Recueil de morceaux choisis de prose et de vers: avec des notes pour l'intelligence du texte et l'étude de la langue, Bände 1-2

Cover
Fd. Tandou et Cie., 1864
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Inhalt

Providence de Dieu Le Franc de Pompignan 9
39
Le rat et lhuître Idem
40
Les deux paysans et le nuage Florian
41
La prévention Lesage
42
Le petitmaitre La Bruyère
43
Les métamorphoses du singe Lebailly
44
La brebis L de Jussieu
45
Le fat La Bruyère
46
Limpertinent Idem
47
Le disputeur Rulhière
48
Inépuisable bonté de Dieu Racine
24
7
29
La bonne camaraderie DAguesseau 29
32
Le cochet le chat et le souriceau La Fo 39
39
Le loup et le jeune mouton Fénelon 45
45
LIVRE II
70
Invocation à Dieu pendant la nuit Racine t
77
Lettre de Racine à son fils séparé de la fami
85
Le chien coupable Florian
91
Un naufrage Foé traduit de
97
Le printemps Michaud
98
Le départ des hirondelles Michelet
104
46
119
La Bible Fontames
124
52
126
Consécration de Samuel à Dieu par sa mère Idem
131
56
132
Instructions de Tobie à son fils Traduit de la Bible
137
LIVRE III
144
Le ciel et les étoiles Idem
150
Baptême de Clovis Grégoire de Tours
204
Prise du roi Jean à la bataille de Poitiers Henri Martin
210
Le connétable de Bourbon et Bayard Fénelon
216
Impressions de larmée française en entrant dans la TerreSainte Napoléon
233
LIVRE PREMIER
1
Avantages de la condition de louvrier des champs sur celle de louvrier des villes Lamartine
10
1t Laccueil du chien Lamartine
12
Les amis de lhomme dans la solitude SaintLambert
18
La maison de campagne et les plaisirs champêtres J J Rousseau
21
19 Le chien Idem 27
27
24 La maisonnette Guizot 33
33
Le voyageur à pied J J Rousseau 39
39
Le méchant n2 peut échapper à Dieu Bossuet 47
47
Les chats en société de commerce Viennet
51
La pie Lamotte
52
JésusChrist Chateaubriand
81
Ce que JésusChrist a souffert pour les hommes Corneille
84
Le vendredi saint ou le dernier soupir de lHommeDieu C Delavigne 85
85
La prière Lamennais 86
86
Mort dune femme chrétienne DAguesseau 87
87
La nature brute Buffon 88
88
Réaction de la nature contre les travaux de lhomme qui ne sont pas en harmonie avec ses lois Bernardin de SaintPierre 91
91
Le désert de lArabie Buffon 02
93
Naissance et action des fleuves Cuvier 99
99
Développement de la végétation printanière dans les champs et les bois
105
La nourriture et le sommeil Fénelon 112
112
Un père à son fils qui a cherché à le tromper par ses mensonges Corneille 118
118
La veuve du marin Chateaubriand 124
124
Les derniers instants de Socrate Barthélemy 133
133
Alexandre le Grand fondation et ruine de son empire Idem 139
139
5 Etablissement et conquêtes du christianisme Fénelon 145
145
Le presbytère Lamartine 152
152
Impressions du jeune soldat au début de la vie militaire Chateaubriand 158
158
La barque réparée Autran 164
164
LÉvangile est le livre des simples De Saey 168
168
Contre la mollesse Fénelon 170
170
La goutte et Franklin Franklin 171
171
Impôts que nos vices prélèvent sur nous Idem 176
176
Le vice et ses conséquences funestes Massillon 177
177
Lhomme la vigne et le marais ou le progrès dans le mal Lamennais 178
178
Les fausses vocations J J Rousseau 180
180
Le bourgeois entêté de noblesse Molière 181
181
La manie des petites commodités La Bruyère 184
184
Un lPersan à Paris Montesquieu 185
185
23 Une leçon de grammaire Molière 189
189
Une leçon de cosmographie Fontenelle 191
191
La manie de juger Racine
193
La manie de plaider Idem
198
La manie des collections La Bruyère 193 198 204
204
La ruse aux prises avec lavarice Brueys 207
207
Lavocat malhonnête pris dans ses propres filets Idem 212
212
Le duc et le tailleur SaintSimon 215
215
Lobservateur mal récompensé Voltaire 217
217
Une journée de Mme de Maintenon Mme de Maintenon 33 Comment on peut être vieux pauvre aveugle et heureux Lamartine 224
224
Lhomme est fait pour la société Thiers 226
226
De la propriété Idem
227
Le travail base et mesure de la propriété Idem
228
Progrès de la civilisation par le progrès des sciences Cuvier
229
Naissance et développement de la civilisation E Legouvé 39 La machine à vapeur V de Laprade 40 Etat de la civilisation au xIv siècle Voltaire 41 ...
236

