Le militaire philosophe, ou, Difficultés sur la religion proposées au R.P. Malebranche, prêtre de l'Oratoire

Couverture
Marc-Michel Rey, 1768 - 191 pages

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 41 - Pour moi je fçai préfentement à quoi m'en tenir à cet égard , ôc je ne crains pas d'avouer que je mets au nombre des momens les plus heureux de ma vie , celui où mes yeux ont commencé à s'ouvrir indépendamment du calme ôc de la liberté d'efprit dont je jouis depuis que je ne fuis plus fous le joug des préjugés religieux ; je fens que j'ai de Dieu, de la nature ôc de fes puiflances infinies des fentimens plus élevés, ô c pjus dignes de ces grands objets.
Page 121 - ... alors la croyance qui peut croître à l'infini , fans jamais atteindre à la certitude parfaite.- comme nous l'avons remarqué plus haut. ( * ) On me dit qu'on vient de voir chez un curieux un tableau d'Appelle, je n'en crois rien.
Page 23 - ... toucher des chapelets au bout d'un bâton , je tombai de mon haut , rien ne m'a jamais paru fi ridicule ; je n'avais pas fept ans > cependant toutes les grandes idées que l'on m'avait imprimées de la bonne Notre - Dame...
Page 106 - ... trois angles d'un triangle font égaux à deux droits ; que la diagonale d'un quarré eft plus longue qu'un de fes côtés ; que le quarré de ' l'hypothénufe eft égal au quarré des deux autres côtés ; il en eft de même des autres proportions de Mathématique également certaines ôc évidentes. Mais je crois qu'Alexandre a vaincu Darius , & qu'il a conquis la Perfe. La conviction que les vérités Métaphyfiques éternelles ôc...
Page 186 - Ce Dieu créateur de toutes chofes eft l'auteur de la nature à laquelle il commande , dont il a fait les loix , dont il a réglé l'ordre. Par...
Page 184 - L' honnête homme a les vertus essenlielles , cette probité qui , dans un ressort bien plus étendu que celui des lois, nous défend de faire aux autres ce que nous ne voudrions pas qu'on nous fît ; cette...
Page 93 - ... plaignais d'avoir trouvé un grand embarras sur le pont Notre-Dame, vous me croiriez. Si je disais qu'il ya eu vingt personnes de blessées, vous pourriez me croire avec étonnement. Si j'ajoutais que, de ces vingt personnes, cinq ont eu l'œil droit crevé, cinq l'œil gauche, cinq le bras cassé et cinq la jambe, vous commenceriez alors à ne me point croire du tout. Mais que serait-ce donc si j'ajoutais que j'ai soufflé sur tous ces gens-là, et qu'ils ont été guéris ; que serait-ce si...
Page 129 - ... monde ; qu'il peut être perdu ou corrompu ; que toutes les nations ne peuvent point l'entendre , que chaque homme ne fait pas lire...
Page 8 - ... quelques-unes de mes idées avec ces auteurs célèbres, ce fera l'effet pur du hazard. Le peu d'études que j'ai faites en ce genre n'a pu que faire naître quelques-unes de mes réflexions, ôc je n'en employerai aucunes de celles que je puis avoir acquifes par la ledUre ou par la convërfation. Ce n'eft pas toutefois que je prétende ne rien dire que de...
Page 106 - CRoire, ce n'eft pas favoir, ce n'eft pas voir ; croire fuppofe une incertitude ; je fçai, je fuis fur, je vois que les trois angles d'un triangle font égaux à deux droits ; que la diagonale d'un quarré eft plus longue qu'un de fes côtés; que le quarré de l'hypothénufe eft égal au quarré des deux autres côtés ; il en eft de même .des autres propofitions de Mathématique également certaines ô c évidentes.

Informations bibliographiques