtes dans l'erreur, parce que vous ne comprenez ni les Écritures ni la puissance de Dieu. 23. Car lorsque les morts seront ressuscites, les hommes n'auront point de femmes, ni les femmes de maris ; mais ils seront comme les anges dans le ciel. 26. Et quant à la résurrection des morts, n'avez-vous point lu dans le livre de...
Page 43 - Si quelqu'un scandalise un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on lui pendît au cou une de ces meules qu'un âne tourne, et qu'on le jetât au fond de la mer.
Page 147 - Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé, ce que nos mains ont touché du Verbe de vie...
Page 164 - Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire ; j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli ; j'étais nu, et vous ne m'avez pas vêtu ; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité.
Page 100 - Et celui qui jure par le temple, jure par le temple et par celui qui y habite.

Informations bibliographiques