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 190 - Hé ! de quoi est-ce qu'on parle là? De celui qui m'a dérobé? Quel bruit fait-on là-haut? Est-ce mon voleur qui y est? De grâce, si l'on sait des nouvelles de mon voleur, je supplie que l'on m'en dise. N'est-il point caché là parmi vous? Ils me regardent tous, et se mettent à rire. Vous verrez qu'ils ont part, sans doute, au vol que l'on m'a fait. Allons vite, des commissaires, des archers, des prévôts, des juges, des gènes, des potences et des bourreaux.
Seite 104 - L'orage a brisé le chêne Qui seul était mon soutien ; De son inconstante haleine Le zéphyr ou l'aquilon Depuis ce jour me promène De la forêt à la plaine, De la montagne au vallon . Je vais où le vent me mène; Sans me plaindre ou m'effrayer ; Je vais où va toute chose, Où va la feuille de rose, Et la feuille de laurier.
Seite 47 - Sire, répond l'agneau, que votre majesté Ne se mette pas en colère; Mais plutôt qu'elle considère Que je me vas désaltérant Dans le courant, Plus de vingt pas au-dessous d'elle; Et que par conséquent , en aucune façon, Je ne puis troubler sa boisson.
Seite 136 - J'ai mon Dieu que je sers, vous servirez le vôtre : Ce sont deux puissants dieux. JOAS. Il faut craindre le mien : Lui seul est Dieu, madame; et le vôtre n'est rien.
Seite 143 - C'est pour toi que je marche : accompagne mes pas Devant ce fier lion qui ne te connaît pas; Commande en me voyant que son courroux s'apaise, Et prête à mes discours un charme qui lui plaise.
Seite 52 - L'un et l'autre approcha, ne craignant nulle chose. Aussitôt qu'à portée il vit les contestants , Grippeminaud le bon apôtre, Jetant des deux côtés la griffe en même temps, Mit les plaideurs d'accord en croquant l'un et l'autre.
Seite 66 - Grégoire, Que gagnez-vous par an ? Par an ! ma foi, monsieur, Dit, avec un ton de rieur, Le gaillard savetier, ce n'est point ma manière De compter de la sorte ; et je n'entasse guère Un jour sur l'autre : il suffit qu'à la fin J'attrape le bout de l'année : Chaque jour amène son pain.
Seite 135 - JOAS. J'adore le Seigneur ; on m'explique sa loi ; Dans son livre divin on m'apprend à la lire ; Et déjà de ma main je commence à l'écrire.
Seite 124 - Ce lion fut pris dans des rets, Dont ses rugissements ne le purent défaire. Sire rat accourut, et fit tant par ses dents Qu'une maille rongée emporta tout l'ouvrage. Patience et longueur de temps Font plus que force ni que rage.
Seite 93 - Quand vous voyez quelquefois un nombreux troupeau qui, répandu sur une colline vers le déclin d'un beau jour, paît tranquillement le thym et le serpolet, ou qui broute dans une prairie une herbe menue et tendre qui a échappé à la faux du moissonneur, le berger soigneux et attentif est debout auprès de ses brebis ; il ne les perd pas de vue, il les suit...

Bibliografische Informationen